Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Gomme Bichromatée -
Format 21 x 29 cm

Auteur : Alexandre Lecomte

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 47 x 47 cm

Auteur : fabrice pejout

> Visiter sa Galerie <


- Ferrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Julien Pironin

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 27 x 21 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Renforçage pour négatif au Collodion  (Lu 15371 fois)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Renforçage pour négatif au Collodion
« le: 08 mai 2010 à 16:15:46 »
Bonjour,

Je viens de tester une formule de "renforçage" pour obtenir un négatif au Collodion assez dense dans le but d'obtenir des tirages corrects par noircissement direct.

En fait, il faut procéder ainsi :

- Developpement normal au fer, mais déjà avec un révélateur très dilué et bien acide.
- Lavage
- Fixage

Séquence normale jusque là... C'est ici que les choses prennent forme :

- Blanchiment de l'image par une solution Bromure/Sulfate de Cuivre (on obtient ici une sorte d'ambrotype d'une blancheur absolue ! Evidement, puisque c'est blanchi ! ;) )
- Rinçage
- Redeveloppement avec une solution simple de Nitrate d'Argent acide.

Je n'ai pas encore de plaque à montrer puisque ce ne sont que des essais assez grossiers et sales, mais le négatif devient vraiment très dense et bien contrasté !! Rien à voir avec les autres techniques de renforçage simple par l'ajout d'Argent au révelateur ou autre.

A suivre, j'y retourne !  :D

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #1 le: 08 mai 2010 à 18:10:02 »
Alors je vous montre les premiers résultats.

A gauche, plaque traitée normalement mais avec un révélateur pour négatif.
A droite, après renforçage.

L'image numérique semble plus contrastée sur la plaque renforcée, mais c'est une illusion. Mon numérique à exposé un peu plus pour compenser la densité de la plaque, d'où le ciel qui semble beaucoup plus clair. (mais si on regarde mes doigts, c'est la même chose à gauche comme à droite)

Ce n'est pas très propre car ce sont les premiers essais et j'essaye de bricoler les formules. Notamment, il faut que je trouve le moyen (en diluant surement) d'avoir des bains moins rapides qui engendrent des zones (on les voit bien sur le tirage).

On peut constater que le renforçage augmente donc la densité et le contraste général de la plaque sans trop affecter les ombres.
Mais ce qui est vraiment surprenant et qui n'apparait pas trop sur l'image, c'est que plus on va vers les hautes lumières, plus celles-ci tirent vers une couleur orangée (idéal puisque c'est une couleur qui bloque les U.V. !!)

J'ai donc fait un tirage Van Dyke en vitesse pour voir, et on peut se dire que oui, on a réellement un gain de contraste et de densité !

Reste maintenant à réapprendre à maitriser ces nouvelles manipulations pour avoir des résultats propres  :-\

Je retenterai des essais demain si je le peux...

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #2 le: 09 mai 2010 à 18:01:41 »
Voici un tirage Van Dyke (encore, oui) d'une plaque 18x24 au Collodion, négative avec un renforçage au Cuivre bromuré comme décrit ci-dessus.

Je pense avoir résolu les principaux problèmes, mais il me reste encore quelques coulures que l'on peut voir sur la gauche de l'image.

Je suis super emballé par ce traitement ! Il donne réellement des négatifs bien denses et contrastés pour les tirages anciens !
Il s'accorde super bien au Van Dyke, mais je ferai d'autres essais avec d'autres procédés.

Ici, la lumière était très douce et venait uniquement de la droite. J'ai surexposé x3 par rapport à un Ambrotype (3mn à F16)
J'ai prit une partie de révélateur pour Ambrotype à laquelle j'ai ajouté une partie d'eau et une goutte d'acide nitrique.
Révélation pendant 40 secondes.
Fixage, lavage, blanchiment, redeveloppement à l'Argent et enfin, lavage.

Les bains de blanchiment et de redeveloppement peuvent être réutilisés pas mal de fois et semblent se conserver sans trop de problème.

