- Ziatype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Emmanuel MOAL

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Septembre 2018 à 13:00:24

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
27575 Messages dans 2484 Fils de discussion par 961 Membres
Dernier membre: matthias.charpiot
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Van Dyke
| | |-+  Les Papiers pour le Van Dyke...
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 2 [3] 4 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Les Papiers pour le Van Dyke...  (Lu 27107 fois)
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3958


WWW
« Répondre #30 le: 01 Avril 2013 à 10:13:19 »

Bonjour Armand,

Un exemple en image viendrait nous aider à trouver l'origine du problème, mais si c'est ce à quoi je pense, ça pourrait être un surplus de solution sensible à certains endroits qui n'aurait pas été absorbé par le papier et aurait séché en surface.
Au premier rinçage, ce surplus exposé dégage de la surface et vient baver aux proches alentours.

Journalisée
Armand
*****
Messages: 958


WWW
« Répondre #31 le: 01 Avril 2013 à 15:54:44 »

Voici un des bords de ces tirages ayant ce phénomène. J'en ai volontairement exagéré le couple contraste luminosité pour mieux le visualiser.
Ce qui est étonnant, c'est que je faisais des séries de trois tirages, avec pour chaque surface 18 gouttes de chaque substance pour les derniers tirages et que sur trois tirages, préparés en même temps, séchés au séche-cheveux à froid, sur la dorsale, exposé de suite après le séchage, et bien ce phénomène n'apparait que sur un tirage ?!? Il est vrai que lors des premiers tirages, je ne mettais que 15 gouttes pour la même surface, et que le phénomène était aussi présent, mais moins prononcé. Serait-ce à dire qu'il faut juste la quantité nécessaire pour humidifier ?


* Bavures-disactis.jpg (169.59 Ko, 700x193 - vu 571 fois.)
Journalisée

Christian R
*****
Messages: 713


« Répondre #32 le: 01 Avril 2013 à 22:13:44 »

Non, ça n'a rien de désagréable, d'autant plus si le phénomène a été accentué pour être plus lisible sur écran.
Sinon, plusieurs pistes :
-Une diffusion par l'eau de lavage de sels d'argent insolés
-Un lavage insuffisant, ça "bave" sur les bords, un peu comme dans la gomme lorsque le dépouillement a été écourté
-Revoir peut être le processus de séchage (à plat ?). Il vaut mieux égoutter au maximum la photo avant de la mettre sur une vitre et ne la mettre que lorsqu'elle n'est plus que légèrement humide
Journalisée
Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1500


« Répondre #33 le: 01 Avril 2013 à 22:41:16 »

un phénomène semblable apparaît lorsque l'on fait du satapa ou du satista +.
Lors du "badigeonnage du nitrate d'Ag et de glycérine, des "vagues" apparaissent
suivant les papiers.
Elles s'estompent souvent lors du lavage et du fixage mais les bordures semblent réceptionner
le "flux" d'argent..
C'est d'ailleurs et souvent inégal mais à force de trop chercher le "pourquoi", on ne fait plus de photos.
jacques collet
Journalisée
Armand
*****
Messages: 958


WWW
« Répondre #34 le: 02 Avril 2013 à 06:18:43 »

Pour répondre à Christian, j'ai fait des tentatives d'égouttage verticalement avant le séchage, et bien là, j'ai franchement des traînées. Tandis qu'ici, c'est bien une diffusion radiale.
Effectivement, rien de grave, ni de déplaisant. J'aurais aimé comprendre pourquoi je n'ai pas ce pnénomène sur tous les tirages. Je pense que, comme me l'a suggéré Lionel, je dois mettre trop de liquide, mais bon, cela n'explique pas le 1 sur 3.

Merci quand même.
Journalisée

Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3958


WWW
« Répondre #35 le: 02 Avril 2013 à 10:09:18 »

Certains papiers aquarelle peuvent être trop encollés et ne pas absorber la solution autant qu'on le voudrait.
Elle reste en surface, sèche, et dégage au lavage en bavant directement aux alentours des zones exposées.

