Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage

Les procédés Photographiques => Cyanotype => Discussion démarrée par: olive92 le 30 Décembre 2011 à 20:12:41



Titre: Virage cyanotype
Posté par: olive92 le 30 Décembre 2011 à 20:12:41
Bonsoir,

voici une formule de virage "brun" que je viens de tester avec un certain succès:

1/ plonger 2 ou 3 min dans de l'eau un cyanotype ayant 1 ou 2 jours afin qu'il se soit correctement oxydé à l'air;

2/ plonger 5 secondes le cyanotype dans de l'eau ammoniaquée (15 mL d'ammoniaque à 13 % et eau QSP 500 mL): généralement le cyanotype de vient instantanément violet foncé puis amorce un blanchiment => il est tend de le sortir vite fait;

3/ le rincer dans 2 eaux pendant 15 min: il continue de "blanchir" dans l'eau, c'est normal

4/ le plonger 1 heure environ dans une solution de tanin de chêne (vendu sur la boutique; 20 g pour un litre d'eau distillée ou déminéralisée + 1 mL max. de formol). Le formol bien pratique mais de plus en plus difficile à trouver ( une idée pour la boutique Disactis  ;)) sert de conservateur pour garder le plus longtemps possible la solution.

5/ rincer à l'eau 15 à 20 min

Je posterais un cyano viré pour montrer le résultat.

Voilà...si quelqu'un se disait "et si je tentais un virage" et bien il n'a plus d'excuse  :)

Olivier


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Lionel TURBAN le 30 Décembre 2011 à 20:25:16
Merci pour la formule  :)

En effet, on aimerait voir un exemple.

Et j'ai une question : Le ml de Formol, quelle est son utilité ? Seulement pour la conservation du bain de Tanin ?


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Collet le 30 Décembre 2011 à 22:48:56
Ce me semble évident....
Le tanin est issu d'une écorce de chêne. Une solution dans de l'eau favorise le développement de bactéries, genre de champignons  souvent présents dans le flacon de citrate de fer... Le même problème doit se produire avec les solutions d'acide gallique.
a défaut de formol, vous pouvez essayer le MERCRYL, vendu en pharmacie, très bon  pour se laver les cheveux et asseptiser sans danger pour les bronches...!
J;C


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: olive92 le 31 Décembre 2011 à 18:01:52
Bonsoir,

oui le formol ne sert qu'à la conservation de la solution.

Comme le dit Jacques, il est bien sûr possible de remplacer le formol par quelque chose de moins nocif tant que cela n'affecte pas le tanin ou le virage par lui-même...

Pour revenir sur la recette de virage je pense qu'il faut réduire le temps de virage à 30 à 45 min car je me rends compte après séchage que le tirage est presque trop sombre avec 1 bonne heure de virage.
Il semblerait aussi qu'il soit possible d'obtenir un rendu plus rouge en traitant ensuite le tirage avec une solution de Na2CO3 (puis rinçage 20 min) mais je n'ai pas (encore) essayé...

Bon réveillon !

Olivier


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: olive92 le 01 Janvier 2012 à 19:13:19
Bonsoir,

voici l'exemple avant et après virage.

cyano original et cyano viré avec la formule de ce sujet (le scan ne rend pas les couleurs parfaitement: le tirage viré tire un peu plus sur le brun que l'image ci-jointe.

J'ai refais une série en modifiant la concentration en ammoniaque (10 mL + eau QSP 500 mL) car la précédente est un peu trop forte et en réduisant à 45 minutes le trempage dans le bain de tanin et ça semble bien fonctionner.
En fait plus on blanchit l'image à l'ammoniaque et plus l'image finale est brune alors que si le blanchiment est vraiment trop faible il restera une teinte légèrement bleue dans les ombres. Les vieux tirages blanchissent moins vite que ceux réalisés 2 ou 3 jours avant.

Il est aussi possible d'augmenter le rendu "sépia" en retrempant dans la même solution d'ammoniaque 2 ou 3 secondes le tirage après le bain de tanin moyennant un rinçage de 5 min entre deux puis en finissant par un rinçage à l'eau pendant 20 min.

A bientôt et bonne année à tous.

Olivier


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Lionel TURBAN le 01 Janvier 2012 à 19:26:19
Superbe, merci Olivier.

Ca donne un sépia assez chaud très agréable, propre et les blancs restent plutôt purs.

