Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 14 x 15 cm

Auteur : Anna Garrigou

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : francis Courtemanche

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 19 x 27 cm

Auteur : Julien GUILLEMET

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 14 x 18 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Gélatinage pour les gommes Bichro  (Lu 6684 fois)

Gélatinage pour les gommes Bichro
« le: 08 février 2012 à 15:15:42 »
Bonjour,

je souhaite me lancer dans la gomme bichromatée mais j'ai quelques questions suite à des avis différents sur le sujet et après avoir lu le bouquin de Christopher James sur les procédés alternatifs:

1/ faut-il obligatoirement gélatiner le papier même si je vais faire (du moins à mes débuts) 1 seule couche de gomme ?

2/ faut-il, si je gélatine le papier, le traiter avec un tannant type formol ou glyoxal ?

3/ est ce vrai que l'on peut produire une image correcte en monochrome (à l'aide d'un pigment noir) et en une seule application/exposition ?

Sur le net on voit pas mal de vidéo sur le procédé mais je n'ai pas eu l'impression qu'il était question de gélatinage...et j'ai cru voir certaines gommes de qualité (image bien contrastée) avec une seule couche (?)

Merci et à bientôt,

Olivier

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #1 le: 08 février 2012 à 15:39:05 »
Bonjour Olivier,

Voici mon avis, les experts viendront rectifier ou apporter des précisions si il le faut.

Le gélatinage est à mon sens obligatoire si on veut garder les blancs purs. Certains pigments migrent moins que d'autres dans le papier, mais on en retrouve presque toujours qui viennent teinter les blancs, même pour une seule couche. Cependant, certains papiers bien encollés à la fabrication peuvent mieux résister que d'autres à cette teinte.

Si il faut tanner la gélatine ? Oui, c'est mieux.  :)

Pour ce qui est de produire une image correcte en une seule couche, oui j'en ai vu, certains sur le forum le font, mais le négatif devra être je pense parfaitement adapté au procédé, de même que la solution de gomme elle-même et ses pigments devront être proportionnés avec une extrême précision.

Obtenir des noirs denses en une seule couche reste facile, mais ça va souvent de paire avec un contraste très (trop) fort.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #2 le: 08 février 2012 à 15:51:27 »
Encore une fois, tout dépend du type de papier employé....
Certains supports comme quelques papiers aquarelles sont suffisamment encollés sans avoir besoin d'une couche de gélatine.Si vous employez du papier buvard, il est évident que toute la gomme va rentrer dans les fibres et n'en sortira plus.
On peut effectivement obtenir des images avec une seule couche de pigment mais je conseille toujours au débutant d'utiliser plusieurs passes avec une solution bien dilué . C'est nettement plus long , nécessite des repérages  mais cela explique mieux  le processus de la gomme et de sa non dilution, une fois exposée aux U.V.
Une gomme trop chargée en pigment et peu liquide devient imperméable aux U.V et fichera le camp, une fois mise dans l'eau.
Faites l'essai avec des chutes de papier au départ sans vouloir obtenir un chef d'oeuvre.
N'est pas Demachy ou Puyo sans un peu d'essais !
J.C

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #3 le: 08 février 2012 à 17:31:37 »
bonjour

par expérience un gélatinale formolé est préférable, le pignent à tendance à rester dans les fibres du papier si le gélatinage n'est pas suffisant.

pour la gomme nono-couche c'est possible mais (limage reste douce mais pas délavée donc à mon avis exploitableil est plus simple de commencer par du multi-couche.
un exemple de mono-couche c'est pas terrible en rouge mais c'est ainsi

n'oubliez pas le site d' ERICK tout est dedans


Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #4 le: 10 février 2012 à 10:30:29 »
J'ai déjà réussi des gommes NB monocouches avec un contraste et une densité corrects, mais comme il est dit plus haut, le dosage de chaque ingrédient est assez précis et le négatif doit convenir. Mais aussi, tout dépend du pigment utilisé. En ce qui me concerne, les seuls pigments noirs qui couvrent suffisamment sont le "noir pour fresque" de Sennelier et un noir de fumée générique que j'avais acheté en grosse quantité et dégraissé. Les autres noirs (de vigne, ivoire....) ne couvrent pas assez et il faut faire du multicouches.
L'encre de Chine ne donne pas de trop mauvais résultats non plus.

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #5 le: 10 février 2012 à 12:17:48 »
Bonjour,

Merci de tous vos retours !

