- Tirage Bromoïl -
Format 16 x 16 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   


Chambre Photographique à soufflet
Format 18x24 cm
- Etapes de fabrication -

La magie des origines.
La Photographie, depuis son invention, a toujours nécessité l'utilisation d'un dispositif de chambre noire associé à un système optique. Ces deux éléments sont les plus essentiels (hormis le sténopé) pour obtenir une photographie de bonne qualité. A ses débuts, la chambre photographique était une simple caisse en bois percée d'un trou muni d'un objectif offrant une mise au point fixe et permanente. Par la suite, est apparue la "Chambre à Tiroir" où deux demi caisses de bois, corps avant muni de l'objectif et corps arrière contenant la plaque, coulissaient l'une dans l'autre afin de permettre la mise au point sur des sujets proches.
Sont apparues ensuite les chambres dites "à soufflet". Les chambres à tiroir étant toujours trop volumineuses et lourdes à transporter, les fabricants ont eu l'ingénieuse idée de placer un soufflet de cuir entre les deux corps de la chambre afin d'en réduire la taille et le poids. Ainsi, ces chambres de "nouvelle génération" pouvaient devenir pliantes et offrir une qualité esthétique tout à fait remarquable.

Comme vous avez peut-être pu le voir sur ce site, je recréé les plaques au gélatino-bromure d'argent des origines. Quoi de plus logique alors, que de refabriquer une chambre à soufflet de grand format, afin de réèllement faire de la Photo comme il y'a plus d'un siècle...

Ce qu'il y'a de vraiment magique dans cette Photographie maison, entièrement artisanale, c'est qu'à partir d'éléments de matières simples comme le bois, le verre, quelques produits chimiques rudimentaires, etc., il est possible de matérialiser nos émotions, de fixer la réalité du monde qui nous entoure sur papier comme avec n'importe quel autre produit photo du commerce qui peut nous sembler si mystérieux et difficile à fabriquer.

Je me propose aujourd'hui d'illustrer les différentes étapes de fabrication d'une chambre à soufflet de format 18x24 cm. A première vue, ceci ne présente aucun intêret, mais nous pouvons prendre conscience que même à notre époque où tout nous est proposé à la vente sous forme de produits finis, ultra performants et si compliqués, il est possible de faire de jolies choses de nos propres mains et qui fonctionnent à merveille ! Et puis pratiquer la technique, l'Art de la Photographie comme toute autre chose avec les pures produits de notre esprit, de notre corps, donne une réèlle idée de ce qu'est la Liberté que nous possèdons en nous...

_______________________________


Le plus grand obstacle que j'ai rencontré dans la fabrication de cette chambre, réside dans l'incroyable difficulté de réussir à se procurer quelques planches de bon bois en diverses épaisseurs... En effet, après avoir passé commande chez un petit artisan menuisier du coin et à présent 6 mois plus tard, je crois que je pourrai attendre encore très longtemps mes planches... Heureusement, j'ai dans mes connaissances, un ami qui lui-même à un ami fabricant de parquet en chêne. J'ai donc pu, par ce chemin detourné, obtenir quelques chutes de lames de parquet de diverses largeurs et épaisseurs... (c'est misérable, aujourd'hui, de ne pouvoir se procurer de quoi bricoler chez soi par voie commerciale habituelle sous pretexte qu'il n'y a rien à gagner sur la vente de quatre planches de bois... Je vous le dis, je ne suis pas près de commander une porte ou quelques fenêtres chez ce menuisier !)
De retour avec mes planches, je me suis aussitôt mis au travail. Après avoir fait un leger croquis agrémenté de quelques cotes, j'ai pu commencer la découpe des pièces de la future chambre. Ci-dessous, le cadre du corps arrière de la chambre à gauche et le cadre avant à droite.


Les pièces sont simplement collées entre elles à l'aide d'une bonne colle à bois bien résistante.

Ci-contre, Voici le système de glissères du corps arrière. A l'extrême gauche se situera le corps avant, fixe. A l'extrême droite se trouvera la petite manivelle qui servira à mouvoir le corps arrière qui lui, se trouvera sur l'une des deux pièces centrales (dont une sera finalement éliminée et remplacée plus tard par une pièce plate de métal qui recevra l'adaptation pour le trépied).

Tout ceci peut paraître assez abstrait à ce stade, mais tout deviendra clair au fil du montage... (j'ai pour habitude de visualiser entierement mes constructions dans mon esprit telles qu'elles seront au final.)

Ci-dessous, les cadres avant et arrières sont solidement fixés aux pièces de la glissère précédement exposées.


Sur la photo de droite, on peut distinguer l'écrou au centre de la pièce inférieure du corps arrière qui sera traversé par une longue tige filetée. Celle-ci, par sa rotation infligée par une petite manivelle, fera avancer ou reculer le corps arrière de la chambre afin de permettre la mise au point.

Sur les photos suivantes, vous pouvez voir le chassis 18x24 cm (d'époque) monté sur le cadre porte-chassis qui lui-même est monté sur le corps arrière.


Sur les photos ci-dessous, on peut voir que j'ai donc conçu un cadre porte-chassis amovible. En le faisant glisser le long du corps arrière, je peux, en lui donnant un quart de tour passer du mode portrait en mode paysage.


Le corps arrière étant pret à être monté sur les glissières, voici le corps avant muni de deux rampes où la plaquette porte-objectif vient prendre place. Ici la plaquette sera par la suite percée en son centre pour recevoir l'objectif.


Les différents éléments de la chambre sont ensuite vernis puis montés. Vient ensuite la mise en place du soufflet.
La fabrication d'un soufflet de chambre grand format n'est pas très compliquée si l'on reste méticuleux tout au long de sa fabrication. les étapes de fabrication d'un soufflet sont ici.



La chambre à soufflet est à présent terminée et fonctionnelle. Celle-ci n'est pas pliante, le soufflet offre une extension maximale de 450 mm.


un verre de visée dépoli a également été fabriqué à partir de verre à vitre doublé d'une feuille de papier calque sur les dimensions du chassis.



Ceux qui pratiquent le grand format vous le diront, la Photographie à la chambre n'a que peu de choses à voir avec la Photographie en petit format (24x36mm).

Se trouver devant la finesse d'un négatif d'une taille de 18x24 centimètre donne une réèlle idée de la beauté, de la noblesse de la matière au service de l'esprit... Dans la Photographie, comme dans tous les domaines, les outils les plus simples apprennent les bases d'une future experience technique solide.



(c) Disactis.com - 2005




2714254 ème visite
100 visiteur(s) en ligne
1529 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016