Je pense que c'est une formule à garder. J'épingle le sujet afin qu'il reste en haut de page dans la rubrique du forum.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: olive92 le 01 Janvier 2012 à 19:36:34
De rien Lionel.

oui les blancs restent assez blancs malgré que ce tirage malgré une bonne heure dans le tanin mais les tirages d'aujourd'hui ont des blancs encore plus "propres" contrairement à mes doigts qui ont viré aussi  8)

Encore bravo pour ce site et la boutique: ils sont vraiment incontournable dans ce domaine !

Olivier


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: JACKY.K le 01 Janvier 2012 à 20:54:24
effectivement l'image est très agréable et les blanc sont propre, je vais essayer sur des tirages en cours, malheureusement pas sur le phare de la pointe saint mathieu
jacky


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: JACKY.K le 01 Janvier 2012 à 21:39:53
Quel est la différence entre l'acide tannique et le tanin de chêne ?
Jacky


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Aalexandre le 02 Janvier 2012 à 09:54:45
très joli en effet. Je suis impressionné par le "décramage" des blancs sur les murs du phare. Comme si les détails et les briques sont bien présents sur le tirage originel mais invisible ... c'est incroyable


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: olive92 le 02 Janvier 2012 à 19:30:49
Bonsoir,

pour répondre à la question de Jacky: il n'y a pas de réelle différence entre les deux du moins dans nos pratiques et dans la plupart des utilisations.

Je pense que l'acide tannique est la forme chimiquement pure du tanin de chêne ou d'un autre tanin d'ailleurs. Le tanin de chêne contient environ 70 % d'acide tannique.

Bonne soirée.

Olivier


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: philoum le 06 Avril 2012 à 17:59:19
Bonjour,

Trouvé sur internet, un virage avec un tanin de vin en poudre (j'attends des échantillons pour tester). D’après l'auteur plusieurs avantages: ce tanin se dissout plus facilement (il est destiné à aller dans le vin), la coloration ressemble aux autres tanins (brun chaud) mais avec une coloration du papier moindre, et toujours d’après l'auteur plus facilement répétable...

Le mode opératoire:

Colorant:

    1/2 oz. de tanin de vin
    1 litre d'eau

Blanchiment:

    1 cuillère à soupe de carbonate de sodium
    1.5 litre d'eau

    Humidifier l'image
    Plonger l'image dans le colorant 5-10 minutes jusqu'à ce que les hautes lumières soit colorées
    5 minutes de rinçage
    Blanchiment jusqu'à ce que les ombres deviennent violettes 30-60s
    5 minutes de rinçage
    eau oxygénée 30s
    colorant jusqu'à ce que les ombres deviennent noires 15 minutes
    10 minutes de rinçage

Pour les tanins de vin on en trouve en France de différente sorte: je vais recevoir, pépin de raisin, noix de galle et pellicule de raisin...

Je vous tiens informé des résultats :)

A+
Philippe


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: troisieme type le 06 Avril 2012 à 18:22:27
Les tanins pour vins sont efficaces. Le mien est du tanin de chêne, il y avait aussi du tanin gallique là ou je vais le chercher, amis bien plus cher.
A noter que là ou l'on trouve du tanin pour vin, on trouve aussi de l'acide ascorbique (c'est bien pour développer au café), de l'albumine, de la gélatine et deux ou trois autres produits dans ce genre...

Les virages avec cette recette sont superbes, par contre je me suis laissé dire que les cyanos blanchis avec une base se conservent moins bien... Ce qui n'empêche pas que l'on puisse obtenir des résultats superbes!


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Collet le 06 Avril 2012 à 22:10:06
Loin d'être chimiste, malheureusement, les réactions possibles avec tous le tanins du monde ou acide gallique sont consécutives au papier employé.
Pour nos travaux, en général, une grande partie des supports sont inadéquats et j'en ai déjà "causé" et comme l'a aussi exprimé Ron Tallis.
Autrefois nos anciens expliquaient à grand renfort d'équations parfois mystérieuses que 2 Ag + poudre de perlinpimpin égalaient perlin + 4 Ag,....
Lorsqu'on traite un cyano par le carbonate de Na ou de K  et qu'on retraite avec du carbonate, cela consiste à un double blanchiment, tout ça en milieu basique....
en cette période de Pâques, blanchissez, mes frères , carbonatez, alcanisez et s'il vous reste un flacon de Destop , n'hésitez pas !
La paix soit avec vous.....
J.C
 à Lionel : tu censures if you please


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Vimaak le 10 Novembre 2012 à 15:42:04
pour info, je viens de commander 1 l de formol pour moins de 6 euros chez prophot


