Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Gomme Bichromatée -
Format 21 x 29 cm

Auteur : Alexandre Lecomte

> Visiter sa Galerie <


- Papier Salé -
Format 15 x 15 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 10 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Organisation d'un labo pour la cyanotypie...  (Lu 4191 fois)

Audivimus

  • *
  • Messages: 10
Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« le: 09 janvier 2013 à 20:25:27 »
Bonjour à tous.

A l'heure où je cherche à me construire m'organiser un petit labo, je me pose quelques questions... d'ordres pratiques s'entend...

Pour le moment, et pour vous donner un ordre d'idée de ce que je cherche à faire à mes débuts (je pense en effet qu'il vaut mieux s'équiper pour ses attentes et non se "sur-équiper"...), je pense m'orienter un moment sur la cyanotypie (d'aucuns diraient cyano-atypie)... D'autant que j'aime le bleu, mais ça, les goûts et les couleurs...

Donc, il me faut:

-flaconnages: OK
-cuvettes: OK
-petite quincaillerie et autres pinces et pinceaux: OK
-chassis-presse: OK (pour le moment, médium, verre épais et pinces à bois)
-presse: OK (une presse à relier dénichée par chez moi, au top pour différents séchages)
-chimie: OK (me suis fourni chez un concurrent nommé 10actis... Sais pas s'il est bon, mais les tarifs sont mieux qu'ici...)
-papier: OK
-négatifs: OK


Dans ma "liste" je pense qu'il me reste la partie:

-poids et mesures: je suis sur la piste d'une balance de physique-chimie... à voir...
-insolation: vu les peu nombreuses heures  de soleil, je pensais m'orienter vers une insoleuse UV
-luminaire: même si le procédé ne le nécessite pas, j'aimerais bien un éclairage inactinique (je trouve cet éclairage apaisant... et puis, c'est cool!)

Donc, 4 questions:

1)Balance
Pour reproduire une même mesure dans le temps, je sais qu'il faut contrôler, non seulement le niveau de la balance, son altitude mais aussi son tarage... Reste la question de la qualité... Auriez-vous des pistes quant à des marques plus sérieuses que d'autres?

2)Insolation
Malheureusement pour moi, la piste d'une lampe à bronzer s'étant fermée, je m'oriente vers la construction. De mes quelques bricolages électriques, je pense que récupérer tout le câblage-starter et ballasts d'un plafonnier (0€ à 10€ si on cherche) est faisable (si on respecte les puissances, bien entendu...), pour n'avoir à rajouter que les tubes UV...
 Avez-vous déjà essayé cette solution de récupération?




3)Ampoule inactinique
Par curiosité, avant de commander une véritable ampoule inactinique, je me suis demandé dernièrement, en regardant au soleil, si les disquettes souples avaient cette propriété d'inactinicité...



4) La plus importante

Ai-je oublié quelque chose???


Voilà mes petites questions d'avant réalisation.

Et merci d'avance pour votre lecture.

Alexandre.
« Modifié: 09 janvier 2013 à 20:29:59 par Audivimus »

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« Réponse #1 le: 09 janvier 2013 à 20:36:57 »
Bonjour,
Pourquoi as tu besoin d'une ampoule inactinique pour faire du cyanotype?

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« Réponse #2 le: 09 janvier 2013 à 21:07:50 »
Il l'a dit, c'est apaisant, et c'est cool. Ce qui est vrai. Cela étant à la longue ça risque de fatiguer les yeux. Sans parler de vérifier la montée d'un cyanotype sous lumière rouge. A mon avis c'est coton.

Pour la balance, je crois que celles de Disactis sont bien (la mienne vient de là, mais Lionel a changé de modèle depuis). Les balances de cuisine pourraient être bien si elles n'étaient pas aussi peu sensible aux faibles variations. C'est à dire que si l'on rajoute le composé à peser gramme par gramme, elles ne perçoivent pas la différence, et on peut vite avoir vidé un pot de 50g sans que l'affichage n'ai bougé! Je me demande si une petite balance suspendue ne pourrait pas faire l'affaire. J'y pense régulièrement. Si un de ces jours je tombe sur une de ces balances pour pas trop cher, je pense que je tenterais le coup...

Pour l'insolation, récupérer un luminaire comme celui de la photo peut être une bonne idée. A voir tout de même, si le format des tubes se trouve facilement et pour pas trop cher en version UV. Ce qui n'est pas sûr...

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« Réponse #3 le: 09 janvier 2013 à 21:17:06 »
Oh oui je n'avais pas vu. :-X

Armand

  • *****
  • Messages: 1067
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« Réponse #4 le: 09 janvier 2013 à 21:27:47 »
Je n'ai pas d'avis sur le côté judicieux d'une lampe inactinique, en revanche, je me méfierai énormément quant à regarder le soleil à travers une disquette. Ce n'est pas parce que la luminosité est amoindrie que la dite disquette stoppe  les UV , et ce sont eux qui, principalement, sont dangereux pour la rétine.

Pour la balance, je m'en passe pour l'instant, d'autant que dix ACT is (le père Lionel et son chapeau rouge) propose des kits dont les quatités sont parfaites pour une paire de tirages. La paire en question est une paire Lorraine ;), pour les originaires.

Audivimus

  • *
  • Messages: 10
Re : Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« Réponse #5 le: 09 janvier 2013 à 21:33:37 »
C'est exact, pas besoin d'ampoule inactinique pour le cyanotype, c'est aussi par curiosité...
Je me demande vraiment si ce genre de de piste est à creuser au non, si ce disque bloque les bonnes longueurs d'ondes...



Pour l'insoleuse, je pensais plus désosser complètement le plafonnier néon (récupérations des supports, starters et ballasts) pour le monter sur un chassis en bois plus adapté en taille... ce qui fait que si tu récupères un plafonnier pour néon en 120 cm, tu peux le transformer en insoleuse 60cm à condition de respecter les puissances délivrées et demandées par les tubes...


Pour les balances, à bien y réfléchir, je pense aussi que la seule solution pour une meilleure reproductibilité des résultats, c'est la balance trébuchet, à condition que les poids soient bien protégés...

En tout cas, merci de vos avis.
« Modifié: 09 janvier 2013 à 21:36:22 par Audivimus »

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Organisation d'un labo pour la cyanotypie...
« Réponse #6 le: 09 janvier 2013 à 21:42:31 »
En meme temps si c'est juste pour l'ambiance que ce disque bloque ou non les bonnes longueurs d'onde c'est pas bien grave.