Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Tirage Palladium -
Format 16 x 20 cm

Auteur : claude Bouchez

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 16 x 21 cm

Auteur : Nède

> Visiter sa Galerie <


- Gomme Bichromatée -
Format 25 x 33 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Hervé Le Reste

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Papier albuminé sensible et lumière..  (Lu 8339 fois)

f.pitot

  • *****
  • Messages: 601
    • François Pitot - Photographie
Papier albuminé sensible et lumière..
« le: 13 février 2013 à 19:12:41 »
Salut à tous,


Je n'ai pas trouvé de réponses dans l'article de Lionel donc peut être que la question ne se pose pas...
En fait je me demande si le papier albuminé, une fois sensibilisé craint la lumière. Logiquement je dirais oui mais d'après l'article je n'ai pas l'impression, à part de faire la sensibilisation sous lumière faible.
Je peux sensibiliser la feuille à la lumière rouge s'il le faut mais comment cela se passe pour le séchage et ensuite la mise en châssis-presse.
Doit- on charger "charger" le châssis dans l'obscurité, le noir total avant de l'amener au soleil ou sous lampe UV?

Merci d'avance pour vos réponses, s'il y en a ! ;D

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3980
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Papier albuminé sensible et lumière..
« Réponse #1 le: 13 février 2013 à 20:19:09 »
Bonsoir François,

Le Papier Albuminé comme tous les papiers sensibles, réagi à la Lumière.

Mais il réagi d'autant moins si la lumière est faible.

On peut donc sensibiliser tranquillement sous l'éclairage d'une ampoule à filament pas trop puissante et on peut laisser sécher au noir.
On peut exécuter ensuite toutes les manipulations de traitement sous l'ampoule, comme à la sensibilisation.

On ne stockera bien-sûr pas le papier sensibilisé, car en quelques dizaines d'heures, un voile chimique parasite se produit.

Il faut aujourd'hui je crois, se méfier des nouvelles ampoules qui me semblent beaucoup plus actiniques que les vieilles ampoules à filament à la lumière bien jaune.
« Modifié: 14 février 2013 à 10:43:29 par Lionel TURBAN »

f.pitot

  • *****
  • Messages: 601
    • François Pitot - Photographie
Re : Papier albuminé sensible et lumière..
« Réponse #2 le: 13 février 2013 à 22:47:00 »
Bonsoir Lionel,


Ok merci pour ces infos.
Je vais faire attention à l'éclairage.
Bonne soirée.