- Tirage Bromoïl -
Format 24 x 18 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Août 2017 à 21:08:41

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
26339 Messages dans 2332 Fils de discussion par 880 Membres
Dernier membre: Eric Charpentier
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Photographie
| |-+  Procédés de Tirage
| | |-+  Techniques de base
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Techniques de base  (Lu 1663 fois)
f.pitot
*****
Messages: 540


WWW
« Répondre #15 le: 08 Juin 2017 à 16:15:33 »

Henri, j'ai du mal à comprendre cette idée d'alternatif, va veut dire quoi concrètement ?
Quelle est la différence entre alternatif et procédés anciens ?
Pour moi cela ne veut rien dire, j'ai plutôt l'impression que c'est un terme inventé pour faire genre
Journalisée

NestorBurma
*****
Messages: 1006


« Répondre #16 le: 08 Juin 2017 à 16:35:39 »

Procédé :

Moyen utilisé en vue d’obtenir un résultat déterminé (dico du CNRTL)
Méthode qu’on emploie pour exécuter un ou plusieurs temps opératoires ou pour effectuer une
technique opératoire particulière.

Process :

Ensemble des étapes ou transformations nécessaires à la fabrication d’un produit. Succession des
phases d’un mode de fabrication. Le process peut être manuel, mécanisé voire complètement
automatisé. Généralement spécifique à chaque entreprise et couvert par le secret de fabrication. Un process peut être un ensemble de procédés.

Procédé Analogique :

Dans le contexte de la photographie, il s’agit de la photographie argentique dans son ensemble et
ses très nombreuses annexes. Tous les procédés photosensibles faisant appel à l’optique, la physique
et la chimie, sans intervention de l’informatique. Les capteurs photosensibles argentiques (films,
plaques) sont dans ce cas à usage unique et curieusement à l’échelle des cristaux de Br- Ag+, ont un
comportement binaire, il n’y a que 2 états possibles, comme un code informatique.
 
Analogique = argentique et inversement.

Procédé Numérique :

Appellation commerciale d’un ensemble de procédé à base de capteur silicium ou de
photomultiplicateur (assez peu courant aujourd’hui mais capable de compter les photons 1 par 1) à
usage durable, mais cette première étape reste du monde analogique, ce process comprend également
 un codage numérique plus ou moins sophistiqué en phase II, ce qui permet un stockage rapide des
informations et une réutilisation du capteur dans la foulée.

Numérique = capteur silicium et inversement

Procédé Historique :

Ensemble des procédés dont l’invention (ou découverte comme on veut) est ancienne, dont la pratique
a disparue, mais qu’il est possible de pratiquer de façon historique, c’est à dire comme le ferait un
archéologue en costume d’époque.
Nos cousins du nouveau monde adorent ce genre de pratique, photographier une reconstitution de la
guerre de sécession (1861-1865) en costume d’époque, équipement d’époque et procédé d’époque, le
collodion humide (et danger de l’époque, il n’y a pas que les obus qui explosent).

Historique = Archéologie

Procédé Ancien :

Ensemble des procédés dont l’invention est ancienne, dont la pratique à disparue, mais qu’il est
impossible de pratiquer, ces procédés étant complexes et industrialisés, l’industrie disparue ne
produisant plus le support photosensible.


Ancien = Disparu

Exemples multiples : Autochrome, Lumichrome, Ilfochrome, Kodachrome, Woodburytype, Polaroïd, etc ...

Procédés Alternatif :

L’origine de cette expression est anglo-saxonne, donc elle pourra heurter les linguistes francophones et
militants, mais cela n’interdit pas d’en donner une définition.
 
Alternatif : mélange de tout ce qui peut fonctionner, mélange de procédés, de process, de technique,
d’époque, numérique-argentique, un peu comme en cuisine où les recettes font régulièrement un
“come back“ en étant au passage adaptées aux goûts du jour.


Exemples multiples : tous les procédés du XIXème & XXème ressuscités et praticables, sans pour autant se
prendre pour un archéologue, ni un puriste coincé.

Quelques process alternatifs :

L’alternatif est plus souvent une question de process que de procédés.

Capture argentique, scan du document, traitement numérique, négatif jet d’encre, tirage procédé du XIXème siècle.
Capture numérique, traitement numérique, négatif jet d’encre, tirage procédé du XIXème siècle.
Capture argentique, scanner du document, traitement numérique, tirage jet d’encre ou Lambda sur
papier argentique.
Capture argentique, tirage procédé du XIXème siècle

Procédé Hybride :

Sorte de process alternatif mélangeant plusieurs technologies ou plusieurs procédés, se retrouve dans
divers appareils ou aussi dans divers procédés.
Les procédés hybrides peuvent être ancien (comme le procédé Fresson mi-charbon, mi-gomme bichromatée), alors que les procédés alternatifs sont des relectures actuelles des procédés historiques, et parfois un “come back“ d’un procédé ancien une résurrection devenant possible, comme c’est le cas pour le Dye Transfert (brevet Kodak) qui a disparu des radars pendant quelques décennies pour réapparaître il y a quelques années grâce à une équipe située en Allemagne.

