Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Oléotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Didier Derien

> Visiter sa Galerie <


- Daguerreotype -
Format 12 x 9 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 9 x 12 cm

Auteur : Nède

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 29 x 21 cm

Auteur : Arkane

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Je suis sur le cul !  (Lu 3206 fois)

jpb

  • *
  • Messages: 11
Je suis sur le cul !
« le: 10 janvier 2007 à 20:20:49 »
Bonsoir,
Désolé de ce titre "à la TF1" mais c'est vraiment ce que je ressens après ma visite du site Disactis.com !
Je n'ai pas beaucoup d'expérience, je "rame" avec ma gomme, mes Van Dyke et cyanotipes, mais là !
Juste merci et chapeau !

Je me demande si je ne vais pas être très casse-pieds sur ce forum...Je suis NUL en chimie!

Jean-Pierre
« Modifié: 10 janvier 2007 à 20:43:13 par Lionel TURBAN »

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Je suis sur le cul !
« Réponse #1 le: 10 janvier 2007 à 20:49:22 »
Bonsoir Jean-Pierre,

Merci c'est gentil, mais vous savez c'est davantage de la cuisine que de la chimie :)
La chimie pour la chimie, c'est compliqué. Ici, on s'attache surtout à ce que l'on peut obtenir de magique en mélangeant telle ou telle substance avec une autre. Après, si on a quelques connaissances scientifiques, ça peut être utile !  :D

Si vous "ramez", la seule chose que je puisse vous conseiller, c'est de passer du temps sur un seul procedé à la fois tant que celui-ci n'est pas maitrisé. Même si on peut-être tenté de passer à autre chose tant il y'a de choses fascinantes et attirantes en photo artisanale.

N'hesitez pas à poser vos questions sur le forum !  ;)

Lionel

Photomanu

  • *
  • Messages: 19
  • Sexe: Homme
  • passionné de procédés alternatifs et anciens.
    • les procédés Alternatifs
Re : Je suis sur le cul !
« Réponse #2 le: 18 janvier 2007 à 12:27:26 »
bonjour jean pierre,

je completerais ce que dit lionel, en disant de commencer par des procédés simples et sans trop de risque.
pour moi, je pense que c'est le cyanotype le plus simple. d'ailleurs etant gamin, on trouvais sa formule dans tout bon livre de chimie... et ses composant se trouvais sans problème à la pharmacie de coin.
Je ne crois pas que cela soit encore si vrai, mais il reste un procédé simple, le melange très simple et le résultat  assez facile à obtenir.
après, ironie du sort, la seconde formule que j'ai trouvé, c'est celle du tirage au bichromate, dans une excellente serie de livre américain sur la photo et commericialisé par Life.
d'ailleurs ma passion pour les tirages ancien viens de cette série de livre, car j'y ai trouvé les formules du daguerreotype, du calotype, et du collodion humide et même du tirage sur papier salé. malheureusement les explications, même s'il elles permettait d'aborder les procédés etaient assez incompletes. et puis etant ado, je n'avais pas les moyens d'acheter les produits mêmes si'il etaient encore tous en vente libre (même le mercure !!!).
cette collection a été réédité mainte fois depuis.
entre temps j'ai trouvé des livres sur les procédés du XIXe siecle.
j'ai continué les procédés photos dits "modernes", tout en m'interessant a faire une photo qui ne ressemble pas à tout le monde. c'est le détournement du polaroid (transfert d'images), les virages, la coloration d'images, les pellicules spécials (graphiques, faibles grains, gros grains, infrarouge).
malheureusement le numérique est arrivé, et tout ceci deviens de plus en plus dur à obtenir, les logiques commerciales ne sont pas toujours les logiques artistiques.
mais il y avais un moyen d'utiliser le numérque autrement que pour faire de bêtes photos,  j'ai utilisé les possibilités de l'imprimante laser pour réaliser mes "negatifs" de grande dimensions pour les procédés anciens (cela tombe bien, les procédés anciens necessite souvent des negatifs de grande dimensions, et résistants au UV, et plus contrasté que la moyenne). reste la trame, mais souvent elle est absorbé par le grain du papier. donc j'utilise le plus des papiers a grains ou texturés...
depuis plusieurs année, j'ai fait un site, remanié plusieurs fois, changé de prestataire plusieurs fois, beaucoup visité, malgré ce qu'en dit le compteur de visite (une de mes lacunes en porgrammation HTML) pour transmettre mes essais. mais c'est long de tout faire, et je ne l'ai pas trop priviliégié.

en tout cas c'est bien de voir qu'il y a des passionnés de photos qui remettent en vie des procédés, qui recherche de nouveau procédés, et qui font vivre la photographie. Dommage que bon nombre de photographe ne partangent pas leurs expérienses  :(. j'ai vu que des photographes faisait de bon daguerreotype aujourd'hui, que le procédé autochrome etait parfaitement reproduit par un ingénieur du CNRS mais sa description trop succinte. et mes contacts sans réponse...


bonne journée

manu   :)

http://www.mauris.net

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Je suis sur le cul !
« Réponse #3 le: 18 janvier 2007 à 21:03:37 »
Tu as raison Manu, de dire que certains ne partagent pas leur experience...
C'est hélas un problème pour ceux qui veulent se lancer et finalement abandonnent parce qu'ils se heurtent à des gens qui vont les décourager avant même de faire un premier essai (bien souvent raté)...

J'ai appris finalement, que si l'on veut se lancer là dedans, il faut le faire par soi-même, en lisant beaucoup d'écrits sur le sujet et en travaillant enormément. Car disposer des produits utiles ne suffit pas, il faut bien souvent se procurer ou se refabriquer les outils adéquats pour la pratique de ces procedés afin d'obtenir des résultats significatifs.
Tout ceci demande beaucoup d'énergie, de temps et aussi d'argent. Pour que tout celà prenne, seule la passion qui nous anime parvient à nous faire surmonter les épreuves qui au final mennent à la maitrise du procedé...

Je crois en effet, que les "procedés anciens", c'est la passion d'une vie à plein "temps libre".
Pour ma part, je ne fais que ça depuis bientôt 10 ans lorsque j'ai eu mon premier agrandisseur à 16 ans et que finalement je trouvait que le labo moderne manquait encore d'authenticité.
Plus j'avance dans ce domaine, plus j'ai envie de m'y plonger, c'est maladif !  :)
Je raconte ceci souvent, et je le dis encore, étant petit, je cherchais déjà à faire réagir à la lumière, un papier blanc impregnié de "jus végétal" obtenu par broyage de divers végétaux. Oui, les feuilles deviennent vertes à la lumière, alors mon papier impregnié devait bien réagir lui aussi !  ;D
C'est encore un peu tôt pour rédiger une autobiographie  :D mais il y'aurait déjà de quoi s'amuser si je devais le faire !

J'ai donc passé les dix dernières années à experimenter divers procedés, et je suis seulement en phase de les utiliser correctement pour enfin produire des images qui peuvent être montrées.
Il faut du temps pour apprendre, maîtriser et enfin produire correctement...
Il me manque encore certains outils que je dois refabriquer pour travailler efficacement, sans bricolage.

Je viens de découvrir ton site Manu, et finalement, je me dis que je ne suis pas le seul à être interessé par l'autochrome, en ayant vu les vidéo de Bertrand Lavedrine ! :)
Je crois qu'une vie ne me sera pas suffisante pour aborder en profondeur tout ce que j'aimerais aborder !

Et puis alimenter un site, c'est en effet aussi BEAUCOUP de travail en plus...  ;)