Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 40 x 20 cm

Auteur : Julien Felix

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Loïc Hougnon

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Bromoïl -
Format 16 x 16 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ferrotype -
Format 9 x 12 cm

Auteur : Benjamin Couradette

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Insoleuse UV style photocopieuse  (Lu 6756 fois)

foldingdetoi

  • **
  • Messages: 50
  • Sexe: Homme
Insoleuse UV style photocopieuse
« le: 03 février 2016 à 08:33:05 »
Bonjour,
je suis en train de me fabriquer une insoleuse et j'envisage de la construire selon le modèle de Stanislav Novak "Boîte à lumière UV à la manière d'une photocopieuse" vu sur le site de Galerie photo. Est ce qu'ici quelqu'un à construit ou utilisé ce type de boite et si oui réel plaisir ou amère déception à l'usage. J'envisage aussi de faire le dessus amovible pour pouvoir la retourner au dessus d'un chassis presse classique.
Sylvain

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1427
Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #1 le: 03 février 2016 à 08:54:36 »
Faut quand même pas se "prendre" la tête pour une insoleuse,
Le principe est connu depuis les origines de la photographie,
Et ce principe à glace fixe précède les photocopieurs, on en trouve dès le XIXème.

Il faut être attentifs au type de source, adaptée au procédé et à la qualité de la planéité du couple film/papier,
Mais c'est très rudimentaire, nul besoin de grande précision, il ne s'agit pas de caler des photomasques de puce électronique, juste de photographies pour examen à l'œil nu.

Personnellement, j'en ai construit 3 ou 4 adaptées à mes besoins de l'époque.

Si vous avez des questions précises, n'hésitez pas une seconde, posez-les ...

PascalM

  • ***
  • Messages: 123
Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #2 le: 03 février 2016 à 09:23:58 »
Ce type d'insoleuse se rencontre de façon très classique chez les fournisseurs de matériel électronique

voici par exemple un modèle en kit
http://www.selectronic.fr/insoleuse-4-tubes-en-format-valisette.html

ça marche très bien, sans poser de problème, il faut juste que le couvercle assure une pression correcte.

Au sujet des insoleuses,

j'ai commencé des essais d'insoleuse "à balayage" : une paire de tube qui circule au dessus de la surface à insoler.
L'avantage est de pouvoir exposer de grandes surfaces  sans utiliser trop de tubes

mon premier prototype (tubes de 45 cm et finitions à faire peur) fonctionne parfaitement,
j'attaque la version définitive avec tubes de 120 cm

Avantage avec une paire de tubes (un seul tube convient aussi) on expose n'importe quelle longueur, la limite est celle du châssis contact pas l'insoleuse.
le prix à payer est un temps d'exposition total plus long, là où j'expose 4 min un 30x40, le balayage dure 15 à 20 minutes

Je n'ai pas remarqué de différence due à la latence (2 min entre expo et dev pour la partie droite et 20 min pour la partie gauche de l'image)

Quand la version définitive sera opérationnelle, ce qui ne devrait pas tarder, je donnerais les infos à ceux que cela intéresse,
un pdf de 600 pages probablement ;-)

Bonne journée

pscl

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1427
Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #3 le: 04 février 2016 à 09:07:20 »
Je serais curieux de voir cette machine, cette insoleuse à défilement, je suis curieux, mais ce n'est pas un principe que j'adopterais, ma pose "moyenne" en alternatif étant de 20-30 mn avec 18 tubes

foldingdetoi

  • **
  • Messages: 50
  • Sexe: Homme
Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #4 le: 04 février 2016 à 10:10:26 »
Bonjour et merci pour les réponses.
Pascal, j'ai déjà le matériel électrique, j'ai déjà décidé des dimensions et de la réalisation, je voulais juste avoir des avis sur le côté pratique à l'usage sachant que mon labo est plus un placard qu'une véritable pièce, donc avec le côté photocopieuse je n'avais pas besoin des chassis presse, donc gagner un peu de place.
Je serai assez curieux de voir des photos de ton insoleuse à balayage, on en parle à la rencontre en Poitou Charentes si tu viens. :)
Bonne journée
Sylvain

PascalM

  • ***
  • Messages: 123
Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #5 le: 04 février 2016 à 14:56:22 »
foldingdetoi

Je ne suis pas certain pour le gain de place apporté par le remplacement du châssis plus insoleuse face à l'insoleuse seule... mais c'est toi qui sait !

Je serais à la rencontre Poitou-Charente, on verra donc ça à ce moment là.

Nestor
"ce n'est pas un principe que j'adopterais, ma pose "moyenne" en alternatif étant de 20-30 mn avec 18 tubes"
Tes tubes doivent être assez éloignés de l'émulsion pour poser 20 min en PtPd, ou alors leur rendement est faible

mes tubes peuvent passer à 3mm du verre et donner une exposition constante, c'est un point à prendre en compte.

Pour le reste le principe est simple : un moteur pas à pas fait avancer la source lumineuse (la durée d'expo peut varier en changeant la vitesse du moteur),
la mise en place pratique relève du bricolage et de l'électronique pour débutant : un montage arduino est a l'électronique ce qu'un meuble ikéa est à l'ébenisterie

 



NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1427
Re : Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #6 le: 04 février 2016 à 15:39:41 »
Nestor
"ce n'est pas un principe que j'adopterais, ma pose "moyenne" en alternatif étant de 20-30 mn avec 18 tubes"
Tes tubes doivent être assez éloignés de l'émulsion pour poser 20 min en PtPd, ou alors leur rendement est faible

Je tente d'utiliser au mieux la loi de Lambert pour conserver une bonne répartition lumineuse, la distance tube - surface à insoler est supérieure à celle tube à tube.
Et en éclairage super diffus, la loi de Lambert "classique" ne fonctionne plus en terme de quantité ....
Et mon négatif argentique standard, Palladium, Cyanotype ou autre, est assez dense, voir très dense, choix personnel.

mes tubes peuvent passer à 3mm du verre et donner une exposition constante, c'est un point à prendre en compte.

Impossible avec des tubes statiques

Pour le reste le principe est simple : un moteur pas à pas fait avancer la source lumineuse (la durée d'expo peut varier en changeant la vitesse du moteur),
la mise en place pratique relève du bricolage et de l'électronique pour débutant : un montage arduino est a l'électronique ce qu'un meuble ikéa est à l'ébenisterie

Ok, j'aime le principe, mais pas adapté à ma pratique de l'alternatif

Réginald

  • **
  • Messages: 52
  • Sexe: Homme
Re : Insoleuse UV style photocopieuse
« Réponse #7 le: 29 mars 2016 à 14:06:07 »
bonjour,

je suis aussi curieux de voir des images du montage de cette insoleuse à défilement