- Ambrotype -
Format 40 x 20 cm

Auteur : Julien Felix

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
25 Septembre 2018 à 03:07:13

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
27576 Messages dans 2484 Fils de discussion par 962 Membres
Dernier membre: stephrob
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Charbon
| | |-+  Charbon citraté
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 3 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Charbon citraté  (Lu 15689 fois)
Loïc
*
Messages: 29


« le: 10 Mai 2014 à 14:02:29 »

Bonjour,
J'ai testé aujourd'hui le charbon simple transfert sensibilisé au citrate de fer ammoniacal.
Le tissu employé a été préparé avec une solution à 20% en gélatine pour une épaisseur humide de 0,7 mm. Utilisation de pigment noir d'ivoire en poudre. Je l'ai préparé il y a quelques temps donc je ne me rappelle plus très bien la proportion eau/alcool isopropylique.
Le tissu a été sensibilisé avec 1 ml de citrate de fer à 20% (surface à sensibiliser 12x18cm).
Le temps d'exposition est un peu sensible : environ 10 min à l'ombre, au bord du soleil brestois (10 sec de soleil pour 20 de nuages) à 11h. Je n'ai malheureusement pas d'insoleuse.
Passage 10 sec dans de l'eau oxygénée à 1%. La solution n'a pas été acidifiée.
Pour la suite, il s'agit des étapes habituelles du charbon simple transfert.
L'image est encore très sale (elle l'est encore plus sur l'image postée). Je pense que ça vient notamment de la préparation du tissus (je ne suis pas un habitué de cet exercice) ainsi que de la sensibilisation au pinceau.
Pour la suite, je vais commencer par améliorer la qualité des tissus et vous donnerai des nouvelles en cas d'amélioration.
Loïc


* IMG_1990.JPG (326.71 Ko, 1300x1897 - vu 609 fois.)
Journalisée
didier d
*****
Messages: 1050


« Répondre #1 le: 10 Mai 2014 à 18:01:57 »

Excellent, bravo !

J'avais brièvement essayé mais sans trop insister et sans grand résultat, préférant me concentrer sur le charbon direct.
N'hésitez pas à poster vos avancées (ou vos déconvenues), ceci est très intéressant.
Journalisée
didier d
*****
Messages: 1050


« Répondre #2 le: 10 Mai 2014 à 18:05:44 »

Quels papiers avez-vous employé pour le tissue et comme papier final ?
Journalisée
Loïc
*
Messages: 29


« Répondre #3 le: 10 Mai 2014 à 20:41:28 »

Merci pour vos encouragement Didier.
Pour le tissue j'ai utilisé du Bristol de Canson.
Pour le papier final, c'est du Lanaquarel grain satiné. Je l'ai gélatiné avec 2 couches de gélatine + alun de potassium tous deux à 5% et étendue au pinceau mousse.
Journalisée
erick Mengual
****
Sexe: Homme
Messages: 431

Les choses inutiles sont indispensables - Picabia


WWW
« Répondre #4 le: 10 Mai 2014 à 21:09:35 »

Bonsoir ,
Je suis aussi impatient de connaitre vos remarques! Une question l'alun a été incorporé à la gélatine ou s'agit-il de deux operations distinctes?
Bonne soirée
Erick
Journalisée

Loïc
*
Messages: 29


« Répondre #5 le: 11 Mai 2014 à 13:01:49 »

Merci Erick.
L'alun de potassium est ajouté directement avec la gélatine à part égale. J'ai l'impression qu'avec l'alun de potassium il ne faut pas être trop pressé : la gélatine me semble vraiment stable sur le papier qu'après une ou deux semaines.
Journalisée
Loïc
*
Messages: 29


« Répondre #6 le: 25 Mai 2014 à 19:02:08 »

