Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ferrotype -
Format 15 x 15 cm

Auteur : Philippe Leclerc

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 24 x 32 cm

Auteur : J-F FRELIN

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : bzzzz blowfly

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: durée de vie du révélateur pour platine  (Lu 44403 fois)

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 394
    • www.rontalis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #15 le: 21 janvier 2016 à 21:30:52 »
Ta question:
> Quelle dilution pour le citrate de soude ?
la réponse est détaillée là où j'ai dit ... entre 20 et 25%

Sinon tu demandes
> ajout d'un peu d'acide tartrique, est-ce utile (et si oui, à quoi ?)
la réponse est détaillée là où j'ai dit, en résumé:
le citrate de soude du commerce sera selon toute vraisemblance trisodique donc légèrement basique
on a tout intérêt à l'acidifier légèrement avant et le mieux c'est avec l'acide correspondant: citrique
si tu l'utilises tel quel tu auras du mal à clarifier

ou encore:
> mais simplement de préparer mon révélateur à partir d'acétate acheté tout prêt
bonne chance avec l'acétate pour obtenir du citrate de soude...

Remarque que C. James indique que l'on peut développer avec de la limonade du style sprite.
« Modifié: 21 janvier 2016 à 21:35:08 par Ron Talis »

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 210
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #16 le: 21 janvier 2016 à 22:22:14 »
Evidemment ma fourche a langué !
Donc je dilue 250 g (?) de citrate dans un litre d'eau et je rajoute si nécessaire de l'acide citrique pour maintenir un pH correct ?

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 394
    • www.rontalis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #17 le: 21 janvier 2016 à 23:14:51 »
oui et s'il est dihydraté on peut doubler la dose.

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 210
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #18 le: 22 janvier 2016 à 11:20:17 »
Merci, Ron !

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 210
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #19 le: 08 février 2016 à 16:16:44 »
Et celui de Disactis l'est-il (dihydraté) ?  ???

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #20 le: 08 février 2016 à 22:16:28 »
mon "prof", pierre Brochet m'a initié au palladium; j'ai suivi ses conseils et développé à chaud à l'oxalate de K.
la lecture de Luis Nadeau m'a boosté vers le développement à froid, ce que j'ai fait longtemps.
lorsque Jean Claude Mougin a parlé et donné la recette du citrate de sodium, j'ai essayé et adopté.
sa fabrication demande moins de temps que de savoir quelle est la bonne image à développer......
de plus comme l'écrit Ron, ça dépouille radicalement le surplus de jaune souvent apparent, une fois le tirage sec.
depuis, lorsque la retraite me laisse un peu de temps, j'essaie le ziatype dont les rendus sont très proches du palladium et notamment moins chers.
pas d'exemples à vous montrer pour l'instant....
Labo en cours de nettoyage.
2 m2 qui sert aussi d'atelier, gravure, etc.
J.C
 

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #21 le: 10 février 2016 à 10:38:31 »
Bonjour,

Oui, le Citrate de Sodium de la boutique est dihydraté.

Je sélectionne les chimies qui correspondent à nos pratiques afin d'éviter les conversions.
Si jamais ce n'est pas le cas, le degré d'hydratation est spécifié.

Comme l'Acide Citrique Anhydre sur la Boutique par exemple alors qu'en temps normal on le trouve en Monohydraté.
Mais ici ça ne change pas grand chose, la version anhydre évite juste la prise en masse de la substance avec le temps et cet acide n'entre pas dans des formules qui demandent une grande précision.

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #22 le: 10 février 2016 à 22:05:38 »
merci, Lionel pour cette précision, mais quelle doit être la dilution de la "poudre" pour obtenir une solution révélatrice....?
ayant travaillé avec la mixture de Jean Claude Mougin, j'ignore sa concentration en % d'eau pour obtenir une solution toute faite
il est naturel d'user d'un bain + ou - acide et j'ai souvenir, histoire de rire, que j'ai développé des pallas avec un fond de vinasse.
ça fonctionne mais  ça ne boostait pas bien les résidus de fer.

Nadeau parle d'une solution de 500g pour1,5 litre d'eau pour le citrate de Na
et de 200g  pour 2 litres d'eau, concernant le citrate d'ammonium .
Si un chimiste peut répondre,
Merci
J.C

Francois Croizet

  • ***
  • Messages: 141
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #23 le: 13 février 2016 à 22:34:17 »
Bonjour à tous,

chacun sa recette...

