Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 15 x 12 cm

Auteur : Jean-Claude Beaumont

> Visiter sa Galerie <


- Gomme Bichromatée -
Format 40 x 30 cm

Auteur : annie defachelles

> Visiter sa Galerie <


- Kallitype -
Format 10 x 13 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Julien Pironin

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Positif direct au Collodion.  (Lu 15511 fois)

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #15 le: 19 juillet 2012 à 00:28:54 »
Oui, en effet. Je l'avais lu hier, mais n'en avais pas saisi la subtilité. Il faudra que je reprenne ça à tête reposée...

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #16 le: 19 juillet 2012 à 01:49:01 »
En effet, on pourrait croire qu'avec ce style de révélation, on n'obtienne pas l'effet positif.

J'ai été le premier à être surpris du contraire.  :)

Je viens de retrouver un bout de formule avec Bromure et Iodure d'Ammonium à la place du Bromure de Potassium.
Il semblerait donc que la formule que j'ai donné plus haut ne soit pas la définitive, mais impossible de retrouver la moindre trace d'écrits... Et j'ai perdu toute mémoire de mes essais de mars.

Si je retombe sur quoi que ce soit, je reviendrai poster.

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #17 le: 19 juillet 2012 à 10:10:37 »
En fait je ne suis qu'à moitié surpris, je connaissait le principe de l'image réfléchie depuis que j'ai découvert le collodion. Je m'en sers très régulièrement pour regarder mes films (135 et 120) en train de sécher. D'ailleurs j'avais fait quelques essais de révélation de film au sulfate de fer. Maintenant je sais pourquoi ça ne marchait pas, mais c'est une autre histoire.
Ce que je trouve fort, c'est que dans ton cas ce n'est que la formulation du révélateur qui joue.
Du coup si je comprend bien, une partie du nitrate d'argent contenue dans l'émulsion ne se marie pas avec les iodures et bromures et reste libre? Et c'est elle qui permet l'apport d'argent sur les germes de développement.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #18 le: 19 juillet 2012 à 10:19:46 »
Non Pierre-Loup, le Nitrate d'Argent ne joue plus dans la révélation. D'ailleurs, il ne doit pas en rester dans le Collodion.

Je pense que cette particularité très marquée tient d'avantage du medium Collodion lui-même, bien que comme tu l'as précisé, avec le Gélatino, on peut avoir un premier effet positif.

Ce qu'il faut retenir en fait pour avoir un effet positif plus grand, c'est une couche sensible assez pauvre en sels d'Argent, des sels peu sensibles et donc très divisés.


C'est vraiment bête que j'ai perdu mes écrits... Car j'avais remarqué qu'on pouvait perdre purement et simplement l'effet positif en ajoutant je ne sais plus quoi dans l'émulsion ou le révélateur. Et que seule cette combinaison donnait vraiment un effet positif digne de ce nom...
« Modifié: 19 juillet 2012 à 10:47:37 par Lionel TURBAN »

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #19 le: 19 juillet 2012 à 10:45:04 »
La photographie, c'est une somme de trucs incompréhensibles qui marchent ensemble. De manière assez miraculeuse. C'est fou.  :D

gme00

  • *
  • Messages: 5
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #20 le: 02 mai 2017 à 14:55:09 »
Bonjour,

J'ai très envie de tester ce procédé...en fouillant un peu entre le blog et le forum, j'ai vu que vous proposiez deux formulations différentes. celle du blog (datant de 2011) donnait:

Solution A :
35ml de Collodion
40ml d'Alcool
0,8gr d'Iodure de Potassium
0,2gr de Bromure d'Ammonium
1,7gr d'eau

Solution B:
25ml d'Alcool (8gr)
1gr de Nitrate d'Argent
1gr d'eau

pour une revelation au Pyrogallol...

Ai-je rate quelque chose (ce qui très probable!) où le tempsd e la refléxion a fait son oeuvre et les formules ont muries?

merci dans tous les cas pour ces recherches passionantes!

Guy

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1445
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #21 le: 02 mai 2017 à 15:15:48 »
L'intérêt du Collodion positif est de pouvoir contretyper des plaques et multiplier ses ambrotypes

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #22 le: 02 mai 2017 à 15:17:29 »
Bonjour Guy,

Ce ne sont pas les mêmes procédés.

Sur le Blog, je ne suis pas allé vérifier, mais il s'agit d'une émulsion Collodion pour le procédé sec au Tanin simplement.

Dans ce fil de discussion, il s'agit d'une émulsion Collodion destinée à être traitée par un révélateur Argentique qui donnera un effet positif brillant comme un Ambrotype.

Si vous voulez partir sur le procédé de cette discussion, prenez les formules annoncées ici.

P.S. 5 ans plus tard : Pour limiter le voile chimique, il faut couler une couche fine.


gme00

  • *
  • Messages: 5
Re : Positif direct au Collodion.
« Réponse #23 le: 02 mai 2017 à 15:23:44 »
Bonjour Lionel,

Je me disais bien que j'avais du raté quelque chose. En effet sur le blog il s'agit de collodion sec au tannin pour faire un equivalent ambrotype...

merci beaucoup!

Guy