- Kallitype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Décembre 2018 à 01:00:50

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
27740 Messages dans 2509 Fils de discussion par 975 Membres
Dernier membre: Maulock
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Collodion - Ambrotype
| | |-+  Démarrage du collodion
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Démarrage du collodion  (Lu 6206 fois)
gautier
***
Sexe: Homme
Messages: 171


« Répondre #15 le: 14 Janvier 2018 à 19:48:27 »

C'est prévu, je voudrais voudrais voir comment ça fait déjà avec 2 avant d'investir dans d'autres lampe homemade.
Mais 8, ce n'est pas un peu excessif? 
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1259


« Répondre #16 le: 14 Janvier 2018 à 19:50:43 »

C'est prévu, je voudrais voudrais voir comment ça fait déjà avec 2 avant d'investir dans d'autres lampe homemade.
Mais 8, ce n'est pas un peu excessif? 

En 1 et 2 il y a 1 diaf, entre 2 et 4 un diaf et entre 4 et 8 un autre diaf ...
Journalisée
gautier
***
Sexe: Homme
Messages: 171


« Répondre #17 le: 14 Janvier 2018 à 19:57:11 »

Ok, merci beaucoup pour ces informations, je vais faire une pause le temps de finir ma lampe.
Journalisée
devityourself
**
Messages: 53


« Répondre #18 le: 16 Janvier 2018 à 14:12:35 »

J'utilise 2 lampes horticoles CFL croissance 250w à 6400 kelvin, et j'obtiens 6 secondes de pose à f/4,5 pour ce genre de résultats (les trous c'était du à un manque de révélateur, il me restait un fond et la flemme d'en préparer) :

http://disactis.com/galerie/upload/234_1515604518.jpg

 deux kits lampes + réflecteurs m'ont couté 88 pièce, ça change la vie !

J'ai eu énormément de problèmes au début (et j'en suis encore au début je suis sur qu'il y en aura d'autres) en tout cas accroche-toi, cette technique et aussi additive parfois que frustrante ^_^
Journalisée
Hank
***
Messages: 207


WWW
« Répondre #19 le: 17 Janvier 2018 à 18:54:06 »

Le collodion est sensible aux UV.
Le plus simple est d'apprendre avec la lumière naturelle. Ensuite seulement on se lance dans de la lumière artificielle.
Fais des vues depuis ta fenêtre, c'est parfait pour faire des tests.
Journalisée

NestorBurma
*****
Messages: 1259


« Répondre #20 le: 17 Janvier 2018 à 19:07:28 »

Le collodion est sensible aux UV.
Le plus simple est d'apprendre avec la lumière naturelle. Ensuite seulement on se lance dans de la lumière artificielle.
Fais des vues depuis ta fenêtre, c'est parfait pour faire des tests.

Pic de sensibilité entre 452 et 484 nm et moindre sensibilité de 403 à 521 nm

L'avantage de la lumière artificielle est de supprimer une variable, surtout en saison hivernale particulièrement pauvre en UV
Journalisée
Hank
***
Messages: 207


WWW
« Répondre #21 le: 18 Janvier 2018 à 14:52:30 »

Certes, ça supprime une variable, mais encore faut-il être un peu équipé.
Là il apprend et son équipement est inadapté. Il pourra s'équiper quand la pratique sera dégrossie.
En ce moment le temps est souvent uniformément gris, c'est presque une constante.
Journalisée

NestorBurma
*****
Messages: 1259


« Répondre #22 le: 18 Janvier 2018 à 14:53:52 »

Certes, ça supprime une variable, mais encore faut-il être un peu équipé.
Là il apprend et son équipement est inadapté. Il pourra s'équiper quand la pratique sera dégrossie.
En ce moment le temps est souvent uniformément gris, c'est presque une constante.

Trop basse en IDF la constante, genre 20 mn de pose à PO ...
Journalisée
f.pitot
*****
Messages: 597


WWW
« Répondre #23 le: 18 Janvier 2018 à 23:54:21 »

Tout à fait d'accord avec Hank, la vue de fenêtre pour commencer ou se caler...
A 99,8% je n'ai fais qu'avec la lumière naturelle même pour les portraits.
Les 0,2% ou j'ai essayé la lumière artificielle a été une galère car par assez de puissance alors que le cobaye était déjà aveuglé
(Bon là ok cela aurait pu être solutionné, la puissance et l'aveuglement, je n'ai pas persévéré )

Mais tout ça pour dire que même s'il fait soleil/nuage ( ce qui peut être un casse tête pour trouver l'exposition correcte )
la lumière artificielle me parait être un frein supplémentaire.
La preuve, le passage à l'artificiel est la cause du problème de Gautier.

Nestor, 20mn ouvert à fond même sous un ciel totalement couvert on est sur-exposé à mort si la plaque n'a pas déjà séchée...
Journalisée

Cynik
***
Messages: 126


« Répondre #24 le: 19 Janvier 2018 à 07:24:02 »

C'est surtout une question d'habitude et de matos adapté. Mes 3 premières plaques étaient des vues de fenêtre, mais depuis, 99% de ce que je fais est sous lumière artificielle, et c'est bien pratique pour expérimenter en éliminant une variable. Pour comparer les formules aussi.

Là où c'est un inconvénient à mon sens, c'est surtout qu'on s'habitue à un confort et une config reproductible, et le jour où on doit faire autrement, on peut vite atteindre les limites de notre expérience.
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1259


« Répondre #25 le: 19 Janvier 2018 à 08:56:00 »

<<Les 0,2% ou j'ai essayé la lumière artificielle a été une galère car par assez de puissance alors que le cobaye était déjà aveuglé
(Bon là ok cela aurait pu être solutionné, la puissance et l'aveuglement, je n'ai pas persévéré ) <<

C'est le problème, la relation éclairage artificiel & collodion est difficile et il n'y a pas de vraie solution, l'aveuglement du modèle reste la règle ...
En combinant, lumière continue type HMI et voile de diffusion, on peut faire des trucs pas mal du tout.
Et pour des natures mortes, pas de problème ...
L'avantage premier me semble la reproductibilité, mais je suis d'accord qu'il ne faut pas négliger la lumière naturelle, elle fait ses preuve tous les jours.

<<Nestor, 20mn ouvert à fond même sous un ciel totalement couvert on est sur-exposé à mort si la plaque n'a pas déjà séchée...<<

Cela dépend des régions et des ciels couverts, en ce moment en IDF c'est très bouché et je ne testerais même pas ...
Journalisée
Pages: 1 [2] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3605361 ème visite
103 visiteur(s) en ligne
179 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.052 secondes avec 20 requêtes.