Bonjour,
Comme promis quelques nouvelles de mes avancées en charbon citraté. J'ai refait différents tests ces derniers jours et je confirme que le procédé fonctionne très bien. Dans tous les cas j'ai obtenu une image. Cependant, n'étant pas un habitué du charbon classique, je suis confronté aux mêmes difficultés que rencontre tout débutant dans cette discipline, la principale étant la réalisation de tissue de qualité suffisante.
Je confirme qu'il faut un certain temps aux papier gélatinés et tannés avec l'alun de potassium avant de les utiliser. J'ai en fait des tous frais et tous les petits détails des photos partent au dépouillement.
J'ai remarqué également que le temps de trempage dans l'eau oxygénée a une influence sur le contraste de l'image finale, ce qui est assez logique finalement car dans le doc de Chiba il est indiqué que la réaction s'entretient une fois lancée.
Je ne mets pas de nouvelle image car elle n'apporterait rien de plus que celle déjà postée la dernière fois.
Loïc
Journalisée
didier d
*****
Messages: 1050


« Répondre #7 le: 26 Mai 2014 à 17:47:15 »

merci pour ce retour
de quelle matière étendez-vous la gélatine pigmentée pour votre tissue ?
Journalisée
erick Mengual
****
Sexe: Homme
Messages: 431

Les choses inutiles sont indispensables - Picabia


WWW
« Répondre #8 le: 26 Mai 2014 à 19:07:46 »

Merci pour ces précisions
Je confirme qu'il faut un certain temps aux papier gélatinés et tannés avec l'alun de potassium avant de les utiliser

C'est pourquoi je préfère le formol.... Wink
Bonne soirée
Erick
Journalisée

MISONNE
*****
Messages: 2052


« Répondre #9 le: 26 Mai 2014 à 21:42:55 »

Encore du formol !!! toujours du formol !!!
Pas de moyen de parlé autre chose que cette merde de produit si toxique pour notre poumon ...
Il faudra trouvez d'autre solution , car bientot , lui aussi il sera difficile a trouvé ....
Pauv'e bandes de fanas ...hic ...
Journalisée
Loïc
*
Messages: 29


« Répondre #10 le: 04 Août 2014 à 18:26:17 »

Je reviens vers vous pour vous faire part de mes avancées dans le charbon simple transfert au citrate de fer.
Je vous mets ci-dessous deux images récentes. J'arrive aujourd'hui à une meilleure homogénéité dans la réalisation des tissus, du coup ça se ressent. Par contre, j'ai encore du travail pour avoir un bon négatif et une bonne exposition.
La difficulté actuelle est liée aux bulles. Et oui... le principe de réaction de l'eau oxygénée sur le Fe2+ produit de l'O2. Ce qui peut devenir franchement problématique. J'ai constaté que plus l'eau oxygénée est concentrée, plus il se forme de bulles. Cette formation est aussi nettement accentuée lorsqu'il existe déjà des bulles dans la gélatine et lorsque le papier final est mal encollé (pas suffisamment étanche).
N'étant un un expert du charbon au bichromate, je ne sais pas si ce problème existe aussi dans la version classique ou si c'est vraiment lié au procédé au citrate.
Pour Pierre, j'ai aussi testé l'oléotypie au citrate de fer. Ca fonctionne très bien sauf que... le fer dans l'eau oxygénée ça rouille. Du coup, le papier n'est plus très blanc (voir photo ci-dessous) et le transfert est presque inévitable. Je me suis d'ailleurs amusé à faire un test 4 couleurs d'oléotype avec transfert. Le résultat n'est pas fameux car les couches sont décalée et on voit franchement que j'ai pressé à la bouteille de rosé (on voit l'étiquette) mais ça a au moins le mérite de montrer que l'exercice est possible.


* IMG_6160_Test charbon.jpg (94.26 Ko, 775x500 - vu 529 fois.)

* IMG_6162_Test_charbon.jpg (73.37 Ko, 756x500 - vu 553 fois.)

* IMG_6165_Rouille.jpg (23.68 Ko, 684x500 - vu 527 fois.)

* IMG_6168_Oleotype.jpg (68.86 Ko, 689x500 - vu 526 fois.)
Journalisée
MISONNE
*****
Messages: 2052


« Répondre #11 le: 04 Août 2014 à 21:29:22 »

Cher Loic :

Ha , ça me fait tres plaisir vous voir ,  votre Oléotypie au Citrate , oui il est positif , bien que je reconnais  votre effort , qu'il faudrait en faire beaucoup pour y parvenir a un bon résultat ... oui  c'est tres encouragent ...
Le mieux c'est de faire simple en noir et blanc classique comme ça on comprendra mieux petit a petit les echecs et les couleurs on verra plus tard ...
Pour le sujet en formule pour l'Oleotypie au Citrate  , pourriez vous mettre sur un autre fil , merci ...

