- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Août 2017 à 09:55:01

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
26349 Messages dans 2335 Fils de discussion par 880 Membres
Dernier membre: Eric Charpentier
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Hors Champs
| |-+  Discussions...
| | |-+  émulsion photosensible sur verre
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: émulsion photosensible sur verre  (Lu 2417 fois)
Armand
*****
Messages: 893


WWW
« Répondre #15 le: 06 Mars 2017 à 21:17:49 »

Hello,

J'ai lu à nouveau un traité sur l'oléotypie, datant du début du siècle dernier. Il y a un passage sur une astuce pour dégraisser le verre. Il est préconisé, après avoir bien nettoyé la surface au savon, liquide vaisselle maintenant, de dégraisser à l'ammoniaque pure. Il faut faire çà dehors, en mettant des gants.
Je l'ai fait et la gélatine accroche super bien. Et pourtant, en oléotypie, on tapote avec un pinceau, et bien, çà tient bien. Mais attention, les différents bains dans lesquels tu travailleras ta plaque doivent se faire à froid, je dirais plutôt en dessous de 20°C qu'au dessus. Ceci afin de commencer à ne pas trop ramollir la gélatine.

Pour limiter les bulles, j'ai observé ceci sans affirmer que c'est radical. Tu prépares la dose de gélatine, tu laisses gonfler au moins 4 heures. Ensuite, tu fais fondre la gélatine au bain-marie, en agitant doucement de manière à ce que le liquide soit bien homogène. Une  fois que c'est fait, tu retires ton bol contenant la préparation. Il y a fort à parier que tu auras des bulles. Tu laisses la gélatine prendre, environ 2/3 heures. Ensuite, tu fais refondre en touillant tout doucement et du coup, tu devrais avoir beaucoup moins de bulles. C'est à tenter. Et ensuite, tu verses la quantité nécessaire sur ta plaque et tu répartis au peigne. S'il te reste 2/3 bulles, rapidement, tu peux les éliminer avec une des dents du peigne en faisant glisser la bulle vers un bord. Une autre astuce, c'est de monter à température ta plaque de verre, sensiblement à la même température que la gélatine liquide. Et le top, serait d'étuver la gélatine étendue en maintenant le tout à environ 45°C pendant 4/5 heures. Cette partie, c'est pas gagné d'avance pour avoir une étuve.

Bonne suite et courage,

A+
Journalisée

capucine vandebrouck
*
Messages: 7


« Répondre #16 le: 09 Mars 2017 à 12:49:37 »

Ok,

Merci Armand! Je vais essayer ces histoires de gélatine et le nettoyage à l’ammoniaque.
Pour l’instant, j’ai eu tellement de décollement que toute la couche de gélatine se désolidarise du verre. Je pense que c’est dû à l’agressivité de mon révélateur. Alors je traite délicatement cette fine couche de gélatine dans la chimie de développement habituelle, la rince bien, puis la re-dépose sur le verre en évitant les bulles une fois terminé. Cette pratique n’est pas très orthodoxe j’en conviens, mais les résultats sont plutôt satisfaisants, et la gélatine au séchage adhère parfaitement au verre… Cependant la gélatine s’étire et devient plus grande que la taille du support en verre à la base. Elle déforme donc l’image. Cette déformation a peu d’incidence dans le projet que je mène, mais elle peut être un problème pour d’autre.
Je viens de recevoir la gélatine photographique de chez Disactis à 280 blooms. Savez-vous quel grammage faut t’il diluer dans combien de cl ou L d’eau pour une sous couche?
Merci d’avance!

Capucine.
Journalisée
Armand
*****
Messages: 893


WWW
« Répondre #17 le: 09 Mars 2017 à 20:43:56 »

Je pense qu'il va falloir faire 2/3 essais. Ceci dit je dirais qu'il faut à minima une gélatine à 5%, jusqu'à un 10%.
5 % c'est 5gr de gélatine pour 100 gr d'eau déminéralisée. 10 %, c'est 10 gr de gélatine pour 100 gr d'eau déminéralisée.
Pour la quantité de gélatine à préparer, je conseille ceci :
Pour un verre de 20 cm x 30 cm >> 2 x 3 x 7,3 (constante) = 43,8 cl de gélatine
à savoir pour cette quantité >> à 5% >> 2,2 gr de gélatine pour 41,6 gr d'eau
                                        >> à 10% >> 4,4 gr de gélatine pour 39,4 gr d'eau.

Enfin, pour une sous couche, je pense qu'il vaut mieux la tanner de manière à ce qu'elle soit plus stable dans les bains chimiques. Il y a les aluns de potassium, de chrome ou le formol. Avec les 2 premiers, ils peuvent être dissous directement dans l'eau de préparation de la gélatine, à hauteur de 1%. Il faut savoir qu'avec les aluns, le tannage n'est total qu'au bout de plusieurs jours, au moins 15 alors qu'avec le formol, c'est instantané. On peut se procurer ce dernier dans certaines pharmacies mais il faut opérer dehors au grand air.

Que la gélatine se détende dans l'eau, c'est normal puisqu'elle absorbe l'eau. Et comme dans ton cas elle n'a plus de support pour se contraindre, elle en fait à sa tête. L'effet inverse, c'est qu'en séchant, elle se rétracte ce qui a pour résultante sur un support papier, des gondolages intempestifs et à minima un tuillage du papier.

Bonne suite et tiens nous au courant de tes avancées,

A+
Journalisée

Pages: 1 [2] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2481696 ème visite
102 visiteur(s) en ligne
877 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.062 secondes avec 19 requêtes.