Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 10 x 17 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 12 x 17 cm

Auteur : Antoine Barret

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 15 x 46 cm

Auteur : Pierre-Loup Martin

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 30 x 30 cm

Auteur : Tiphaine Populu De La Forge

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Correspondance des indices UV pour temps d'exposition  (Lu 940 fois)

chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 104
Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« le: 05 septembre 2019 à 12:04:30 »
Bonjour,

Je reviens vers le cyanotype après plusieurs mois d'absence et me pose une question dont je n'ai pas trouvé la réponse (peut-être ai-je mal cherché...). Sachant, par exemple, que j'expose un cyano pendant 3 minutes (c'est un exemple) à indice UV (solaire) 9, existe-il une échelle de correspondance popur le temps à exposer si l'indice UV est de 6, de 7 ou autre ? Merci pour vos réponses éclairées.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1380
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #1 le: 05 septembre 2019 à 12:09:43 »
Bien sûr qu'il y a une relation,
C'est du genre, oui un peu plus, ou un peu moins,
Celle-ci n'a pas la fiabilité de la norme ISO pour le gélatino-bromure.

Si vous voulez un système établi et fiable, offrez-vous un UV meter ... ou une grosse louche ...
Le meilleur posemètre restera le procédé, par le principe de l'auto-test.
« Modifié: 05 septembre 2019 à 12:12:13 par NestorBurma »


chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 104
Re : Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #3 le: 05 septembre 2019 à 14:06:57 »
https://ianleake.com/light-counter-system/system-overview/

http://www.lightmeasure.com/
Intéressant, je ne savais pas que ça existait. Je vais dans un premier temps essayer d'élaborer une méthode plus empirique et moins coûteuse...sauf si je fais de gros ratages répétitifs  :(.

Sidney

  • ***
  • Messages: 166
    • homepage
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #4 le: 05 septembre 2019 à 23:37:49 »
Je pense que la solution moins contraignante et plus fiable est le choix d'une source UV stable, type caisson tubes UV ou Led's UV.

Les dispositifs électroniques proposées sont utiles, à mon avis, que pour ces sources UV constantes et quantifiables, pas pour une insolation solaire, spectralement peu constante pendant les 365 jours annuels..

Sidney
« Modifié: 05 septembre 2019 à 23:45:12 par Sidney »

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1380
Re : Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #5 le: 06 septembre 2019 à 08:40:42 »
Je pense que la solution moins contraignante et plus fiable est le choix d'une source UV stable, type caisson tubes UV ou Led's UV.

Pourquoi pas

Les dispositifs électroniques proposées sont utiles, à mon avis, que pour ces sources UV constantes et quantifiables, pas pour une insolation solaire, spectralement peu constante pendant les 365 jours annuels..
Sidney

Bien au contraire, l'UV meter est un intégrateur, ce qui permet d'avoir une insolation juste quelque soit les variations de la source, passage des nuages ou position du soleil, du zénith à l'horizon.

Sidney

  • ***
  • Messages: 166
    • homepage
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #6 le: 06 septembre 2019 à 11:27:05 »
Ces intégrateurs sont généralement sensibles pour un spectre UV-A avec un pic dans les 365/380nm. Certains procédés réagissent en plus au delà des 400-420nm, non enregistrés par la cellule de l'intégrateur - du coup, l'exposition va être moins précis. Le charbon, par exemple, a plusieurs pics de sensibilité dans les 320/365/420nm.
Pendant qu'une insoleuse émet un spectre constant, le soleil varie de spectre selon couverture nuageuse, été/hiver, etc.

Sidney

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1380
Re : Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #7 le: 06 septembre 2019 à 11:33:21 »
Ces intégrateurs sont généralement sensibles pour un spectre UV-A avec un pic dans les 365/380nm. Certains procédés réagissent en plus au delà des 400-420nm, non enregistrés par la cellule de l'intégrateur - du coup, l'exposition va être moins précis. Le charbon, par exemple, a plusieurs pics de sensibilité dans les 320/365/420nm.
Pendant qu'une insoleuse émet un spectre constant, le soleil varie de spectre selon couverture nuageuse, été/hiver, etc.
Sidney

Parce que vous faites du charbon dans la pampa ?!?

Il faut savoir apprécier les possibilités et qualités d'un UV-meter intégrateur, mais il ne faut pas lui demander de faire le café, ni être déçu par cette absence de café.

Christian R

  • *****
  • Messages: 742
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #8 le: 06 septembre 2019 à 16:39:02 »
Encore faut-il tenir compte de l'opérateur qui lors de l'étendage a la main plus lourde aujourd'hui qu'hier

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1380
Re : Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #9 le: 06 septembre 2019 à 18:22:05 »
Encore faut-il tenir compte de l'opérateur qui lors de l'étendage a la main plus lourde aujourd'hui qu'hier

Cela n'a pas forcement une incidence sur la sensibilité, mais plutôt sur le noircissement ...