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Gély andré le 20 Octobre 2013 à 09:28:14
Pour la conservation, de tanin mais aussi de mes colles de pate, j'utilise l'acide acétyl salicylique soit l'aspirine à l'ancienne? Se trouve en pharmacie, sinon j'écrase un cachet 500mg je dissous dans un peu d'eau et j'utilise le surnageant. Je n'ai donc aucune idée du dosage nécessaire, sans doute j'en mets trop mais je n'ai jamais fait de tests.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: demiane le 04 Mai 2015 à 11:24:16
Quelqu'un est bon en anglais?

j'adore le résultat !

https://www.youtube.com/watch?v=MTD-y_2TVvI


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: terracarpus le 07 Avril 2016 à 09:46:22
Longue discussion que ces virages et avec ma petite expérience je voulais partager mon essai avec du tanin de châtaignier procuré auprès d'un vigneron .
 l'insolation (10mn) est faite dans ma valise artisanale que je teste aussi pour les photosynthèses et anthotypes ... les négatifs qui m'ont servi datent de 1945 ...
J'ai lu que le tanin ne se fixait que sur la molécule Fe du cyanotype et donc ne ternissait pas les blancs ... Les chimistes pro de photos pourrait nous en dire plus ! ...


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 25 Juin 2016 à 15:53:51
Bonjour et merci de m'accueillir sur votre forum,

Je viens de me (re)mettre au Cyanotype (après 40 ans de pause) et j'ai un petit problème. J'ai entrepris un virage au tanin de thé vert (Bio...ça ne doit rien changer mais...) et je ne sais pourquoi mais mon papier se déchire, se craquelle exactement et à plusieurs endroits suite à ce virage. Ai-je fait le virage trop chaud (sans thermomètre il est vrai, au pif) est-ce le tanin ? Je l'ai fait juste après avoir fait mon Cyanotype et l'ai laissé un 1/4 d'heure. Le résultat est satisfaisant (pour moi) aui niveau de la tonalité mais ce paipier qui se déchire, ça craint. La papier est un papier aquarelle 250 g/m² Daler et Rowney. Bon, pour cette fois je n'ai pas le choix...je vais laissé la déchirure qui se voit sur le côté. Pour le coup, le côté "vintage" du Cyano est assuré   ??? Si quelqu'un a déjà connu ce genre de mésaventure, merci de me le faire savoir. Bon je me répète mais la tonalité est pas mal du tout, il s'agit d'un Thé vert nature en sachets de marque Monoprix Bio ! J'ai mis 5 sachets pour 1 L environ.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Collet le 25 Juin 2016 à 16:43:54
Je ne connais pas ce papier mais il est incontestable que vous êtes tombé sur une mauvaise fabrication....
faudrait essayer un autre papier, la marque importe peu.
un coup de pince maladroit peut engendrer une déchirure et si vous utilisiez du papier Japon de 40g/m2, vous auriez le même genre de souci.
Un membre de ce forum nous a montré, il y a quelques mois des cyanos exécutés sur papier sopalin.... il doit, lui aussi avoir des angoisses en passant le papier de cuve en cuve.
Vu sur youtube un japonnais qui fait des palladiums et utilise un cintre en acier (prévu pour les chemises) pour véhiculer le papier d'un bac à l'autre.
J.C


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 25 Juin 2016 à 18:15:06
Merci pour vos conseils. Il est en effet plus que probable que cela vienne du papier. Je vais essayer avec un autre papier vraiment aquarelle et plus épais peut-être. Même si la technique n'est pas compliquée à priori, elle demande de l'expérimentation avant d'arriver à de bons résultats :)


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Armand le 25 Juin 2016 à 21:45:29
Hello, bonsoir et bienvenue par ici,

Pour le papier, j'émets l'hypothèse suivante :

Un papier de 250 gr pompe pas mal de liquide et s'alourdit considérablement. Si bien que si on le manipule en le tenant par un coin, le risque de déchirure est grand. Je pense qu'il vaut mieux le tenir par deux endroits pour répartir le poids du papier mouillé. Ceci dit, je suis tout de même étonné car pour manipuler du papier Japonais précédemment cité par Jacques que je salue au passage, dire que je n'ai pas d'accident serait mentir, les noms d'oiseaux froissent de temps à autres de chaises oreilles, mais on entre dans un autre monde.

Précision, ces déchirures se passent à quel moment ?

A+


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 25 Juin 2016 à 22:47:19


Précision, ces déchirures se passent à quel moment ?

A+
Bonjour et merci pour votre réponse. Ces déchirures sont intervenues pendant le virage au thé vert que j'ai peut-être fait trop chaud. J'avais lu qu'il faut mettre le thé à 45° pour le virage mais je n'avais pas de thermomètre et c'était bien chaud sur les doigts pendant la manipulation. En fait, si j'ai bien compris, vous me conseilleriez un papier plus léger ?


