- Gomme Bichromatée -
Format 18 x 12 cm

Auteur : Jean-Claude Beaumont

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
25 Juin 2017 à 09:03:30

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
26165 Messages dans 2310 Fils de discussion par 870 Membres
Dernier membre: vade2ne
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Photographie
| |-+  Négatif Numérique
| | |-+  négatif numérique en valeur de gris ,ou de teinte orangé, ou de teinte verte?
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: négatif numérique en valeur de gris ,ou de teinte orangé, ou de teinte verte?  (Lu 1513 fois)
wescoff
*
Messages: 4


« le: 25 Janvier 2017 à 21:32:32 »

Bonjour à tous.


J'ai lu attentivement les posts de la rubrique Négatif Numérique.

Tout d'abord, avec de l'argentique, en comparaison des techniques utilisées par les membres de ce forum, j'ai un peu l'impression d'être la cinquième roue du carrosse...

Je me présente, après avoir été formé dans les années 80 à  la photographie argentique, tout d'abord à la villa thiole ( École municipale d'arts plastique de Nice), de façon assez rigoureuse, le professeur de photo ne rigolait pas avec la technique , puis aux Arts décoratifs de Nice et ensuite aux beaux arts de Lyon.
 
N'étant pas un étudiant avec de gros moyens, j'ai longtemps utilisé majoritairement un rolleiflex 6/6 acheté à grand peine et (pour mon plaisir personnel) certains appareils comme un "Zeiss Ikon Box Tengor" ou un "Gallus Cady"  qui, vous vous en doutez ne me facilitaient pas la vie.

Aujourd’hui, comme je trouve l'argentique, plus sensuel et à mes yeux ayant plus de valeur en terme de satisfaction personnelle que le travail des pixels d'un bout à l'autre de la chaine graphique, je voudrais revenir à mes premières amours .

Mais il serait dommage de bouder totalement les possibilités qu'offre le numérique, et donc je suis désireux de profiter des possibilités de retouches très fines que cela permets.

Je m'oriente donc vers la technique de négatifs numériques avec des moyens modestes, mais beaucoup d’intérêt, et j'ai plusieurs questions.

Je précise que je compte procéder par contact et en noir et blanc.

Le matériel dont je dispose:

l'imprimante: Epson XP-760 A4

Les films transparents: Digifilm 150 Disactis

Un petit labo, celui dont je disposais à l'époque dont la pièce maitresse est un Durst M601.

Pour la retouche, j'utilise photoshop.

Ma question:

Mon premier réflexe eut été d'en passer par un négatif numérique en valeur de gris, mais après recherches sur internet, j'ai constaté que certains utilisent un négatif de teinte orangé, et d'autre, un négatif de teinte verte qui semblerait donner de meilleurs résultats notamment au niveau de la douceur de certain gris intermédiaires.

Avez vous des conseils à ce sujet?

Ps: Bien sur, je me doute que tout ceci en passe par une phase de tests personnel mais toutes pistes me sera précieuse.
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 993


« Répondre #1 le: 25 Janvier 2017 à 21:39:19 »

<<Ma question:

<<Mon premier réflexe eut été d'en passer par un négatif numérique en valeur de gris, mais après recherches sur internet, j'ai constaté que certains utilisent un négatif de teinte orangé, et d'autre, un négatif de teinte verte qui semblerait donner de meilleurs résultats notamment au niveau de la douceur de certain gris intermédiaires.

Ces "conseils" sur les négatifs numériques colorés, est une vieille affaire assez inutile aujourd'hui, les densités monochromes étant largement suffisante pour la plupart des procédés.

Le plus important c'est surtout de linéariser le négatif, avec, par exemple, un logiciel comme Charttrobe.
Journalisée
wescoff
*
Messages: 4


« Répondre #2 le: 25 Janvier 2017 à 22:07:59 »

Merci, je vais donc voir du coté de Charttrobe et je reviendrais vers vous.

Journalisée
wescoff
*
Messages: 4


« Répondre #3 le: 26 Janvier 2017 à 01:19:49 »

Une petite question qui pour certain coule de source mais dans le doute.

Lors de l'impression d'un négatif numérique, dois je imprimer en niveaux de gris ( utilisation de l'encre noire uniquement), ou laisser l'imprimante fabriquer le noir en utilisant toutes les encres?
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 993


« Répondre #4 le: 26 Janvier 2017 à 08:56:45 »

Une petite question qui pour certain coule de source mais dans le doute.
Lors de l'impression d'un négatif numérique, dois je imprimer en niveaux de gris ( utilisation de l'encre noire uniquement), ou laisser l'imprimante fabriquer le noir en utilisant toutes les encres?

