Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <


- Kallitype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Gomme Bichromatée -
Format 18 x 27 cm

Auteur : Amandine Julien

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Détails sur la fabrication de la caméra à croix de Malte  (Lu 7205 fois)

Détails sur la fabrication de la caméra à croix de Malte
« le: 16 juillet 2008 à 17:06:46 »
Bonjour

Tout d'abord bravo pour votre site absolument fantastique, il est très instructif et de surplus très agréable à lire !
J'avais quelques questions concernant la réalisation de votre caméra 35 mm utilisant le mécanisme à croix de malte.

Déjà je me demandais comment vous aviez fait pour "régler" le mécanisme de façon à ce que la lentille (une banale lentille d'appareil photo jetable selon vos dires) corresponde exactement à la pellicule 35 mm. Vous avez du faire beaucoup d'essais auparavant ? Et comment régler la profondeur de champ ? Elle se fait au hasard dans ce cas non ?
Ensuite, avez-vous réglé "manuellement" la dimension de l'ouverture de l'obturateur de prise de vue ou aviez-vous un moyen théorique de la déterminer ?
Enfin, le volant d'inertie est-il la grosse roue que l'on voie au milieu du mécanisme, et comment faites-vous pour que la pellicule reste tendue ?

Merci d'avance et encore bravo.
Shiki

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Détails sur la fabrication de la caméra à croix de Malte
« Réponse #1 le: 16 juillet 2008 à 20:05:53 »
Bonjour et bienvenue,

Qu'entendez-vous par "reglage" ? Voulez-vous parler de la mise au point de la lentille ?
Je suis partit d'une lentille d'appereil jetable car elles offrent souvent une très petite ouverture, de façon à  donner une image nette des objets proches (1mètre ou moins) à l'infini. De plus, de par cette petite ouverture, vous avez une "marge de tolèrance" assez large quant à sa position plus ou moins précise par rapport à la surface sensible. Les lentilles d'appareils jetables sont le plus souvent de la catégorie des grands angles, autour de 35mm. PLus l'angle est grand, meilleur c'est pour le petit photogramme d'une taille de 18x24mm... Pour la profondeur de champ, donc, elle demeure très grande et il n'y a pas de réglage possible puisque l'ouverture est volontairement très petite et fixe.

Pour l'obturateur, ici vous avez le choix. Pour ma part, je l'ai voulu ouvert au maximum. Je suis donc partit d'un disque plein que j'ai fixé sur l'arbre de l'obturateur. J'ai tracé un trait sur ce disque. celui-ci correspond au départ du cycle de mouvement de la croix de malte. Je tourne doucement le mécanisme jusqu'à la fin de ce cycle, là où la croix de malte est fixe à nouveau et je trace le deuxieme trait. J'élimine ensuite toute la portion du disque qui n'est pas comprise entre ces deux traits.
Mais suivant la sensibilité de la surface sensible, puisque l'ouverture de l'objectif est fixe et la vitesse du mécanisme constante, vous pouvez reserver une petite collection d'obturateurs plus ou moins évidés qui vont determiner des temps de pose plus ou moins courts suivant les disques utilisés.

Pour le volant d'inertie, il sert simplement à entrainer le mécanisme avec le plus de régularité possible. La péllicule, quant à elle se tend naturellement lors du mouvement vertical.

J'espère avoir été assez clair, sinon, n'hésitez pas à poser vos questions. :)