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Christian R le 26 Juin 2016 à 11:02:43
Papier plus léger, ce n'est pas nécessaire, on travaille très bien sur de l'arches platine ou du Vinci 314 qui sont des papiers de 300 g. Il faut surtout un papier bien encollé, et peut être le manipuler à plat. Une tapette à mouches en plastique (qui doit coûter 1 ou 2 € dans les magasins genre GIFI) est utile. Si c'est du grand format, 2 tapettes


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 26 Juin 2016 à 11:34:57
Une tapette à mouches en plastique (qui doit coûter 1 ou 2 € dans les magasins genre GIFI) est utile. Si c'est du grand format, 2 tapettes
Bonne idée effectivement les tapettes à mouches. J'avais envie de me lancer dans d'autres procédés que le cyanotype (Vandyke, papier albuminé,etc) mais je crois qu'il est plus sage de bien maîtriser un procédé (Cyanotype donc) et de passer ensuite éventuellement à autre chose. J'ai l'impression que le cynotype bien exploité et surtout bien maîtrisé peut apporter son lot de satisfactions créatives. Bon dimanche  :)


Titre: Re : Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: Armand le 26 Juin 2016 à 18:02:56


Précision, ces déchirures se passent à quel moment ?

A+
Bonjour et merci pour votre réponse. Ces déchirures sont intervenues pendant le virage au thé vert que j'ai peut-être fait trop chaud. J'avais lu qu'il faut mettre le thé à 45° pour le virage mais je n'avais pas de thermomètre et c'était bien chaud sur les doigts pendant la manipulation. En fait, si j'ai bien compris, vous me conseilleriez un papier plus léger ?


Hello,

Non, ce n'est pas ce que je voulais dire mais simplement que le papier gorgé d'eau devient lourd. Et une fois mouillé, le papier est plus fragile, d'autant plus si c'est dans de l'eau chaude. Pour encoller le papier, la gélatine est utilisée ou bien de la colle vinylique. Si c'est de la gélatine, même tannée, à 45°C, elle commence à se ramollir sérieusement sans fondre encore. Mais quand même, elle n'a plus les mêmes qualités mécaniques qu'à froid.

Idée, peut-être qu'utiliser un bain au thé à une température inférieure, disons 30°C, donnerai sensiblement le même résultat en préservant la gélatine.

A essayer,


Titre: Re : Re : Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 26 Juin 2016 à 18:24:07


Idée, peut-être qu'utiliser un bain au thé à une température inférieure, disons 30°C, donnerai sensiblement le même résultat en préservant la gélatine.

A essayer,
Oui, bonne idée, c'est ce que je ferai. Je pense aussi que la chaleur a eu un impact pas très sympa sur le papier.  :)


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 27 Juin 2016 à 11:27:07
Voilà le résultat obtenu avec le thé vert. On voit la déchirure sur la droite ainsi que sur la gauche :

(https://c1.staticflickr.com/8/7400/27311554224_05280bf6b4_b.jpg)


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Armand le 27 Juin 2016 à 16:25:38
Hello,

Les noirs sont bien présents, effectivement, et les blancs sont très bien. L'avenir est au bio ?

Et pour cette histoire de papier, merci d'avance de partager les prochains retours d'expérience.

A+


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 27 Juin 2016 à 17:05:30
Hello,

Les noirs sont bien présents, effectivement, et les blancs sont très bien. L'avenir est au bio ?

Et pour cette histoire de papier, merci d'avance de partager les prochains retours d'expérience.

A+
Merci Armand. Pour le papier, j'essaierai à nouveau avec le même et ai acheté aussi du Canson Montval 300 g (que je ne connais pas mais j'ai lu des avis positifs sur le forum) et du Gesso. Je vais essayer de voir ce que ça peut donner sur du contreplaqué. Je pense sincèrement que les déchirures proviennent du thé trop chaud et vive le Bio !  :) NB : disons que pour une toute petite différence de prix je me suis dit qu'en bio il devait logiquement y avoir moins de chimie dans le thé.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Collet le 29 Juin 2016 à 22:13:51
J'ignore le nombre de messages  écrits à ce sujet dans ce forum depuis sa création et je reste persuadé qu'il y en aura d'autres et, de même, chacun peut y trouver son bonheur.
les déchirures accidentelles  sont rares avec le papier cité lors de votre premier post.
un support de 250g  convient à la majorité des procédés.
Le Montval en fait partie  ainsi que la majorité des papiers aquarelles.
je pense qu'il est possible de faire des cyanos sur plein de surfaces, y compris le bois.
j'ai exécuté des linogravures sur support lino, en dégraissant celui-ci avec de l'alcool et le peignant avec un peu de gesso.
un peu de liqueur cyanotype  et j'avais un dessin bien fouillé pour graver l'image.
un grand "malade" que je respecte  a réalisé  des cyanos de plusieurs mètres sur tissu.
 Voir Vincent Martin sur google...
J.C


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 30 Juin 2016 à 16:16:36
J
les déchirures accidentelles  sont rares avec le papier cité lors de votre premier post.

