- Cyanotype -
Format 20 x 27 cm

Auteur : Alain Delanneau

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
14 Décembre 2017 à 19:48:20

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
26709 Messages dans 2387 Fils de discussion par 906 Membres
Dernier membre: Thomas_C
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Van Dyke
| | |-+  Questions concernant le Van Dyke sur verre
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Questions concernant le Van Dyke sur verre  (Lu 6252 fois)
michel carrier
*
Messages: 24


« Répondre #15 le: 28 Février 2017 à 17:58:42 »

Armand,

Tous les conseils sont les bienvenus. Votre méthode de dépôt est sans doute plus économe que la mienne. Comment calculez-vous la quantité de gélatine que vous souhaitez étendre ensuite au peigne ?
Faites-vous une hypothèse sur l'épaisseur souhaitée du dépôt et comment contrôlez-vous la température du mélange?
Vous laissez ensuite sécher combien de temps avant l'insolation ?
Dans la méthode que j'ai choisie la difficulté est de s'assurer qu'il n'y a pas de grains de gélatine non dissoute avant recouvrement de la plaque de verre.
Pourquoi, dépolissez vous le verre avant usage, pour une meilleure adhérence du dépôt je suppose ?
Pour ma part, je constate que le dépôt est bien adhérent , que le seul risque de destruction est lié à la température de l'eau de lavage qui doit rester inférieure à 30°C par exemple.
Journalisée
Armand
*****
Messages: 911


WWW
« Répondre #16 le: 28 Février 2017 à 22:30:10 »

Hello,

Armand,

Tous les conseils sont les bienvenus. Votre méthode de dépôt est sans doute plus économe que la mienne. Comment calculez-vous la quantité de gélatine que vous souhaitez étendre ensuite au peigne ?

Je m'inspire de ceci : http://www.phototypie.fr/wordpress/category/phototypie-en-detail/couche-imprimante-photosensible/
Vous pouvez parcourir toutes les pages, il y a des infos à prendre et à tester. J'applique pour une une zone de 20 cm x 30 cm >> 2 x 3 x 7,3 (constante) = 43,8 cm3 de gélatine à 10% soit 4,4 gr de gélatine sèche dans 39,4 gr d'eau déminéralisée. Cela donne une jolie petite épaisseur.


Faites-vous une hypothèse sur l'épaisseur souhaitée du dépôt et comment contrôlez-vous la température du mélange?

En épaisseur sèche, j'estime à 2/3 dixièmes de mm. Pour la température, je ne vérifie plus. Au début oui, je l'ai fait et grosso/merdo, la gélatine doit osciller aux alentours de 55/60°C? étonnant, non. C'est la gélatine de Disactis et je n'ai aucun soucis. Je prépare mes petites doses dans de petits gobelets pour le café. J'ai cru observer qu'il est préférable de laisser gonfler au moins 3/4 heures. On limite ainsi l'apparition de bulles d'air. Ensuite, au bain marie, en imprimant un léger mouvement au gobelet, je regarde que le liquide obtenu soit le plus homogène possible, c'e-à-d qu'il n'y ai pas d'écart de densité visible un peu comme l'huile dans l'eau (en exagérant). Et quand j'estime que c'est bon, je coule. Il est préconisé d'étendre la gélatine sur le verre mis en température proche de celle de la gélatine. Je ne le fais pas forcément pour de petits formats. C'est autre chose pour de grands formats car la gélatine pourrait figer trop vite.

Vous laissez ensuite sécher combien de temps avant l'insolation ?

Il faut compter entre la demi journée et 3/4 de journée.

Dans la méthode que j'ai choisie la difficulté est de s'assurer qu'il n'y a pas de grains de gélatine non dissoute avant recouvrement de la plaque de verre.

Pas de soucis avec ce que je décris plus haut.

Pourquoi, dépolissez vous le verre avant usage, pour une meilleure adhérence du dépôt je suppose ?

Exact, la rugosité améliore l'adhérence, comme une peinture sur une tôle. Et j'ai besoin de cette adhérence pour le travail de l'oléotypie avec le pinceau. Je pense que c'est réalisable sans dépolir le verre mais le travail serait beaucoup plus délicat, mais sans doute possible.

