- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
19 Juillet 2018 à 03:31:23

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
Vos papiers sur le Géant des Beaux Arts :
27475 Messages dans 2466 Fils de discussion par 947 Membres
Dernier membre: FlaviaRAUS
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Van Dyke
| | |-+  Van Dyke : sur verre couleur or et pas sur papier ????
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Van Dyke : sur verre couleur or et pas sur papier ????  (Lu 1499 fois)
Armand
*****
Messages: 946


WWW
« Répondre #15 le: 08 Juin 2018 à 19:35:39 »

Oui, pour le séchage, une fois la gélatine prise, je ventile. Les poussières qui se collent éventuellement dessus peuvent être éliminées par léger frottis lorsque tout est sec.

Attention aux conditions météo : même dans le sud est, ces derniers temps il faut chaud et humide avec les intempéries. L'humidité relative de l'air doit avoisiner les 100% et je me suis fait couillonner. J'ai coulé de la gélatine et malgré le ventilo, la fine pellicule me semblait sèche. J'ai posé mon négatif, heureusement numérique, et insolé.
Eh ben, une fois sorti de l'insolence, le négatif est resté collé sur certaines parties.

Pour avoir une idée et gratuitement, voici comment connaitre le taux d'humidité relative près de chez vous :

http://www.meteociel.com/temps-reel/obs_villes.php?code2=7661&jour2=8&mois2=5&annee2=2018&envoyer=OK

Il vous suffit de choisir une station de mesure proche de chez vous pour avoir une bonne idée.

A+
Journalisée

michel carrier
*
Messages: 25


« Répondre #16 le: 08 Juin 2018 à 22:30:43 »

Dans un fil précédent j'ai décrit un procédé d'obtention de Van Dyke sur verre en procédant de 2 façons différentes :
- préparation d'une couche mince de gélatine sur une plaque de verre bien propre
-séchage quelques jours,
- solution Van Dyke déposée au pinceau comme sur le papier mais en ayant "la main très légère" pour ne pas abimer la mince couche de gélatine
- séchage à nouveau
- insolation sous négatif ( environ 5 mn sous lampe à bronzer )
- lavage prolongé à l'eau ( l'image prend une couleur jaune-or )
- fixage

Une autre voie de préparation a consisté comme le propose Armand à incorporer la gélatine directement à la solution Van Dyke.
Explications et résultats sont disponibles sur un fil précédent intitulé Van Dyke sur verre . Pourquoi ne pas utiliser celui-ci dans nos échanges ?
Bonne soirée
Michel Carrier
Journalisée
Philippe Rolland
*
Messages: 37


« Répondre #17 le: 09 Juin 2018 à 11:41:18 »

Bonjour à tous,
merci Lionel, armand, michel; j'ai 2 questions:
la proportion pour VD melangé à chaud dans gelatine sont elles ?  :  5ml d'eau + 0,3gr de gélatine + 1ml de solution Van Dyke ?? (issu de http://disactis.com/forum/index.php?topic=1803.msg17318#msg17318)
enfin pour l'autre alternative:
1) -->  l'exposition est au UVA et du coup pas besoin de lumiere inactinique, juste lampe douce dans labo ?
2)  --> quel est la durée de vie du mélange A+B  une fois  regroupé (ci dessous) ?

Solution A :
- Eau 50ml
- Gélatine 8gr
- Chlorure de Sodium ou Ammonium (le sel de cuisine fonctionne aussi) 1gr

Solution B :
- Eau 50ml
- Nitrate d'Argent 2,5gr


mieux  vaut ne regrouper que ce que l'on a besoin ??

Très bon week end.

Journalisée
Armand
*****
Messages: 946


WWW
« Répondre #18 le: 09 Juin 2018 à 14:18:30 »

Pour la première question :
Pour ma part, je préfère préparer une quantité plus importante de gélatine, soit 250 ml. Cela permet d’avoir une tolérance mieux contrôlée dans les proportions. Cette préparation se conserve longtemps au congélateur.
C’est dans la petite quantité nécessaire pour le tirage qu’on va incorporer la soupe.
À titre purement indicatif et totalement pifométrique, je mets autant de gouttes de soupe que de ml de gélatine. Lorsque je fais l’équivalent d’un A4, j’étends 30 ml de gélatine additivée de 30 gouttes de bichro à 9%. La couche de gélatine sèche est fine et de couleur jaune (bichro) homogène. Pour le VD, il faudra trouver le volume nécessaire mais comme le soulignait Lionel, son VD est pale peut du à une faible quantité de soupe.

