- Ambrotype -
Format 12 x 10 cm

Auteur : Charles Guerin

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
25 Septembre 2018 à 03:52:51

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
27576 Messages dans 2484 Fils de discussion par 962 Membres
Dernier membre: stephrob
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Charbon
| | |-+  Ozotype.
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Ozotype.  (Lu 12531 fois)
MISONNE
*****
Messages: 2052


« Répondre #15 le: 15 Février 2015 à 21:04:13 »

Oui ,  didier a peut etre raison ( pas sur)
son systeme est un peu comme le papier pigmenté ( charbon ) , sauf peut etre que sa formule ne suffit pas , pour la charbon , il faut de la gélatine , poudre, sucre, alcool et un peu d'autres ..

C'est un peu drole car j'ai lu et relu plusieurs fois ... le systeme ozotypie est un peu a l'inverse du charbon transfert ..
le charbon transfert , on mets le sensibilisateur sur le papier pigmenté alors l'ozotypie non on mets plutot le sensibilisateur sur le papier gélatiné vierge de pigment !!! et le transfert sont presque identique  ...
Journalisée
Armand
*****
Messages: 958


WWW
« Répondre #16 le: 16 Février 2015 à 00:07:24 »

Exact, j'ai l'impression que ce procédé se rapproche plus de l'oléotypie par la méthode. Une matrice avec de la gélatine tannée pour les surfaces sombres. Au lieu et place de l'encre taille douce, c'est une feuille gélatinée et pigmentée que l'on applique et qui se dépose sur la matrice.
En revanche, la matrice est préparée avec une soupe différente que pour l'oléotypie.
Journalisée

MISONNE
*****
Messages: 2052


« Répondre #17 le: 16 Février 2015 à 00:38:14 »

Oui armand c'est presque ça , ce que j'ai cru comprendre . Smiley
Le seul qui me surprend beaucoup , c'est trempé le papier pigmenté dans le bain d' acide acétique , de l'hydroquinone et le sulfate de cuivre !!!
On dit que le volume d'acide 1 gr de plus par litre change beaucoup le contraste !!!
Alors que le papier gélatine sans pigment ... il faut mettre le bichro et aussi le sulfate de manganèse !!!
Le sulfate de manganèse ? que viens t' il faire la dedans celui la ?
Bigre , il y a des choses a apprendre , et ce n'est pas fini ... Roll Eyes
Journalisée
Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1500


« Répondre #18 le: 16 Février 2015 à 21:38:15 »

si on plonge les archives des uns et des autres, l'ozotypie  fut appelé plus récemment (50 ans) le procédé carbro.
Ce cher papy Marion, fabricant, se basant sur un brevet de Thomas Manly vers 1898, eut l'idée de lancer un papier bromure qui suivant une mécanique chimique assez simple permettait de reporter ce bromure sur papier charbon.... et obtenir une image très stable.
résultats souvent aléatoires souvent pour le bromure utilisé qui "doit" pouvoir resservir plusieurs fois après un re-développement.
tout ceci en attendant qu'un illuminé foldingue refabrique du papier charbon.
pour finir ce bref exposé, faites des photos avec le procédé que vous maîtrisez, faites-les bien et n'essayez qu'un procédé à la fois.

J.C
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1244


« Répondre #19 le: 16 Février 2015 à 22:38:58 »

<<pour finir ce bref exposé, faites des photos avec le procédé que vous maîtrisez, faites-les bien et n'essayez qu'un procédé à la fois.

+ 1000
Journalisée
Ron Talis
****
Messages: 387


WWW
« Répondre #20 le: 16 Février 2015 à 23:51:07 »

@collet: carbro c'était le procédé de Outerbridge.
Dans la monographie éditée par Taschen il y a une description assez détaillée du procédé.
Bon courage.
Journalisée
Armand
*****
Messages: 958


WWW
« Répondre #21 le: 17 Février 2015 à 20:30:39 »

Merci pour ces précisions.

Pour la suite, je fais des photos, pas assez à mon goût. Je ne maîtrise pas l'oléotypie, loin s'en faut et qui peut se targuer de maîtriser un procédé sans en apprendre un peu plus tous les jours. Enfin, pourquoi s'interdire de regarder d'autres procédés. Si je n'avais pas été curieux et visité ces pages multiples, argumentées, je n'aurais pas découvert ce qu'un des rares Français, Pierre, s'amuse à faire depuis des années. Et c'eut été  bien dommage car je me régale avec ce procédé.
Mais qui me dis que l'ozotype ne sera pas une révélation que je maîtriserai bientôt ? On peut rêver  Roll Eyes
Journalisée

MISONNE
*****
Messages: 2052


« Répondre #22 le: 17 Février 2015 à 21:15:11 »

Bah ! Armand , tu fait  bien ton procédé Oléotypie , surtout " la rose " que j'adore , ne te fait pas de soucie , tu y arrivera a faire encore mieux cela viendra avec le temps , profite toi ... Cheesy
Je suis comme toi , oui le procédé Ozotype est assez curieux a mon avis , un jour des que j'aurais tout les elements nécessaire , donc pourquoi pas faire ce procédé  Wink
Journalisée
Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1500


« Répondre #23 le: 17 Février 2015 à 22:10:05 »

mes bons enfants dixit un de mes vieux professeurs:
continuez à faire de l'oléo , du bromoil et ne vous lancez pas dans l'ozotypie qui nécessite des supports qui ne se fabriquent plus.
je fais partie de ces vieux cons, vaccinés à l'argentique et n'en démord pas.
conscient que les traces du passé s'amenuisent de + en +, ainsi que les ressources argentiques, je n'arrive pas à comprendre comment on oublie ou tente d'oublier les "amusements" de nos anciens...
J.C
Journalisée
Pages: 1 [2] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3363854 ème visite
101 visiteur(s) en ligne
372 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.16 secondes avec 19 requêtes.