Cela dépendant des imprimantes, je ne peux statuer sur la votre,
Sur celle que j'utilise il est possible de choisir de n'utiliser que les encres monochromes, c'est ce que je fais, c'est la densité qui compte mais j'aime aussi que mes négatifs numériques ressemblent à quelques choses de connu.
Journalisée
Ron Talis
****
Messages: 376


WWW
« Répondre #5 le: 26 Janvier 2017 à 11:16:01 »

> c'est la densité qui compte
> mais j'aime aussi que mes négatifs numériques ressemblent à quelques choses de connu.

C'est très juste.
Si ton encre noire te permet une densité suffisante sans faire des patés c'est bon.

Lorsque on laisse le pilote de l'imprimante faire le mélange pour produire un gris donné,
il le fait selon des critères qui n'ont rien à voir avec les besoins du négatif numérique.
Il va prendre des tables préétablies pour certaines encres, certains papiers etc...
La proportion relative des couleurs mélangées pour donner un gris
va varier en fonction de la densité du gris et des réglages.
On ne connait pas cette proportion et elle varie selon une loi inconnue donc galère.

Les améliorations pour avoir plus de contrôle sont:
Fixer les paramêtres d'impression.
Utiliser juste une encre ou juste les encres noires.
Utiliser un pilote dont on peut controler les courbes, par exemple QTR, il y en a d'autres.
Utiliser des encres monochromes, par exemple les Cones, il y en a d'autres.

Il est aussi plus difficile de juger à vue un négatif avec une dominante colorée prononcée.
Après tout cela régler les autres problèmes: banding, clumping, venetian blinds et bandes de Mach.
(je plaisante  ; )


 
Journalisée
wescoff
*
Messages: 4


« Répondre #6 le: 26 Janvier 2017 à 12:32:33 »

tout d'abord, merci de vos réponses dont je prend bonne note.

N'y tenant plus, hier soir j'ai décidé de lancer l'impression d'un négatif. Et à l'aune de vos conseils et de ce que j'ai lu sur le forum, il en découle un fort beau négatif dont l'encre est déposée parfaitement. Pas de manques et pas d'embu.

Je précise que j'ai désélectionné la vitesse rapide d'impression.

Mais je ne parle la que de l'aspect de surface, je ne recevrai mes produits photos que dans quelques temps et je n'ai pu calibrer et tester plus avant tout ça.

Seul défaut apparent, une micro rayure dans le ciel très blanc, comme je n'ai pas fait une mauvaise manip et que le défaut n'est pas sur mon fichier à priori c'est un aléa survenu lors de l'impression. Reste à espérer qu'il ne se répète pas.
Journalisée
rafyc
**
Messages: 52


« Répondre #7 le: 20 Mars 2017 à 19:43:41 »

Je crois que le support en céramique, la ou se dépose l'encre  est assez fragile. Si la rayure est sur le verso ca devrait aller car l'encre n'est pas touché ? D'autant plus si vous parlez des micro rayures visible seulement sous lumière rasante.

Je ne suis pas sur mais le but de la couleur sur le negatif n'est il pas pour l'effet inactinique de celle ci ? Par exemple colorer seulement les ombres avec les options de fusion des calques sous P.S afin de les faire monter doucement ?

Y a til une similitude avec la teinte orange dun negatif inversible couleur ?




Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 993


« Répondre #8 le: 21 Mars 2017 à 20:08:40 »


Je ne suis pas sur mais le but de la couleur sur le negatif n'est il pas pour l'effet inactinique de celle ci ? Par exemple colorer seulement les ombres avec les options de fusion des calques sous P.S afin de les faire monter doucement ?

Y a til une similitude avec la teinte orange dun negatif inversible couleur ?

Le but du négatif c'est d'avoir une densité suffisante, et pour l'alternative une densité suffisante sous rayonnement UV
Le reste c'est juste de la littérature de forum ou de club photo.

Pour le masque orange, cela n'a absolument rien à voir, le masque orange sert à se soustraire des défaut des colorants utilisés dans les couches CMJ en particulier la couche cyan.
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2379935 ème visite
78 visiteur(s) en ligne
703 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.047 secondes avec 19 requêtes.