Peut-être une mauvaise fabrication mais je reste persuadé que j'ai réalisé mon virage au thé vert vraiment trop chaud. 15 mm dans un bain à sans doute environ 60° au lieu de 45° préconisés ne doivent pas arranger les choses  :) Je vais refaire des essais avec du Canson Montval 300 g que je viens d'acheter. Bonne journée.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 01 Juillet 2016 à 18:25:02
Bon, je viens de faire un nouvel essai avec du Canson Montval 300 gr que je viens de me procurer et voici mes conclusions :

Le papier ne s'est pas déchiré...mais...:

Le piqué est beaucoup moins bon qu'avec le 250 g Daler & Rowney  Mixed Média (qui en plus est moins cher). Je le vois sur le détail de la plaque avant du vélo de la photo.
Le virage (la teinte en fait) est moins neutre (tire beaucoup vers le rose), j'ai pris le même thé, dans les mêmes proportions, mais beaucoup moins chaud.

Je pense que je ne vais pas lacher mon permier papier et vais faire d'autres tirages. Ceci-dit, il suffit que j'ai "moins plaqué" le négatif sur le cadre (une pince avait sautée) pour que le piqué puisse être amoindri. Je vais également essayer de faire des impressions sur toile et bois mais après applications de 3 ou 4 couches de Gesso et en ponçant entre chaque couche (j'ai pratiqué la peinture acrylique en un temps...). Bon, on s'amuse comme on peut :)



Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Armand le 01 Juillet 2016 à 21:05:22
Hello,

Attention, avec le cyanotype, je crois que Lionel l'a rappelé, le Ph du papier joue un rôle. Le rendu sera différent d'un papier à l'autre, et même d'une production de papier à l'autre.

A l'école des beaux arts où je vais, un des "élèves" fait du cyano sur tout ce qui ne bouge pas. Cela passe de la coquille de moule à la plume de mouette, de la feuille de platane, à la tomette. Les résultats ne sont pas toujours à la hauteur espérée, mais il y a des choses assez surprenantes.

A+


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 01 Juillet 2016 à 21:27:18
Hello,

Attention, avec le cyanotype, je crois que Lionel l'a rappelé, le Ph du papier joue un rôle. Le rendu sera différent d'un papier à l'autre, et même d'une production de papier à l'autre.

A l'école des beaux arts où je vais, un des "élèves" fait du cyano sur tout ce qui ne bouge pas. Cela passe de la coquille de moule à la plume de mouette, de la feuille de platane, à la tomette. Les résultats ne sont pas toujours à la hauteur espérée, mais il y a des choses assez surprenantes.

A+
Je prends note de ta remarque  qui me laisse rêveur quand j'en vois certains qui triturent les courbes de leur Photoshop adoré pour créer un négatif numérique "parfait" alors que la photographie alternative est justement...aléatoire et pleine de surprises, comme tu le fais si bien remarquer. Intéressant de tester différents supports pour les cyano comme le fait cet élève dont tu parles  ::)


Titre: Re : Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: NestorBurma le 01 Juillet 2016 à 22:02:35

Je prends note de ta remarque  qui me laisse rêveur quand j'en vois certains qui triturent les courbes de leur Photoshop adoré pour créer un négatif numérique "parfait" alors que la photographie alternative est justement...aléatoire et pleine de surprise, comme tu le fais si bien remarquer. Intéressant de tester différents supports pour les cyano comme le fait cet élève dont tu parles  ::)
[/quote]

En fait tous les supports sont possible, et l'aléatoire est relativement présent, mais pour les courbes des négatifs numériques, il y en a autant que de couple process-support, c'est à dire une infinité.
Alors sachez, que pour goûter l'aléatoire d'un procédé, il faut affiner son process, chercher les courbes parfaites et là, le mot aléatoire prend tout son sens.


