Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 24 x 18 cm

Auteur : Ron Talis

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 100 x 100 cm

Auteur : Vincent Martin

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 25 x 30 cm

Auteur : Anna Garrigou

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Papier Salé -
Format 34 x 50 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...  (Lu 22798 fois)

Hé les fanas des anciens procedes ...

Je souhaite avoir une machine a sensibilisé ou bien gélatiné les papiers ..;
Avez vous une idée ???
Avez vous un plan ???
Avez vous déja une machine ???
Ou pourrai je avoir ???

Misonne...

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #1 le: 20 mai 2013 à 17:37:16 »
Ah ah! On attaque l'artillerie lourde?  ;D
Les fabricants d'émulsion ont des systèmes qui laissent couler la gélatine sur le papier, puis des rouleaux l'étendent à une épaisseur calibrée, puis c'est figé avec du froid, puis séché en atmosphère chaude et sèche... Mais tout ça sur la base de rouleaux de papier qui font des kilomètres de long, et qui permettent un flux continu, ce qui est difficilement transposable pour nous...
Il se trouve que j'y réfléchissait hier soir, sans avoir encore trouvé de solution simple et satisfaisante. Le plus simple que je vois est un ensemble de plaques en plexi légèrement plus grandes que les feuilles à sensibiliser, plus un cadre souple à placer autour de la feuille, sur lesquels on ferait rouler un cylindre. L'épaisseur du cadre souple conditionnerait l'épaisseur de gélatine. L'inconvénient est qu'une partie de la gélatine déborderait de la feuille, donc il y a des pertes, à moins de refondre ces morceaux.

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #2 le: 20 mai 2013 à 17:57:53 »
Hé, Hé, j'ai émis la même idée un autre fil. Ce doit être réalisable. Pour éviter de trop gaspiller de gélatine, ne serait-il pas utile de calculer le volume nécessaire : épaisseur multiplié par surface, le tout mis dans une seringue. Après quelques essais, ce doit être jouable.
Après, avez vous une idée d'épaisseur moyenne de gélatine nécessaire. Est-ce que, par exemple, 0,5 mm seraient bien, trop épais ?

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #3 le: 20 mai 2013 à 19:14:33 »
ha ! .

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #4 le: 20 mai 2013 à 19:22:25 »
ha, voila, ca bouge les idees , qui ne manque pas, mais je cherche quelque chose qui ne soit pas encombrant , je vois un petit rouleau quelque comme ca .

Je pense que je peux gelatiné un papier en rouleau de 1,50 de largeur et de 10 metres de long et je pense on peut scier en trois et passer a 50 cm de large et avoir pres de 5 metre de long , je vois que c'est tres faisable ...
Mais j'attend vos idée les fanas

oui c'est de l'artillerie lourde , cher 3eme type ... mais on peut faire a peut pres la meme chose mais en plus petit ( non je ne reve pas) ...
Armand ,: je pense que 0,5 dixieme ou demi millimetre c'est peut etre bon , mais je prefere plus mince !!!

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #5 le: 20 mai 2013 à 19:52:47 »
Les barres de couchage c'est parfait,
Il faut une table de couchage,
Et des barres de couchage,
Et un certain tour de main,
Mais c'est assez facile.

Par contre, pour un beau couchage, il faut prévoir un peu de gâchis de gélatine.

On voit un peu comment cela se passe sur ces différents liens.

http://trichromie.free.fr/trichromie/index.php?category/Tirage-au-Charbon

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #6 le: 20 mai 2013 à 20:47:41 »
Nestor Burma inspecteur ???:
Merci pour les infos , j'ai vu les techniques sur  le charbon , il y en a  d'autres que j'ai deja vu , ce n'est pas bien loin ce que je voulais , et une couche 1oo micron avec une barre oui c'est presque ca ... pour eviter le gondolage mais seulement le papier est enroulé ...
Ce qui m'intéresse   , le plus  surprenant  que je ne connais pas , c'est tout simplement le bain marie professionnel .
A voir ...pour mes projet ...

