Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 17 x 17 cm

Auteur : Pierre Blanchard

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Vincent Martin

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Gential LAMBERT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Philippe Garcin-Marcon

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Gumoil sans bichromate  (Lu 3365 fois)

Gumoil sans bichromate
« le: 10 septembre 2016 à 14:45:09 »
Bonjour à tout le monde,

J'ai expérimenté une espèce de gumoil à ma façon sans bichromate.
En fait, il faudrait changer le nom car je n'utilise pas de la gomme mais de la gélatine citratée, pour le reste le principe est le même.
On enduit une feuille de "solution chiba" (gélatine+citrate+eau) que l'on insole ensuite à travers un positif.
Puis bain d'eau oxygénée de 30s et dépouillement à l'eau chaude, la gélatine non tannée va fondre et laisser le papier à nu. Une fois sec, on enduit de peinture à l'huile qui n'accrochera que sur le papier et pas sur la gélatine tannée. On dépouille à l'éponge dans un fond d'eau.
Ca c'est pour le principe... la pratique est un peu plus rock'n'roll...
La principale difficulté  vient du contrôle de l'épaisseur de la couche de gélatine, comme le tannage se fait par le dessus, si la couche est trop épaisse, la gélatine en contact avec le papier n'est pas tannée et tout fout le camp dans l'eau chaude, et si la couche est trop mince, les aspérités du papier provoquent des points blancs. Il serait peut-être souhaitable d'effectuer un transfert comme pour le charbon afin de retourner la couche mais je n'ai pas poussé le vice jusque là...
Bref, le procédé fonctionne mais la qualité n'est pas (encore) au rendez-vous.
Après quelques essais, voici la meilleure image que j'ai pu obtenir, et en essayant ensuite d'améliorer c'est allé de pire en pire alors j'en suis resté là. Si des courageux veulent s'y mettre...

Re : Gumoil sans bichromate
« Réponse #1 le: 11 septembre 2016 à 10:04:12 »
Bah ! un jour il y aura bien un qui prendra ton relais sur notre petite planete bleue  ...