- -
Format 29 x 21 cm

Auteur : Yves SIMOND

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   



Oxalate Ferrique - Préparation pour le Kallitype

L'Oxalate Ferrique en solution pour le procédé Kallitype peut être obtenu de plusieurs façons. Dans cet article, nous allons uniquement nous attacher à la préparation de la solution par l'Oxalate Ferrique sous forme cristal, proposé sur la Boutique en ligne.

L'Oxalate Ferrique sous forme cristal est une substance assez peu constante et surtout, à la base, non formulée pour les pratiques Photographiques. Ces dernières nécessitent un Oxalate Ferrique totalement débarrassé de ses quelques traces de sels Ferreux qui engendrent le voile chimique.

Les manipulations sont simples, voyons-les en détail :


Nous allons préparer ici 50ml d'Oxalate Ferrique à environ 20% pour le procédé Kallitype.

Nous aurons besoin de :
- Eau déminéralisée 50ml
- Oxalate Ferrique 10gr
- Acide Oxalique 1gr
- Eau Oxygénée 10 gouttes

L'Oxalate Ferrique est une substance difficilement solluble dans l'eau en l'état. Pour en accélérer la dissolution, il faut y ajouter une petite portion d'Acide Oxalique.

Dans un bécher, mélanger :
- 50ml d'eau déminéralisée
- 10gr d'Oxalate Ferrique
- 1gr d'Acide Oxalique
C'est ici que la notion de "dissolution difficile" prend tout son sens.
En effet, un agitateur magnétique chauffant vous sera d'une aide précieuse. Grâce à lui, la mise en solution de l'Oxalate Ferrique demandera de 30 à 45mn d'agitation entre 40 et 50°c.
Si pour seuls alliés vous n'avez qu'une baguette d'agitation en verre, de l'huile de coude et un bain marie maintenu entre 40 et 50°c, ceci pourra vous prendre quelques heures, et à froid, plusieurs jours !

Il est important, enfin, de ne pas dépasser la température de 50°c afin d'éviter la dégradation de la substance active.
La Solution au départ. Les particules d'Oxalate Ferrique non encore dissoutes et en suspension, troublent le mélange.
Après 15mn d'agitation entre 40 et 50°c, l'Oxalate Ferrique commence à se dissoudre et à passer en solution.
Après 30 à 45mn, la solution est totalement limpide, d'une couleur jaune/marron sombre.
Il ne doit subsister aucune particule. Si tel était le cas, et alors un dépôt se formerait tout de suite au fond, il faudrait continuer l'agitation.
Après refroidissement, à l'abri de la lumière, filtrez la solution afin d'éliminer les possibles résidus indésirables qui auraient pu se déposer au fond du bécher.
Un filtre Ă  vitesse moyenne suffit.
Choisissez un flacon à large ouverture ou un autre bécher. Cette grande ouverture sera un point utile pour la suite des opérations.
Dans cet Ă©tat, la solution d'Oxalate Ferrique contient quelques sels Ferreux, nuisible pour le processus Photographique. En effet, ces sels donnent un voile chimique qui vient troubler les blanc de l'image.

Pour se débarrasser de ces sels et les convertir instantanément en sels Ferriques, ajoutez 10 gouttes d'Eau Oxygénée à 30%.
Une petite effervescence peut se produire.

L'ajout d'Eau Oxygénée a ici un double intérêt. D'abord convertir les sels Ferreux en sels Ferriques, mais aussi neutraliser la petite partie d'Acide Oxalique présent dans la solution, afin de la rendre compatible avec le Nitrate d'Argent du procédé Kallitype.
De ce fait, nous pouvons comprendre que l'Oxalate Ferrique préparé pour le Palladum, très riche en Acide Oxalique, ne pourra pas convenir au procédé Kallitype, sous peine de produire avec le Nitrate d'Argent, un Oxalate d'Argent insolluble.

Fait à prendre en compte, cet Oxalate Ferrique pauvre en Acide Oxalique peut convenir au procédé Palladium ! Pour déterminer les possibles différences, à vos tests !
Agitez tranquillement le tout afin d'activer la réaction dans toute la solution.

Instantanément, la solution à l'origine marron sombre s'est éclaircie et offre à présent une teinte jaune plus agréable.

Il est important de laisser la solution au repos à l'air libre et à l'abri de la lumière, pendant un jour ou deux. Ceci dans le but d'évacuer le Dioxyde de Carbone que le mélange Eau Oxygénée/Acide Oxalique a provoqué.
Pour illustrer plus clairement ce changement d'état, ci-contre, dans le tube de gauche l'Oxalate Ferrique juste après sa mise en solution et dans le tube de droite l'Oxalate Ferrique traité par l'Eau Oxygénée, après un jour ou deux de repos.

Stockez votre solution d'Oxalate Ferrique pour le Kallitype dans un flacon brun.

Une dernière précision : Les Solutions d'Oxalate Ferrique n'étant que peu stables dans le temps, c'est à dire parfois trois mois ou parfois un peu plus, il est sage de ne préparer que la quantité dont on aura besoin pour les séances de travail prévues pour les semaines suivantes.



4938254 ème visite
10 visiteur(s) en ligne
58 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2021