Armand :
je n'utilise pas de seringue par contre le 0;5 mm est un juste , mais je prefere moins , oui c'est delicat a faire ,
J'y pense a un tube ou bien un rouleau , mais comment ...
Misonne

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #7 le: 20 mai 2013 à 20:59:54 »
Une autre idée, qui ne répond pas précisément à la problématique, mais qui peut peut-être la résoudre? je sais que les quelques fabricant d'émulsion (notamment Foma et Ilford) qui restent lancent à intervalle régulier des productions à la demande. Ne faudrait-il pas se rapprocher d'eux pour savoir s'il seraient en mesure de coucher du papier sans émulsion?

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #8 le: 20 mai 2013 à 21:17:22 »
Oui 3eme type :
ah voila une tres bonne question ,
Oui j'y avais pensé que les fabriquants pouvait faire une couche de gelatine SANS mettre le sensibilisateur spécialement pour mes techniques mais malheureusement , je ne crois pas qu'il font m'ecouter !!!
Que faire , pour cela couterai bien moins chere qu' avec le sensibilisateur et je n'utiliserai pas le fixateur ...
Comment pourrai je communiqué avec eux ...
Misonne ...

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #9 le: 20 mai 2013 à 21:29:04 »
<<Merci pour les infos , j'ai vu les technique au charbon , il y en a que j'ai deja vu , ce n'est pas bien loin ce que je voulais , et une couche 1oo micron avec une barre oui c'est presque ca ... pour eviter le gondolage mais seulement le papier est enroulé ...

C'est la gomme arabique qui provoque un curling excessif,
Avec de la gélatine seule, il n'y a pas de curling, enfin presque pas.

Pour les barres de couchages, vous pouvez faire des essais avec des tiges filetées de chez Casto, ou Leroy M ou votre quincaillier préféré.

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #10 le: 20 mai 2013 à 21:37:07 »
Henri, j'ai déjà entendu parlé des tiges filetées. Si je comprends bien, c'est le pas de vis qui réparti la gélatine, un peu comme un pneu évacue l'eau grace aux sculptures de sa gomme.
Si on utilise un tige lisse, comme un lamineur, on étale trop et on en fout partout ou bien c'est réalisable ?

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #11 le: 20 mai 2013 à 22:00:09 »
Le laminateur avec de la gélatine je ne connais pas.
Les barres de couchage c'est un peu comme le pneu, mais la surface de contact est très faible,
C'est le vide entre les filets qui dépose la gélatine nécessaire et suffisante, il suffit de faire glisser la barre sans rotation.

Pour les systèmes de dépôt de gélatine (les trucs sérieux), c'est soit comme sur une presse offset, un dépôt par un cylindre caoutchouté,
Certains "amateurs" US ont construit une machine de couchage sur support souple en recyclant une presse offset.

Pour les couchages modernes, c'est du couchage en nappe et dans le monde photo, la vitesse de couchage, quelque soit le nombre de couche est de 4-5 Km/h,
Hors de portée d'un amateur, même un bon amateur ;-)))

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #12 le: 20 mai 2013 à 22:07:19 »
Pour les cylindres caoutchoutés, on en trouve de très bon dans les imprimantes laser...  ;)

Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #13 le: 20 mai 2013 à 22:14:22 »
Ah, je pensais qu'il fallait faire rouler la tige filetée mais effectivement, je repense à la vidéo de Lionel, étalant la gélatine avec un peigne.

Re : Re : machine a sensibilisé ( ou bien gelatiné) les papiers ...
« Réponse #14 le: 20 mai 2013 à 22:25:59 »
je repense à la vidéo de Lionel, étalant la gélatine avec un peigne.

voilà donc pourquoi il est si impeccablement coiffé !...  :)