- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
25 Juin 2018 à 09:58:47

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
Vos papiers sur le Géant des Beaux Arts :
27429 Messages dans 2458 Fils de discussion par 944 Membres
Dernier membre: Louise Zangato
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Photographie
| |-+  Négatif Numérique
| | |-+  Comparaison d'imprimante sur film transparent Disactis
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Comparaison d'imprimante sur film transparent Disactis  (Lu 615 fois)
Sebouille
*
Sexe: Homme
Messages: 33



WWW
« le: 06 Mai 2018 à 14:54:29 »

Bonjour,

Je vous partage ici mes essais sur le film transparent pour jet d'encre Disactis.

J'ai d'abord commencé quelques essais empiriques en utilisant mon imprimante perso (une Epson stylus photo PX730WD). Je trouvais que mes tirages avaient tendance à saturer un peu dans les hautes lumières (de l'original, c'est à dire sur les zones denses de  l'internégatif).
Etant membre d'un club photo, qui dispose d'imprimantes Epson 3880, j'ai puconstater que le propleme etait très atténué lorsque j'imprimais mes internégatifs au club.

Pour en avoir le coeur net, j'ai imprimé un nuancier de gris sur chacune de ces imprimantes, j'ai scanné le film sur fond blanc et j'ai comparé les densités de chacune des cases de ce nuancier :

Les valeurs correspondent aux valeurs rgb, les valeurs faibles correspondent donc aux hautes densité
Les options d'impressions utilisées sont celles préconisées sur l'emballage. A noter que le pilote de la PX730 ne permet que peu de reglages (pas de reglage du temps entre deux passages par exemple...)

Conclusion :
- La densité de l'internégatif est linéaire lorsqu'imprimée sur Epson 3880
- La densité de l'internégatif est pourrie dans les hautes densités sur Epson PX730

Conclusion de la conclusion
Avoir un film jet d'encre de qualité est nécessaire, mais pas suffisant. Il faut aussi une imprimante adaptée.
Du coup, je suis obligé de passer à mon club lorsque je veux m'imprimer un internégatif.

Si cela ne semble pas clair, n'hésitez pas à poser des questions.

Sébastien
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1225


« Répondre #1 le: 06 Mai 2018 à 15:13:33 »

Pour analyser un négatif numérique, il ne faut pas mesurer ses densités de façon directe, mais leurs effets "photométriques".
Un négatif jet d'encre est différent d'un négatif gélatino-bromure, les moyens de mesure et d'analyses sont différents

Donc :

- produire une gamme de gris connue sur un support donné et au moyen d'une imprimante donnée
- tester les différents niveau d'encrage que propose l'imprimante
- choisir la gamme et le réglage qui propose la gamme la plus dense et la plus régulière, éliminer les effets de refus d'encre
- faire un tirage selon le procédé choisi avec le négatif sélectionné
- mesurer le tirage, c'est lui la référence

Ensuite il convient de calculer et d'appliquer sa courbe de conversion, pour chacun des procédés pratiqués ...
Journalisée
Sebouille
*
Sexe: Homme
Messages: 33



WWW
« Répondre #2 le: 06 Mai 2018 à 19:14:09 »

Tu as tout à fait raison.
Toutefois, comme je dispose d'un temps limité pour mes loisirs, je procède par étapes.
Le but du post était  surtout de partager cette expérience et de montrer qu'il est possible d'avoir un bon rendu avec le film jet d'encre de Disactis, à condition d'avoir la bonne imprimante.

Pour la question des niveaux d'encrage, toutes les imprimantes ne le proposent pas. Je ne l'ai pas sur la PX730.

A la vue de ces deux courbes, on voit tout de suite qu'il est inutile de passer du temps à calculer un profil avec les transparents imprimés avec la PX730.

Par contre, je vais pouvoir utiliser le transparent imprimé avec la 3880 pour calculer des profils cyanotype ou van dyke.

Mais je présenterai cela dans les rubriques des procédés. Si pour certaines personnes, déterminer un profil est une opération qui va de soi, je suis persuadé que ce n'est pas le cas de tout le monde. Expliquer la méthodologie pourra être utile à d'autres.
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3150264 ème visite
121 visiteur(s) en ligne
1041 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.057 secondes avec 19 requêtes.