Meditant

  • ****
  • Messages: 298
  • Sexe: Homme
    • www.franck-rondot.com
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #10 le: 06 septembre 2019 à 23:35:07 »
Perso je m'en suis fabriquer un qui contrôle en plus mon insoleuse et depuis je ne fais plus mes expos en temps, mais en unité aussi bien avec l'insoleuse qu'en extérieur été ou hivers il y a toujours de petites variations lier au procédé alternatif, mais ça donne une très bonne base de travail voir plus ! Je n’ai pas eu de problèmes de décalage d’expo même en changeant de sources.
J'aime bien faire les expos quand la météo le permet en extérieur, et encore cette semaine je lance l'expo d'un charbon transfert 50x50cm en extérieur et 5 minutes auprès des nuages... résultat mon expo est passer d'env 20 minutes en plein soleil a 2h30 sans ce posemètre ça aurait été impossible de juger les variations d'UV avec les nuages/éclaircies qui sont passer pendants ce temps.

En plus comme je contrôle mon insoleuse avec je lance l'expo ça prend en compte le temps de chauffe des tubes et ça l'éteint quand le nombre d'unités est atteint, ça permet de faires d'autre chose pendant ce temps.

Ca fait plus d'un an et demi que j'utilise ça et je vais me faire une version 2 avec des améliorations ergonomiques cet hiver.

chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 104
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #11 le: 07 septembre 2019 à 09:59:55 »
J'ai lu avec attention vos remarques et conseils et je vous en remercie. Pour l'instant, je ne fais que des cyanotypes et j'ai été, en plus, retardé par un problème d'imprimante pour réaliser mes négatifs. L'nvestissement dans un UV meter n'est financièrement pas prévu actuellement et pas possible, il faut donc que je trouve un moyen plus simple qui sera, évidemment, moins efficace, j'en suis conscient. Je pensais naïvement qu'une exposition au soleil réussie avec un indice UV connu (par exemple 7) pouvait être "reproduite" avec un autre indice UV en appliquant un coefificiet multiplicateur...mais je vois que les choses ne sont pas si simples  :-\ :-[

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1380
Re : Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #12 le: 07 septembre 2019 à 10:03:43 »
J'ai lu avec attention vos remarques et conseils et je vous en remercie. Pour l'instant, je ne fais que des cyanotypes et j'ai été, en plus, retardé par un problème d'imprimante pour réaliser mes négatifs. L'nvestissement dans un UV meter n'est financièrement pas prévu actuellement et pas possible, il faut donc que je trouve un moyen plus simple qui sera, évidemment, moins efficace, j'en suis conscient. Je pensais naïvement qu'une exposition au soleil réussie avec un indice UV connu (par exemple 7) pouvait être "reproduite" avec un autre indice UV en appliquant un coefificiet multiplicateur...mais je vois que les choses ne sont pas si simples  :-\ :-[

Pour le cyano cela reste assez simple, le noircissement est direct, il suffit d'ouvrir les yeux, le procédé est lui-même son propre UV-meter.

chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 104
Re : Re : Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #13 le: 07 septembre 2019 à 15:51:06 »


Pour le cyano cela reste assez simple, le noircissement est direct, il suffit d'ouvrir les yeux, le procédé est lui-même son propre UV-meter.
Bonne nouvelle. Merci :)

PascalM

  • ***
  • Messages: 109
Re : Correspondance des indices UV pour temps d'exposition
« Réponse #14 le: 09 septembre 2019 à 12:05:00 »
La mesure des indices UV est un guide qui épargne des grosses erreurs, mais pas beaucoup plus.

Les appareils de mesure d'indice sont économiques, mais souvent ils ne mesurent pas directement les UV.
On mesure la quantité de lumière visible et la quantité d'IR, ce qui indirectement permet de déduire la quantité d'UV, cette méthode est retenue car les capteurs visible+IR sont moins chers que les capteurs UV.

Les appareils de mesure d'UV (Ian Leake et autres) sont plus chers car ils font une vraie mesure d'UV.
Cette mesure reste approximative car tous les procédés n'ont pas la même sensibilité spectrale (ce ne sont pas les mêmes UV qui agissent) et le capteur a donc rarement la même sensibilité que le procédé.
Mais il faut se calmer, cette approximation est minime et conduit généralement à de faibles erreurs.

Dans tous les cas, une lampe UV, utilisée dans des conditions constantes (distance, etc.) reste la méthode la moins chère et la plus pratique, c'est encore plus vrai depuis que l'on peut utiliser des leds plutôt que des tubes.