Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ziatype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <


- Ziatype -
Format 36 x 28 cm

Auteur : Yann Dumoget

> Visiter sa Galerie <


- Ziatype -
Format 48 x 15 cm

Auteur : Emmanuel MOAL

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Gomme Bichromatée -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Patrice Dhumes

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: photographie au collodion humide  (Lu 9363 fois)

islande

  • ***
  • Messages: 125
photographie au collodion humide
« le: 23 juillet 2007 à 17:23:46 »
Bonjour
pratiquant les procédés anciens depuis quelques années, je souhaiterai m'initier aux tirages collodion.
Y aurait-il un connaisseur pour démarrer ce procédé.
merci
annie

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : photographie au collodion humide
« Réponse #1 le: 23 juillet 2007 à 21:03:01 »
Bonjour,

Qu'entendez-vous par "tirage au collodion" ?

islande

  • ***
  • Messages: 125
Re : photographie au collodion humide
« Réponse #2 le: 25 juillet 2007 à 11:26:48 »
Bonjour
J'entends par "tirages au collodion" la prise de vue sur plaque sensibilisée au collodion humide, puis immergée dans un bain de nitrate d'argent, exposée rapidement (à cause du séchage rapide de l'émulsion), révélée puis fixée.
Le tirage est unique par le fait de l'utilisation de la plaque de verre ou l'on obtient un positif directement.
annie

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : photographie au collodion humide
« Réponse #3 le: 25 juillet 2007 à 18:51:59 »
Je vous demandais cette précision, car le "tirage" est une copie positive obtenue à partir d'un cliché (négatif).
Il existait un papier de tirage dit "Celloïdine" dont l'émulsion était constituée de collodion sec.

Ce dont vous parlez n'est pas du tirage au collodion, mais de l'Ambrotypie.
Je sais, je suis embêtant, mais il faut utiliser les bons termes pour bien se faire comprendre... :)

Je vous conseille de lire l'article que j'ai redigé à ce sujet, il y'a toutes les précisions...

http://www.disactis.com/ambrotype/ambrotype.php

islande

  • ***
  • Messages: 125
Re : photographie au collodion humide
« Réponse #4 le: 25 juillet 2007 à 20:12:41 »
Bonsoir,
Merci pour les précisions. J'avoue que je m'y perds un peu.
Les américains qui pratiquent ce procédé (ambrotype comme vous le décrivez)  l'appelle tintype. Or le tintype pour moi c'était la ferrotypie. Je pensais donc que dire photographie au collodion était le terme exact. En fait le collodion entre dans la préparation, mais le nom du procédé est donc ambrotype.
J'avais  lu votre article très bien documenté.
Faut-il fabriquer les produits soi même, cela me semble un peu compliqué, ou existe t-il des kits préparés ?
merci
annie

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : photographie au collodion humide
« Réponse #5 le: 25 juillet 2007 à 20:38:35 »
Annie,

Le Tintype ou Ferrotype est en effet une émulsion au collodion couchée sur une lame de fer, alors que l'Ambrotype tel que vous l'avez décrit dans votre message utilise le verre comme support.

Le Kit Rockand dont vous avez parlé dans un autre post est à ma connaissance, le seul kit qui ressemble de très loin au collodion...
Si vous souhaitez vous mettre au collodion, lisez bien l'article, faites l'inventaire de ce qu'il vous faut. Sachez que toutes les chimies necessaires sont trouvables en France et via le web. :)

Le collodion n'est pas si compliqué que ce que l'on imagine, c'est comme une recette de cuisine. :)

Vous ferez surement beaucoup d'erreurs et d'essais infructeueux au départ, mais les résultats viennent vite !

islande

  • ***
  • Messages: 125
Re : photographie au collodion humide
« Réponse #6 le: 26 juillet 2007 à 13:05:45 »
Merci pour toutes ces précisions.
Je vais donc me lancer. Je vais bien relire l'article pour le mode d'emploi.
m'armer de patience, ce qui est le plus facile je crois, et faire des essais.

bien à vous
annie