« Modifié: 10 mai 2010 à 16:05:09 par Lionel TURBAN »

Francis Courtemanche

  • ****
  • Messages: 299
  • Sexe: Homme
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #3 le: 03 juin 2010 à 18:57:10 »
Bonjour à tous,
et Bravo Lionel pour ces résultats.

Je compte bien faire des essais prochainement pour obtenir des négatifs au collodion. Peux tu nous en dire plus sur les proportion des produits ? Pour le développement dans le bain d'argent, peut on utiliser la solution de nitrate d'argent utilisée pour sensibiliser les plaques au collodion ou faut il préparer une nouvelle solution d'argent ?

Francis

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #4 le: 03 juin 2010 à 20:58:40 »
Bonjour Francis,

La formule de blanchiment au Cuivre en deux solutions que l'on mélange ensemble :
- 500ml d'eau
- 90gr de Sulfate de Cuivre
- 500ml d'eau
- 45gr de Bromure de potassium

Il est possible de diluer beaucoup plus. La solution se conserve longtemps et se réutilise de nombreuses fois je pense.

Pour le second développement à l'Argent, la formule est la suivante :
- 200ml d'eau
- 6gr de Nitrate d'argent
- 6 gouttes d'acide Nitrique

Je pense qu'on peut en effet utiliser le bain sensibilisateur, mais il risque d'y avoir certaines précipitations qui peuvent le polluer. Il faudra donc veiller à bien refiltrer le bain après chaque redeveloppement.

Je songeais ces derniers jours à tenter d'utiliser une solution de Pyrogallol plutot qu'une solution d'Argent qui redeveloppe l'image TRES vite, et qui engendrent des zones un peu délicates à maitriser. Je ferai l'essai.  :)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #5 le: 06 juin 2010 à 16:36:57 »
Nouvelles du jour :

Une fois l'image blanchie au bromure cuivrique, elle peut donc être redéveloppée avec n'importe quel révélateur.

J'ai utilisé avec un succès effroyable, un révélateur commun Génol/Hydroquinone.

Avantage, on peut donc conduire son redéveloppement comme on voudra pour tel ou tel procédé de tirage, et ceci, en pleine lumière.

C'est merveilleux, non ?  :)

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #6 le: 08 juin 2010 à 21:53:40 »
mon cher Lionel,
Ce type de renforcement est bien sûr décrit dans Cuisinier, Clerc et autres consors.
Mais essayé sur des films assez récents, j'ai eu quelques problèmes.
a l'époque où je tentais de photographier des théâtreux, j'avais souvent des nègs sousexposés.
Mais bien sûr, le négatif 24x36 sur film double X , poussé à 2000 ASA dans de l'Acifine ne voulait rien savoir.
Il en fut de même avec le Recording de Kodak  ou neopan Fuji.
Ce serait drôle d'essayer, à présent, mais à 70 ans, je n'ai plus envie de photomirer les acteurs.
bonne soirée
jacques

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #7 le: 08 juin 2010 à 22:08:38 »
Photographier des théatreux en 24x36 noir et blanc... Je ne connais pas pire.  :D

J'avais trouvé le renforçage au Cuivre dans le Glafkidès aussi...  :) C'est vraiment efficace en tout cas.

Francis Courtemanche

  • ****
  • Messages: 299
  • Sexe: Homme
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #8 le: 09 juin 2010 à 08:51:25 »
Perso, je ne peux pas encore donner d'avis... Mais maintenant que j'ai reçu un carton tout plein de chimie, je vais pouvoir me lancer dans des essais... le week end prochain si la météo le permet.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #9 le: 14 novembre 2010 à 12:37:14 »
J'ai tenté une petite gomme rapide, de ce négatif renforcé :


Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #10 le: 14 novembre 2010 à 19:01:38 »
Mon cher Lionel,
on ne va pas crier au miracle mais c'est un bon début....L'inconvénient dans les anciens procédés tient au fait qu'une fois que l'on commence,
il est parfois difficile de s'arrêter.
Christian Rousseaud qui nous a rejoint, il y a quelques jours en est l'exemple.
ses premières gommes en 85 ou 86, tirées d'après des négatifs lith n'étaient pas fameuses mais il s'est accroché
et j'ai vu dimanche dernier une quadrichromie de toute beauté .
Il en parlera surement à l'occasion
jacques

Repliquant

  • ***
  • Messages: 217
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #11 le: 09 mai 2011 à 17:47:47 »
Bonsoir,

Premiers essais de renforçage avec comme base de départ, les préparations communiquées par tes soins Lionel. Encore merci pour les tests d'ailleurs, cela me facilite la démarche.