Pour la deuxième question, d’une part le pourcentage de gélatine me parait un peu élevé. Ensuite, je ne mélangerais les deux qu’au dernier moment.
Oui, lampe douce, musique douce et tout ira bien.
Comme disait KAA dans le livre de la jungle, Aie confiance.
A+
Journalisée

Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3956


WWW
« Répondre #19 le: 09 Juin 2018 à 17:10:26 »

Bonjour,

La quantité de gélatine ne parait pas un peu élevée, il s'agit ici d'une émulsion argentique à noircissement direct, il ne faut pas ramener tous les procédés qui contiennent de la gélatine à l'Oléotype.

Nous allons essayer de ne pas commencer à remettre en question d'entrée la formule et à embrouiller Philippe avec des remarques incertaines qui vont rajouter de la confusion. Smiley

Cette base de formule existe depuis l'aube du tirage Photo Argentique en PND gélatiné, et la quantité de gélatine ici favorise la dispersion au moment de la précipitation et empêche donc la formation de grains trop gros et surtout la maturation puisqu'on recherche le noircissement direct qui n'est optimal que par un grain le plus fin possible.

Peu de gélatine à la précipitation = Formation de grains de grandes tailles / facilitation de la maturation = incompatible avec le noircissement direct.
Quantité suffisante de gélatine à la précipitation = Dispersion optimale du grain / maturation fortement ralentie = parfait pour le noircissement direct et les virages.

Certaines émulsions grimpent à plus de 12% de gélatine et sont en général très peu souvent en dessous de 80gr par litre de toute façon.

Philippe,

Les émulsions à noircissement direct ne se conservent pas bien. Surtout avec cette formule primaire. Le grain étant très fin et la charge de Nitrate d'Argent en excès, le voile chimique vient très vite.
Ne préparez et n'étendez que ce dont vous avez besoin pour les jours qui suivent. C'est la règle.

Sinon il faut aller dans des formules plus complexes qui contiennent Tartrates et Acides organiques.

L'émulsion ci-dessus est très économique et se fabrique en 15mn, ne vous compliquez pas la vie. Smiley

Comme vous visez de l'étendre sur verre et non sur papier, il sera peut-être utile selon vos résultats, de la concentrer un peu plus, c'est à voir le moment venu car le fixage va bouffer pas mal de densité.
Forcez sur le Nitrate d'Argent, genre 3,5gr au lieu de 2,5gr pour la formule ci-dessus, ça donnera plus de pêche.

Maintenant que les uns et les autres vous ont donné plein d'infos, il va falloir respirer un peu, faire beaucoup d'essais et observer ce qu'il se passe tranquillement.
Journalisée
Philippe Rolland
*
Messages: 37


« Répondre #20 le: 11 Juin 2018 à 12:02:11 »

Bonjour, Lionel, Armand, Michel
MERCI pour vos contributions constructives, j'ai travaillé tout le week end; j'ai 3 questions  (a b et c):

1) pour le PND: le couchage est superbe, mais ca colle encore (émulsion non totalement seche) après 24h dans mes conditions en tout cas. J'insole, malgré tout et  sur l'ensemble des cas, c'est toujours sous exposé, mais vraiment sous-ex. J’utilise une lampe UVA, par exemple sous VD pour une bonne exposition, à 5cm les temps sont voisins de 5mn; là avec PND j'ai essayé 5, 10, 15 et 20mn l'exposition progresse très peu voir trop peu, ce qui suggère un problème. Du coup, une piste,(a) Le spectre de sensibilité de cette émulsion est maximum sur les UVA ou ailleurs, car c'est toujours sous-ex ? La transparence est vraiment pour l'instant très belle, très propre. En revanche (b) la teinte globale est un brun claire, pour l'instant, quels sont les virages pour noircir l'ensemble.

2) Pour le VD, j'ai utilisé une solution de plus de 5j, c'est mort, c'est jaune or de manière irrégulière; je pense être calmé pour faire une émulsion  VD "à stocker". Au regard de vos conseils, une émulsion VD doit etre utilisé le plus rapidement de sa création à la fixation; (c) auriez un idéal, ou une "bonne" fenetre temporelle d'usage, genre de la création de l'emulsion VD à la fixation 48 ou 96h max ?

