Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Guy Belzane

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Maxime Alembik

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 16 x 23 cm

Auteur : Claude Chaix

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Les Papiers pour le Papier Salé...  (Lu 11922 fois)

GB

  • *
  • Messages: 23
Re : Les Papiers pour le Papier Salé...
« Réponse #15 le: 19 juin 2018 à 14:43:54 »
Merci pour ce lien. J'avais déjà vu cette vidéo... A dire vrai, mon interrogation portait surtout sur l'étendage des solutions (sel puis nitrate d'argent) et le séchage. On trouve dans ce même fil des avis positif sur le papier Crob'art. Apparemment il ne se fait plus mais j'en ai trouvé un bloc chez Rougier et Plé (mais est-ce le même ?) et j'ai fait un essai. Le papier a affreusement gondolé à l'étendage et plus encore au séchage, donc pas moyen d'assurer un bon contact avec le négatif, même dans un chassis-presse. D'où mes craintes pour le Washi... Mais j'imagine que ce n'est pas du tout la même texture... Dans la vidéo, l'application et le séchage se font sans problème. Pour le développement (ici en palladium), la technique des baguettes (normal pour du papier japonais !) est intéressante et jolie à voir, mais qu'y gagne-t-on par rapport à une technique plus classique en laissant la feuille immergée, puis en la saisissant délicatement à la main pour la sortir ?