En ce qui concerne le blanchiment, cela a l'air de fonctionner plutôt bien. Par contre, dès que je redéveloppe avec un révélateur du commerce, le résultat n'est plus du tout celui escompté. L'image vire à l'orange sale, des taches apparaissent, il est possible d'effacer l'image avec le doigt sans même esquinter la couche collodionnée, etc.

Pour éviter de devoir préparer un nouveau bain de sensibilisation, j'ai donc essayé d'utiliser un révélateur papier du type Tetenal Eukobrom. Est-ce que ce choix de révélateur est à remettre en cause ? Et si non, quelle dilution dois-je privilégier ?

L'idée était d'éviter de m'ennuyer dans une nouvelle préparation mais je crois que je vais être obligé d'y aller... Pas grave. Cela me fera une expérience de plus sur le sujet.  ;D

Et question, après le redéveloppement, doit-on fixer à nouveau l'image ? Si oui, cela éviterait sûrement de pouvoir effacer l'image sans même abîmer la couche de collodion. ; )

Merci d'avance pour ton aide Lionel.

Repliquant


Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #12 le: 09 mai 2011 à 18:34:55 »
Bonjour Fabien,

Je n'ai pas testé avec révélateurs du commerce ou alors peut-être du révélateur papier Ilford, mais je ne suis pas sûr.
J'avais fait cependant un test avec un révélateur maison simple Génol/Hydroquinone et je n'ai pas noté ces traces dont tu parles.

C'est surement lié aux composants du révélateur que tu as utilisé.

Je te recommande le redéveloppement tout simple avec une solution légère de Nitrate d'Argent, c'est le plus efficace et le plus rapide. Pas besoin d'une solution très concentrée je pense, juste quelques grammes pour 500ml d'eau suffisent, et le bain peut être réutilisé jusqu'à épuisement.

Il faut cependant être soigneux et régulier dans l'application des solutions sur la plaque pour éviter les zones. Le mieux serait encore d'avoir à disposition, des cuves verticales comme pour le bain d'Argent pour une immersion rapide et bien régulière. L'immersion en cuvette fonctionne si on utilise la méthode par basculement rapide lors l'immersion (je ne sais pas si je suis très clair), c'est un coup de main à attraper...

Il faut donc bien fixer la plaque, la laver soigneusement, la passer au Bromure Cuivrique jusqu'au blanchiment total, la rincer soigneusement encore puis faire un dernier rinçage à l'eau déminéralisée afin de préserver le bain de redéveloppement suivant à l'Argent.

Un refixage serait inutile. Un dernier lavage sera suffisant, mais il ne faut pas hésiter à laisser tremper la plaque dans l'eau qui deviendra légèrement marron.

Il faut renforcer les meilleures plaques que l'on peut faire, car le moindre défaut suivra le renforçage de façon surprenante... Ca ne pardonne pas.

Les solutions de renforçage sont très économiques par de multiples utilisations et se conservent très longtemps. Le fait de les diluer fortement ralentit leur action mais n'agit pas sur le résultat final je pense, à coté de solutions plus concentrées...

C'est marrant, j'avais justement préparé des solutions de renforçage ce week end, mais je n'ai pas eu le temps de les utiliser...  ;)

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #13 le: 09 mai 2011 à 19:10:08 »
Je crois (assez fortement  :) ) que l'expression exacte est "renforcement" : ne perturbez pas les moteurs de recherche  ;D

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Renforçage pour négatif au Collodion
« Réponse #14 le: 09 mai 2011 à 19:17:13 »
Philippe,

J'utilisais "renforcement" jusqu'à ce que je lise "renforçage" dans divers grimoires du 19ème siècle...  :D

Ce terme me plait pas mal...  ;D