Très bonne journée à tous
Philippe.
Journalisée
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3956


WWW
« Répondre #21 le: 11 Juin 2018 à 12:53:30 »

Bonjour,

Vous semblez quand même avoir un problème d'humidité chez vous.

Quelle quantité d'émulsion coulez-vous pour quelle surface ?

Comme vous voulez faire du noircissement direct sur verre, il faut sans doute concentrer l'émulsion en sels pour gagner de la densité.
Essayez de doubler les doses de Chlorure de Sodium et de Nitrate d'Argent (2gr NaCl2 et 10gr AgNo3) pour la même quantité d'eau et de gélatine.

La surface devra être vraiment sèche pour l'exposition, sinon les noirs resteront très oranges.

Il n y a que les virages qui donneront de la densité et une couleur plus neutre. Platine, Or ou Palladium.
Journalisée
Philippe Rolland
*
Messages: 37


« Répondre #22 le: 11 Juin 2018 à 13:09:56 »

Bonjour Lionel,
je suis en Bretagne ..... et nous ne sommes pas à la fête depuis 3 semaines ..., heu disons depuis plusieurs mois.
Merci pour votre prompt retour, j'y retourne cet après midi pour y retravailler en exploitant vos conseils.

Sinon je comprends :
1) virage par exemple à l'or (une goutte pour 100ml entre 1er lavage et fixateur) pour augmenter la densité et couleur plus neutre.
2) Comme vous n'avez pas répondu pour les UVA, j'en conclu, que c'est bien sensible au UVA car içi (http://disactis.com/forum/index.php?topic=2143.0) , vous parliez de projecteur halogène pour insoler ?

Très bonne journée
Journalisée
Armand
*****
Messages: 946


WWW
« Répondre #23 le: 11 Juin 2018 à 21:41:39 »

Côté humidité, bien que n'étant pas inquiété par les vagues orageuses, ici, du côté de Toulon, nous avons chaleur et humidité. J'ai relaté un déboire avec une gélatine pas totalement sèche et sur laquelle mon négatif est resté partiellement collé. J'en ai coulé une autre avec le sensibilisateur incorporé. Et ben malgré 24 h de séchage sous ventilateur, c'était toujours très collant alors que d'habitude, 8 heures suffisent.

J'ai tenté un sauvetage. Sans exposition, j'ai rincé ma plaque pour éliminer le bichromate. Une fois fait, la gélatine était bien gonflée. J'ai failli la mettre à la poubelle et je me suis dit, foutu pour foutu, je vais passer du bichromate sur la gélatine humide. Et bien, çà fonctionne du tonnerre et surtout de façon homogène car le sensibilisateur n'est pas absorbé immédiatement par la gélatine, sèche, habituellement. J'ai séché au ventilo seulement 3 heures et exposé. Encrage aujourd'hui, c'est nickel.

Alors oui, ce n'est pas du VD ou un procédé à l'argent, mais vu les soucis météo, c'est une option à exploiter.

Bon courage pour la suite,
Journalisée

NestorBurma
*****
Messages: 1231


« Répondre #24 le: 12 Juin 2018 à 08:13:41 »

Les conditions météo actuelles sont très difficiles pour les "coucheurs" d'émulsion ...
J'aime bien coucher et sécher de 40 à 50% de degré d'hygrométrie, mon labo est à 65% en ce moment de façon naturelle.
Et j'ai depuis quelques années un déshumidificateur qui me rend grand service, dès que je travaille un procédé délicat, je mets en route la machine (qui de plus me produit une eau apte au service).
C'est une machine ordinaire achetée chez LM un truc grand public mais assez efficace ...
Journalisée
Armand
*****
Messages: 946


WWW
« Répondre #25 le: 12 Juin 2018 à 12:55:14 »

Bonne idée effectivement pour s’affranchir de ce paramètre.
Journalisée

Meditant
***
Sexe: Homme
Messages: 182



WWW
« Répondre #26 le: 12 Juin 2018 à 17:38:06 »

J'en ai également installé un au labo et ça supprime un paramètre aléatoire, ça permet aussi de récupérer de l'eau (je dois récupérer au moins 100L d'eau par ans) et ça permet également pour le matériel photo d'avoir un degré d'hygrométrie stable et pas trop élevé.

Le mien tourne 24/24 7/7.

Un bon investissement !
Journalisée
Pages: 1 [2] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3209210 ème visite
84 visiteur(s) en ligne
362 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.083 secondes avec 20 requêtes.