Pour ma part, je constate que le dépôt est bien adhérent , que le seul risque de destruction est lié à la température de l'eau de lavage qui doit rester inférieure à 30°C par exemple.

Quand on travaille avec de la gélatine, il est préférable de travailler effectivement avec de l'eau froide. Ou bien, je dirais qu'il faut tanner légèrement la gélatine pour qu'elle soit plus dure.


A+
Journalisée

Françoise2501
*
Sexe: Femme
Messages: 11


« Répondre #17 le: 12 Mars 2017 à 15:53:59 »

Quelques jours sont passés sur le forum et voilà que mon fil est tout à coup joliment  fréquenté !
Bravo Michel, quel superbe résultat!  Je crois que je commence à m'en approcher,  il me reste juste le problème du fixateur ( sans doute trop concentré encore).  Je viens justement d'exposer deux plaques et le rendu, avant passage dans l'hyposulfite, se rapproche fortement du vôtre!
Cela dit,  votre démarche est amplement plus scientifique que la mienne.
Pour info, pour 5 cl d'eau, je mets 4,9g de gélatine que je laisse gonfler seule "un certain temps". Je rajoute progressivement le citrate et l'acide tartrique. Puis en dernier lieu le nitrate d'argent, que je fais diluer séparément en le chauffant à environ 25 degrés dans 1cl d'eau. Et comme vous, je mélange les deux solutions en imprimant un léger mouvement à ma casserole.
Quant aux plaques, que je nettoie à la pierre multi usage (on a le droit de citer des marques ici?), je les fais sécher au ventilateur, ce qui accélère d'autant leur utilisation.
Journalisée
Françoise2501
*
Sexe: Femme
Messages: 11


« Répondre #18 le: 12 Mars 2017 à 16:47:09 »

Conclusion, je crois avoir chopé le truc  Smiley Voici les deux plaques que j'évoquais plus haut. Il y a encore des défauts, des bulles d'air entre autres et deux-trois endroits où la gélatine a été trop réchauffée, mais ça me rend optimiste pour la suite Smiley



*  (31.05 Ko, 293x447 - vu 147 fois.)

*  (23.9 Ko, 293x447 - vu 152 fois.)
Journalisée
Armand
*****
Messages: 911


WWW
« Répondre #19 le: 12 Mars 2017 à 17:52:04 »

Pour les bulles à la surface du verre, en agissant rapidement, soit avec une des dents du peigne qui sert à étaler la mixture, ou bien avec tout autre ustensile pointu, on peut facilement faire glisser ces bulles vers le bord du verre. Il faut le faire sans attendre que la gélatine ne commence à figer, d'où l'intérêt d'avoir un support, le verre, tiédi.

A+
Journalisée

Françoise2501
*
Sexe: Femme
Messages: 11


« Répondre #20 le: 12 Mars 2017 à 19:55:19 »

Oh excellente astuce! Merci Armand, je testerai la prochaine fois  Smiley
Journalisée
Ithaca
*
Messages: 16


« Répondre #21 le: 13 Mars 2017 à 16:08:20 »

Bonjour à tous,

Pour ma part, j'ai fait une soupe à base de 5% de gélatine bloom 250 et eau distilée, étalée sur le verre comme quand je verse du collodion (c'est quand même beaucoup plus difficile je trouve).
Je laisse sécher (la nuit, mais quelques heures suffisent), puis j'étale le VD au pinceau sur la surface.
Ensuite exposition prèsque 10 min vs 3 quand je le fais sur papier.
Et voilà le résultat avec un pf 4x5 comme source :



Journalisée
Armand
*****
Messages: 911


WWW
« Répondre #22 le: 13 Mars 2017 à 21:07:56 »

Hello,

C'est différent. Ici, on voit bien la "trame" crée par le pinceau. En mélangeant le VD à la gélatine, l'image est plus définie.

C'est histoire de goût.

A+
Journalisée

Françoise2501
*
Sexe: Femme
Messages: 11


« Répondre #23 le: 14 Mars 2017 à 13:25:40 »

En effet, une histoire de goût. Je trouve que c'est un joli effet de style, perso Smiley
Journalisée
Pages: 1 [2] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2717350 ème visite
96 visiteur(s) en ligne
2013 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.035 secondes avec 19 requêtes.