Mais aussi, on pourrait ajouter à ça un papier trop alcalin.

Au lavage, l'excès de Nitrate d'Argent est poussé hors de la zone où il a été étendu, et vient directement précipiter en carbonate d'Argent aux alentours.

Les papiers très alcalins ou contenant des substances incompatibles, peuvent donner des blancs gris, poudreux, poussiéreux comme ça.

Suivant la force du premier lavage, la quantité de solution étendue, son absorption, on peut d'un tirage à l'autre voir un problème apparaître puis disparaître.

La difficulté viendra justement de cibler, à force d'essais, ce qu'il faut faire pour que le problème n'apparaisse pas.
Journalisée
olive92
****
Messages: 265


« Répondre #36 le: 02 Juin 2013 à 18:11:10 »

Bonjour,

j'ai fait des essais de Van Dyke sur du papier GBA aquarelle N°3 200g / m2 gélatiné à 3% de gélatine et ça fonctionne très bien.

Je posterais un tirage pour confirmer.

Olivier
Journalisée
Armand
*****
Messages: 958


WWW
« Répondre #37 le: 02 Juin 2013 à 18:40:03 »

Question bête, il faut gélatiner les papiers pour ce procédé ?
Journalisée

olive92
****
Messages: 265


« Répondre #38 le: 02 Juin 2013 à 18:59:40 »

Non ce n'est pas nécessaire sauf si l'on souhaite réaliser d'autres techniques après le Van Dyke: gommes...

Personnellement comme je prépare du papier gélatiné pour  la gomme j'ai fait mes tests dessus...

Certains bouquins disent que le gélatinage peut améliorer le rendu notamment dans les ombres.

Olivier
Journalisée
Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1500


« Répondre #39 le: 05 Juin 2013 à 22:50:45 »

on en revient pour la Xème fois sur les papiers...
notre confrère Ron tallis avait commencé une sorte de charte sur les supports actuels....
Jean Claude Mougin explique bien dans ses écrits qu'il travaille sur des papiers anciens, c'est à dire avant une réglementation européenne un peu stupide qui oblige les fabricants à prévoir des réserves alcalines.
Il est vrai qu'au siècle 1900 et jusqu'en 1950 (?) les papiers étaient souvent des "résidus" d'écorces ou de bois  dérivant des résineux, riches en lignite....D'où une dégradation naturelle avec le temps.
De nos jours, et faute de renseignements utiles (avarice normale des papetiers quant à leur produits),
il faut tester suivant son goût pour tel ou tel produit.
Il n'y a pas de papier miracle....
Papy Le Gray se plaignait déjà en 1870 des supports de l'époque !!!!
Jacques collet
Journalisée
olive92
****
Messages: 265


« Répondre #40 le: 23 Juin 2013 à 18:43:57 »

Bonsoir,

je vous confirme que la papier GBA Aquarelle N°3 200g/m2 convient plutôt bien aux tirages Van Dyke.

Voici un exemple sur du papier "brut du bloc" :

Olivier


* van dyke sur GBA N3.jpg (79.41 Ko, 1024x737 - vu 473 fois.)
Journalisée
Philippe Grunchec
***
Sexe: Homme
Messages: 203


WWW
« Répondre #41 le: 24 Juin 2013 à 00:29:02 »

Merci pour cette confirmation : en effet on voit une image !
Journalisée

Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1500


« Répondre #42 le: 24 Juin 2013 à 22:33:18 »

histoire de sourire :
cette image est virée au thé ?
J.Collet
Journalisée
olive92
****
Messages: 265


« Répondre #43 le: 25 Juin 2013 à 10:49:47 »

Non, au café  Wink
Journalisée
Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1500


« Répondre #44 le: 25 Juin 2013 à 21:41:14 »

toujours pour sourire :
avec sucre ou sans sucre ?
Journalisée
Pages: 1 2 [3] 4 Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3350705 ème visite
138 visiteur(s) en ligne
1360 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.067 secondes avec 19 requêtes.