Pour ma part, j'utilise depuis des années du citrate d’ammonium et pour clarifier trois bains de d'EDTA Na4 / sulfite de soude 1/1

Aucune difficulté à clarifier.
et pour le révélateur, je le conserve sans des années sans soucis, par contre, comme mon procédé étant calé, j'utilise très peu d'agent oxydants de contraste, que l'on pourrait retrouver dans le révélateur justement...
« Modifié: 16 février 2016 à 09:43:11 par Francois Croizet »

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 210
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #24 le: 15 février 2016 à 17:55:06 »
Pourquoi lit-on parfois qu'il faut utiliser le citrate de sodium à très basse température ?

Meilleure conservation ?

Ton plus froid pour l'image ?

Merci !

Francois Croizet

  • ***
  • Messages: 141
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #25 le: 15 février 2016 à 20:29:25 »
Il suffit de faire un tirage.

De le découper en deux après insolation et de révéler le première moitié avec une moitié du révélateur passé au frigo et l'autre moitié du tirage avec l'autre moitié du révélateur passe 30 secondes au micro-ondes pour se rendre compte qu'il n'y a aucune différence...

Essayez et dites moi si j'ai raison ou pas...


Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #26 le: 15 février 2016 à 22:14:04 »
absent quelques jours, je retombe sur ce post.
compte-tenu du prix de l'oxalate de K et du révélateur au citrate de Na suivant la recette de J.C Mougin, la conservation est une question de bon sens. Lorsque l'un des révélateurs concernés a changé de couleur, et même après filtrage, il est bon de le rejeter via l'égout. il est moins polluant que l'hydroxyde de Na employé par différentes marques quand ce n'est pas de l'hydroxyde de K.
relire attentivement les flacons d'HARPIC, DESTOOP, etc..
sur ce, bonne soirée à tous
J.C

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1445
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #27 le: 16 février 2016 à 09:17:28 »
Personnellement je développe dans de l'Oxalate de Potassium à 40°C et à bain perdu
à raison de 250 ml pour un tirage 11x14 inch

J'utilise quelques gouttes de Bichromate incorporées au révélateur pour dégager plus ou moins les hautes lumières

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #28 le: 16 février 2016 à 21:26:27 »
excellente méthode, Nestor, mais le prix de l'oxalate peut freiner certains adeptes.....!
mon dernier fournisseur le vendait 45 € le kg.
a moins de commander en chine ....
J.C
P.S:
et quel % d'oxalate pour un litre ?

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1445
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #29 le: 16 février 2016 à 22:11:21 »
Voici la recette et les moyen de la préparer,
Je n'ai pas calculé le coût,
Mais la V3 PdF palladium devrait aborder cette vaste question.

Révélateur : Oxalate de potassium

Eau déminéralisée 1000 ml QSPF
Acide Oxalique 130 g
Carbonate de Potassium 148 g
Phosphate de Potassium Monobasique 75 mg

Chauffer 2 litres l’eau à 100°C dans la bouilloire, filtrer cette eau au coton hydrophile, puis dans un bécher placé sur le mélangeur magnétique incorporer l’Acide Oxalique (dose pour 5 litres), attendre dissolution complète, compléter à 2,5 litres, verser dans une grande cuve, genre poubelle de 80 litres, et incorporer le Carbonate de Potassium (dose pour 5 litres) dans 2 litres d’eau chaude chauffée à 100°C puis filtrée au coton hydrophile, puis brassée au mélangeur magnétique, compléter à 2,5 litres et verser dans la cuve de 80 litres, le fort dégagement de CO2 est calmé par la grande surface de contact à l’air. Continuer jusqu’à produire la quantité nécessaire, ce révélateur se conserve très bien.
Mesure de PH et ajuster entre PH 5,5 et PH 6,5 avec l’un ou l’autre de nos composants. Et enfin ajoutéer la dose de Phosphate de Potassium Monobasique pour l’ensemble de la préparation dans 2 litres d’Oxalate que l’on prélèvera à cet effet, pour le reverser ensuite dès addition du Phosphate de Potassium Monobasique.
Pour l’usage, 250 ml de révélateur à bain perdu pour une feuille 14x22 inch utilisé à 40°C conservé au bain marie le temps de la séance de tirage.