Titre: Re : Re : Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 01 Juillet 2016 à 23:17:16


En fait tous les supports sont possible, et l'aléatoire est relativement présent, mais pour les courbes des négatifs numériques, il y en a autant que de couple process-support, c'est à dire une infinité.
Alors sachez, que pour goûter l'aléatoire d'un procédé, il faut affiner son process, chercher les courbes parfaites et là, le mot aléatoire prend tout son sens.
C'est bien cela...une infinité de courbes possibles et chacune, au final, dépendante de la subjectivité  du photographe. Pour cette raison, mais c'est très personnel et pas scientifique pour un rond j'en suis conscient, je me contente de laisser en l'état un négatif issu d'une photo que j'ai préalalblement traîtée toujours à partir d'un fichier Raw et qui me convient. Eventuellemnt, je renforce encore un peu la netteté. De tout façon - à moins que je n'ai rien compris au process ce qui est possible - la trame servant de repère pour ajuster la courbe sera tirée en cyanotype avant d'être scannée et donc de ce fait déjà sujette au papier, au temps d'exposition...bref, à des critères aléatoires. Deux mêmes trames ne seront donc jamais indentiques, un peu comme les tirages de "Moorise, Hernandez, nouveau Mexique", dont aucun n'a été semblable ni au précédent ni au suivant qu'avait fait Ansel Adams. Ce point de vue est bien sûr très discutable mais il suffit (pour moi) de m'y tenir comme d'autres se tiennent à un "adoucissement" de leurs négatifs avec des courbes. Je reviendrai peut-être un jour sur ma façon de voir les choses mais pour l'instant j'aime bien conserver un petit côté aléatoire dans la photographie. Dans cet état d'esprit, je me suis remis à faire de l'instantané avec un vieux Polaroid équipé de films Impossible project. Certes, je préfèrais les films Polaroid de l'époque mais bon...on fait avec ce qu'on a... :)


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: NestorBurma le 02 Juillet 2016 à 09:06:17
<<C'est bien cela...une infinité de courbes possibles et chacune, au final, dépendante de la subjectivité  du photographe.

En fait non, les courbes se calculent pour chaque couple, procédé support, et la subjectivité du photographe intervient fort peu à ce niveau là, c'est juste un problème technique entre le négatif numérique les couples procédé support.

<<Pour cette raison, mais c'est très personnel et pas scientifique pour un rond j'en suis conscient, je me contente de laisser en l'état un négatif issu d'une photo que j'ai préalalblement traîtée toujours à partir d'un fichier Raw et qui me convient.

L'un n'empêche pas l'autre, il ne s'agit que de traiter le procédé à sa mesure, et ce n'est pas très compliqué.

<<Eventuellemnt, je renforce encore un peu la netteté.

Pas de problème, je crois que cette fonction est très utilisée.

<<De tout façon - à moins que je n'ai rien compris au process ce qui est possible - la trame servant de repère pour ajuster la courbe sera tirée en cyanotype avant d'être scannée et donc de ce fait déjà sujette au papier, au temps d'exposition...bref, à des critères aléatoires.

Non l'aléatoire ne se situe pas là, le papier, pas plus que la pose ne sont aléatoires, et le procédé cyanotype est assez peu aléatoire, il est même facilement reproductible.
Le moyen d'obtenir une courbe de linéarisation tient compte du support, c'est même tout son intérêt.

<<Deux mêmes trames ne seront donc jamais indentiques, un peu comme les tirages de "Moorise, Hernandez, nouveau Mexique", dont aucun n'a été semblable ni au précédent ni au suivant qu'avait fait Ansel Adams.

Pas de problème de faire deux tirages voir plus de la même veine en cyanotype, sur le même papier avec le même process. Pour Moorise, c'est différent, AA pouvait faire 2 tirages identiques, mais sur 40 ans de tirages divers de ce négatif, son goût a évolué et les papiers de tirage également, ce n'est donc pas du domaine de l'aléatoire.

<<Ce point de vue est bien sûr très discutable mais il suffit (pour moi) de m'y tenir comme d'autres se tiennent à un "adoucissement" de leurs négatifs avec des courbes.

Juste une linéarisation, le but est d'obtenir une gamme complète au niveau du procédé, pour ensuite interpréter à sa guise.

<<Je reviendrai peut-être un jour sur ma façon de voir les choses mais pour l'instant j'aime bien conserver un petit côté aléatoire dans la photographie.

Le fait de ne pas utiliser de courbe est tout sauf aléatoire, c'est juste un parcours imposé par le négatif numérique qui répétera inlassablement le même défaut.