Procédé Contemporain :

L’idée est simple, ce sont tous les procédés d’aujourd’hui, tous sauf les alternatifs, qui sont eux aussi
d’aujourd’hui. Ce sont donc les procédés industriels disponibles aujourd’hui sans mélange de recette, ni croisement de genre, des procédés purs en quelque sorte.
Journalisée
MrTomato
***
Messages: 147


« Répondre #17 le: 09 Juin 2017 à 15:53:26 »

je conseille aussi ce livre http://www.eyrolles.com/Audiovisuel/Livre/l-esprit-des-sels-9782862582221

Pour débuter le cyanotype est un procédé simple, économique et facile à mettre en oeuvre Wink
Journalisée
PascalM
**
Messages: 67


« Répondre #18 le: 09 Juin 2017 à 16:50:03 »

<<<
Quelle est la différence entre alternatif et procédés anciens ?
>>>

Chez certains il n'y a pas de différence, ils utilisent l'un ou l'autre terme en fonction des moments.

D'autres sont plus "intégristes" (cf les définitions de Nestor ci-dessus)

ils réservent généralement le mot ancien à des procédés du passé pratiqués suivant les méthodes du passé (avec plus ou moins de tolérance sur d'éventuelles modernisations)
le mot alternatif désigne alors des procédés anciens modernisés ou des créations modernes qui sortent des sentiers battus.

Tout cela n'est qu'une affaire de vocabulaire, un vocabulaire mouvant pour des usages tout aussi mouvants.

Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1006


« Répondre #19 le: 09 Juin 2017 à 17:01:42 »

Le vocabulaire c'est très important,
Cela permet de communiquer en étant d'accord sur les bases,
Les à-peu-près n'ont pas beaucoup de sens.
Journalisée
Christian R
*****
Messages: 701


« Répondre #20 le: 09 Juin 2017 à 19:06:20 »

La limite est parfois floue car des procédés semblent "historiques" parce qu'ils utilisent de la chimie de base qu'on étale au pinceau alors qu'ils ont été mis au point il y a peu (argyrotype, new cyanotype, satapa....)
Journalisée
f.pitot
*****
Messages: 540


WWW
« Répondre #21 le: 09 Juin 2017 à 19:07:55 »

Wow ! quelle réponse Henri, merci !
Avec ces explications je comprends beaucoup mieux.
Inculte que je suis, je pensais que certaines qualifications étaient des mots inventés pour se la péter pour résumer mais non il y a un sens à tout.
Merci pour ces éclaircissements.  Wink
Journalisée

Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1481


« Répondre #22 le: 09 Juin 2017 à 22:56:58 »

bon soir à tous,...Premier problème :
il est vrai que la découverte d'anciennes techniques demande du temps et un peu de monnaie, parfois....
le second problème  concerne la taille du négatif indispensable à produire un tirage et ce, quel que soit le procédé.
le troisième problème pour un néophyte va venir de la "couleur" car celle d'un cyanotype ne correspond pas  à ce que l'on veut comme résultat : c'est pourtant le procédé le plus facile à exécuter. Et qui ne demande pas beaucoup de "chimie".
ce forum permet de s'instruire et nous devrions tous remercier son fondateur de l'avoir créé.
J.C
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1006


« Répondre #23 le: 10 Juin 2017 à 09:12:19 »

il est vrai que la découverte d'anciennes techniques demande du temps et un peu de monnaie, parfois....

Souvent pas mal de monnaie

le second problème  concerne la taille du négatif indispensable à produire un tirage et ce, quel que soit le procédé.


Le négatif jet d'encre ou dit "numérique" est une excellente solution pour le grand format

le troisième problème pour un néophyte va venir de la "couleur" car celle d'un cyanotype ne correspond pas  à ce que l'on veut comme résultat : c'est pourtant le procédé le plus facile à exécuter. Et qui ne demande pas beaucoup de "chimie".

Le "vrai" bleu du cyanotype c'est juste une question de PH,
C'est un procédé simple, mais en alternatif "simple" ne veut rien dire, il y a toujours beaucoup travail pour développer une cohérence entre process, procédés et projet.
Journalisée
Armand
*****
Messages: 892


WWW
« Répondre #24 le: 11 Juin 2017 à 18:17:10 »

Une petite piste dans laquelle je n'ai aucun intérêt :

https://www.stenopamy.com/boutique/cahiers-pédagogiques/

A+
Journalisée

Pages: 1 [2] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2477008 ème visite
32 visiteur(s) en ligne
1210 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.048 secondes avec 20 requêtes.