J'imagine qu'il faut un négatif bien contrasté.

j'ai entendu parler de la marque Schmincke comme pigment, mais je ne sais pas ce que ça vaut où ils ont du noir de vigne et du noir bougie... Le noir bougie est peut-être du noir de fumée ??

A Bientôt.

Olivier

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #6 le: 10 février 2012 à 18:23:08 »
A mon avis, pas trop contrasté le néga, sinon l'image risque d'être "heurtée", or la gomme c'est tout le contraire, il doit y avoir un velouté....

Regardez sur le net les travaux d'henrich Kuhn qui est un maître en la matière et qui a passé sa vie à réaliser, entre autres, des gommes bichromatées absolument magnifiques.

cordialement
http://anniedefachelles.blogspot.com

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #7 le: 10 février 2012 à 18:31:06 »
En effet, il faut plutôt un négatif doux pour la gomme.

Et encore plus si l'on veut travailler en monocouche !  :)

Au niveau des noirs - de fumée - de carbone - de lampe - de bougie, ils ne sont pas tous fabriqués de la même façon, mais je pense que le produit final doit être sensiblement le même. A vérifier...

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #8 le: 10 février 2012 à 23:59:17 »
Bonsoir,
Je vous conseillerait un gélatinage du papier et si vous ne pouvez pas formoler votre papier, ce n'est ps grave si vous l'utilisé rapidement et dans une eau à 20° maximun.
Pour le reste, je vous conseillerai surtout au début de travailler en couche fine afin de faire monter les noirs progressivement. Bien sûr il est possible de travailler en une seule couche mais je pense que pour un début ce n'est pas forcement intéressant et plus compliqué. Vous risquez de vous décourager car il faut trouver le point d'équilibre entre la charge pigmentaire maximale  un couchage parfait de la sauce et le temps nécessaire sous les UV . Travaillez plutôt en couche liquide et fines ce qui vous permettra de prendre plus de temps pour coucher votre sauce. Le noir que je vous conseille est celui que CH Rousseau a mentionné, le noir pour fresque de chez sennelier. Pour 4ML de gomme j'ajoute 0,003 gr de pigment. Voilà la proportion.
Allez faire un tour sur le texte de gomme que j'ai rédigé qui est sur mon site et ensuite allez visionner la vidéo de Annie defachelle sur son blog
http://anniedefachelles.blogspot.com ainsi que celle qui est sur mon site.Vous pourrez vous faire une idée des gestes à adopter
Bon travail
Erick

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #9 le: 11 février 2012 à 08:59:06 »
bonjour

Erick je pense que tu as au moins un zéro de trop derrière la virgule; 0,003gr c'est pas lourd, de plus ta balance est au centième :-))

j'attend un réchauffement pour formoler dans mon jardin.

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #10 le: 11 février 2012 à 09:10:15 »
Salu Patrice,
Faut que l'on fasse du charbon , je te rappelle dimanche. Oui tu as raison il y a un zero de plus. Le 0,003gr je l'utilise en fin de gomme , c'est la dernière couche,pour redonner du contraste à l'image.
Erick

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #11 le: 15 février 2012 à 22:36:09 »
Bonsoir,

merci pour vos retours: ça m'aide à y voir plus clair, je pense que le plus simple est de faire quelques essais...

J'ai acheté un peu de matériel au géant des BA où j'ai trouvé un choix énorme et où le personnel est très accueillant.

On entend beaucoup parlé de problème de bulles lors du gélatinage. Certains ajoutent de l'alcool dans la solution de gélatine pour éviter la formation de bulles. Est ce que ça marche ?

Je suis aussi tenter de préparer un gélatinage mono bain, je veux dire par là gélatine et tannant dans le même bain. Est ce possible de préparer une solution de gélatine dans laquelle j'incorpore le formol ?

Je suis impatient de faire mes premiers essais !

A bientôt.

Olivier

Re : Gélatinage pour les gommes Bichro
« Réponse #12 le: 15 février 2012 à 23:01:37 »
Bonsoir,
oui on peut rajouter de l'alcool. Il suffit également de prendre le coup de main pour sortir la feuille par un coin et si jamais des bulles apparaissaient vous pourriez les éclater avec votre doigt délicatement. Comme la gélatine est chaude et pas encore figée cette opération est possible.
Je n'ai jamais incorporé le formol dans la gélatine pour la bonne raison que l'odeur du formol est forte et que je préfère une fois la gélatine sèche, formoler et tremper la feuille dans un bac d'eau pur enlever l'odeur du formol dans le labo.
Bon travail
Erick