<<Dans cet état d'esprit, je me suis remis à faire de l'instantané avec un vieux Polaroid équipé de films Impossible project. Certes, je préfèrais les films Polaroid de l'époque mais bon...on fait avec ce qu'on a... :)

C'est assez différent comme concept technique, l'aléatoire est très présent avec les produits impossible projet


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 02 Juillet 2016 à 17:14:45

Le fait de ne pas utiliser de courbe est tout sauf aléatoire, c'est juste un parcours imposé par le négatif numérique qui répétera inlassablement le même défaut.


En fait, je pense que je n'ai pas su mener à bien cette opération de "courbe" : pas trouvé la bonne trame sur internet, ni le bon tuto, j'ai bien essayé mais j'ai fait un mauvais tirage sur Cyanotype, ce qui m'a énervé ??? . Il faudra que je regarde ça à nouveau et à tête reposée...quand j'aurais trouvé un bon tuto qui explique d'une manière simple et détaillé le process. Si tu as des astuces, je suis preneur. Merci à toi et bon week-end photographique.  :)


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: NestorBurma le 02 Juillet 2016 à 17:42:06
Ok, je te poste cela, j'ai un PdF qq part


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 02 Juillet 2016 à 17:47:08
Ok, je te poste cela, j'ai un PdF qq part
Merci beaucoup, c'est sympa  :)


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: nicolas273 le 02 Juillet 2016 à 19:06:07
Ok, je te poste cela, j'ai un PdF qq part
Je lis le sujet depuis quelques jours et je serai moi aussi bien intéressé par le pdf en question.
Donc, si c'est possible, merci d'avance NestorBurma.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: NestorBurma le 03 Juillet 2016 à 10:52:10
Bonjour,

Voici un extrait d'un PdF sur le Palladium qui concerne le négatif numérique,
Je suis en train de préparer un PdF sur la Cyanotypie avec un chapitre consacré au négatif numérique mais il faudra attendre un peu.

https://www.wetransfer.com/downloads/f2282a9c2bf5d239324114732f19446920160703082320/7b6a8c83993303a3cbbbb1c6566be72920160703082320/cc2275

A partir de ce PdF n'hésitez pas à poser des questions, si vous en avez

En complément quelques PdF à disposition

http://trichromie.free.fr/trichromie/index.php?post/2015/11/23/PDF2015



Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 03 Juillet 2016 à 11:06:54
Bonjour,

Voici un extrait d'un PdF sur le Palladium qui concerne le négatif numérique,
Je suis en train de préparer un PdF sur la Cyanotypie avec un chapitre consacré au négatif numérique mais il faudra attendre un peu.

https://www.wetransfer.com/downloads/f2282a9c2bf5d239324114732f19446920160703082320/7b6a8c83993303a3cbbbb1c6566be72920160703082320/cc2275

A partir de ce PdF n'hésitez pas à poser des questions, si vous en avez

En complément quelques PdF à disposition

http://trichromie.free.fr/trichromie/index.php?post/2015/11/23/PDF2015


Un grand merci à toi pour ces précieux conseils que je vais m'empresser de lire. Bon dimanche  :)


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: nicolas273 le 03 Juillet 2016 à 19:29:40
Bonjour,

Voici un extrait d'un PdF sur le Palladium qui concerne le négatif numérique,
Je suis en train de préparer un PdF sur la Cyanotypie avec un chapitre consacré au négatif numérique mais il faudra attendre un peu.

https://www.wetransfer.com/downloads/f2282a9c2bf5d239324114732f19446920160703082320/7b6a8c83993303a3cbbbb1c6566be72920160703082320/cc2275
A partir de ce PdF n'hésitez pas à poser des questions, si vous en avez
En complément quelques PdF à disposition
http://trichromie.free.fr/trichromie/index.php?post/2015/11/23/PDF2015

Merci.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: terracarpus le 04 Juillet 2016 à 08:57:10
Merci pour ces PDF bien qu'aussi soucieuse du négatif , voilà un essais de cyanotype avec en négatif la pellicule fragile d'un vieux collodion
rien de plus aléatoire !...


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 05 Juillet 2016 à 11:03:46
Merci pour ces PDF bien qu'aussi soucieuse du négatif , voilà un essais de cyanotype avec en négatif la pellicule fragile d'un vieux collodion
rien de plus aléatoire !...

Superbe résultat en tous cas et comme avant...sans intervention du numérique ! Je me prends vraiment la tête avec ces courbes pour peaufiner mes négatifs numériques d'autant plus que je fais ça sur Gimp et que les seuls tutos que j'ai trouvés sont pour le moins confus. J'ai commencé aussi à lire les PDF de nestorBurma, très instructifs mais dédiés au Palladium et à PS à priori. J'attends avec impatience ceux dédiés aux Cyanotypes  :) La solution serait peut-être de passer à PS+LR...J'y pense de plus en plus car c'est devenu la "norme" en photo même si au départ lje suis plutôt un "libriste". Bonne continutaion  :)


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: NestorBurma le 05 Juillet 2016 à 16:45:13
<<Je me prends vraiment la tête avec ces courbes pour peaufiner mes négatifs numériques d'autant plus que je fais ça sur Gimp et que les seuls tutos que j'ai trouvés sont pour le moins confus.