Pour le Charbon , c'est tres intérèssent ... mais je trouve que l'image manque un tout petit quelque chose ... je ne sais pas tres bien lequel  , peut etre un contraste ou bien autre chose ?
Pour les bulles , je ne connais pas bien cette formule .... Avez vous pensé a mettre un peu d'alcool Huh  car je mets souvent dedans pour ma gélatine ...

Mais vous avez pas eu de probleme avec votre gelatine , malgré la chaleur ?
Journalisée
Loïc
*
Messages: 29


« Répondre #12 le: 07 Août 2014 à 07:57:14 »

Pas de problèmes avec la chaleur non. J'habite Brest, ville qui n'est pas réputée pour sa température élevée.
Pour l'oléotype au citrate, c'était vraiment un essai rapide. La gélatine utilisée était trop molle (200 bloom), du coup pour l'encrer sans la déchirer c'était vraiment un défi. Si je fais des essai plus sérieux, je posterai mes résultats sur un autre fil. Je compte essayer sur papier photo notamment.
Pour le charbon, il y a évidemment encore beaucoup de chemin. Si n regarde bien les diagrammes à droites des images, on voit que les noirs sont bien progressifs mais qu'on passe subitement au blanc complet. On perd toutes les hautes valeurs. De plus, les valeurs intermédiaires sont un peu trop foncées. Je suis intéressé si quelqu'un a une explication car je ne vois pas trop. Peut-être en mettant moins de pigment dans la gélatine ?
Pour les bulles, je crois que l'origine est double. J'ai refait des tests hier et si on ne dépasse pas les 1% en eau oxygénée, on diminue fortement ce problème. Cependant, j'ai aussi des efforts à faire du côté du tissue. Je mets de l'alcool pour supprimer les bulles mais je pense que je n'attends pas suffisamment avant d'étaler la gélatine.
Journalisée
MISONNE
*****
Messages: 2052


« Répondre #13 le: 07 Août 2014 à 11:56:03 »

Loic

¨Pour moi la gélatine a 200 blooms n'est pas trop molle , elle est dans la catégorie mi- dure ...
130 a 180 env= tendre
180 a 220 env  = mi-tendre
220 a 300 env = dure
Tous ce que je te dis est approximative ...

Donc tu est a Brest , c'est un bon climat pour tous les procédés ... t'es chanceux ...
Oui c'est vrai , que le défi , c'est la lutte contre les déchirures de la gélatine , haie, haie .
Tu veux essayé sur du papier photo ... pour ton Oleotypie ?  n'hésite pas a me demandé au cas que tu as un probleme ...mais sur un autre fil ... ok ...

Pour ton charbon ...
Je prefere la premiere image car je trouve plus vif ...
C'est interessent de voir ton diagramme et curieusement ce n'est pas du tout comme le procédé au platine et le palladium ..;
Je trouve que les nuances ne sont pas assez étalonné , bah avec ton 'expérience cela viendra .
Ce que tu as fait est un tres bon point .

Ha !  un truc qui me surprend ..;
Pour le sujet des bulles ... si on mets trop d'eau oxygéné formerai plus de bulles Huh vrai? faux ? pour moi je pensai que cela décollerai la gélatine du papier !!! vrai? faux ?
C'est vrai que l'on mets un peu d'alcool dans la gélatine chaude pour éliminé les bulles , pas de trop sinon il devient épais ...
Journalisée
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3958


WWW
« Répondre #14 le: 08 Août 2014 à 11:47:18 »

Bonjour,

Ce passage un peu brutal du gris au blanc est sans doute la limite du procédé, comme tous les autres en ont une, mais en adaptant un peu la courbe du négatif jet d'encre, on doit pouvoir manipuler les zones où le blanc mériterait encore du gris.

Ou alors, et c'est là le coté sympa, on rajoute les nuances manquantes au fusain, partout où ça le mériterait.  Smiley
Journalisée
Pages: [1] 2 3 Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3363774 ème visite
54 visiteur(s) en ligne
292 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.114 secondes avec 19 requêtes.