Les corrections, les courbes, le seul et unique but c'est de retomber sur un modèle linéaire comme en argentique, il s'agit juste de corriger les défauts ou propriétés des négatifs numériques, les imprimantes ne sont pas du tout étudiées pour ce genre de travail. Le modèle pour une approche en toute tranquilité reste les négatifs argentiques développés sur mesure.


Titre: Re : Re : Virage cyanotype
Posté par: chrisdenice06 le 05 Juillet 2016 à 18:50:14
les imprimantes ne sont pas du tout étudiées pour ce genre de travail. Le modèle pour une approche en toute tranquilité reste les négatifs argentiques développés sur mesure.
Oui, c'est justement ce à quoi je pensais par rapport aux imprimantes jet d'encre (ou laser). C'est sûr que l'idéal serait d'avoir de vrais négatifs argentiques. Mais là, c'est une autre histoire  :)... Et de toute façon, la perfection n'est pas toujours artistiquement idéale :)...


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: psyco_mantis le 13 Mai 2018 à 23:20:51
bonjour,
je suis tout neuf ici et j'eus pratiqué le cyanotype dans ma prime jeunesse, j'en ai découvert le nom il y a peu et prévu un stock de chimie afin de remettre ça.

j'ai une question, je souhaiterai savoir si il est possible de faire un virage qui rende le cyanotype rouge,
sachant que mon but est d'insolé sur tissu.
et est ce que le virage à l'acide sulfurique risque de détériorer le tissu ?

merci de vos réponse


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Meditant le 13 Mai 2018 à 23:34:27
L'acide sulfurique va détériorer ton tissu et si ça doit être porté tu as intérêt à bien le neutraliser !

Mais même si je n'ai jamais essayé avec, tu as le rooibos qui doit permettre de virer le cyano comme avec un thé ou du maté, si ça fonctionne, pas de problèmes pour ton tissu et c'est 100% naturel !


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: psyco_mantis le 14 Mai 2018 à 00:30:36
le rooibos c'est une idée, je testerai sur du papier voir ce que ça donne !

par contre neutraliser l'acide ça risque de faire disparaitre la couleur non ?


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Meditant le 14 Mai 2018 à 09:52:05
Oui le cyano doit rester dans un milieu acide.

Mais tous les acides n'ont pas la même action sur les tissus, et l'acide sulfurique risque de dégrader ton tissu et s’il doit être porté je n’aimerais pas avoir un truc plein d'acide sulfurique sur moi perso.

A voir a le remplacer après virage par un acide moins agressif type citrique


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: psyco_mantis le 14 Mai 2018 à 10:04:20
ça donne quoi l'acide citrique ?
j'ai aussi de l'acide tartrique, ça pourrai faire quelque choses dans la théorie ?


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Meditant le 14 Mai 2018 à 19:22:18
Citrique = acide du citron


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Armand le 14 Mai 2018 à 20:38:17
Acide tartrique = acide de tartre ? ???

Ok, je me recouche

A+


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: psyco_mantis le 14 Mai 2018 à 20:57:45
je sais ce que c'est l'acide citrique, mais ce que je demandais c'est si quelqu'un savais ce que ça donnais en virage ?

l'acide tartrique c'est ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_tartrique
j'en utilisais une goute de ci de là en confiserie.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Armand le 15 Mai 2018 à 19:12:59
Hello,
Pas sur que l’acide citrique serve à quelque virage sue ce soit.

A+


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: psyco_mantis le 15 Mai 2018 à 20:35:33
ok merci
ça m'évitera de perdre du temps à chercher


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: Meditant le 15 Mai 2018 à 20:38:17
Pas pour faire les virages, mais pour garder un niveau acide après le virage.


Titre: Re : Virage cyanotype
Posté par: psyco_mantis le 23 Mai 2018 à 18:03:00
bonjour,
j'ai essayé le virage au rooibos,
ça fait de jolie teinte brune entre le café au lait et le chocolat au lait, mais très loin du rouge espéré
pas concluant pour moi donc

si vous avez entendu parler de truc qui permettrait d'avoir du rouge, du vert ou du jaune , je suis toujours preneur 

merci