DISACTIS Photochimie - Forum

Les procédés Photographiques => Collodion - Ambrotype => Discussion démarrée par: benoit c le 12 septembre 2011 à 11:26:22

Titre: collodion et lumière
Posté par: benoit c le 12 septembre 2011 à 11:26:22
J'ai trouvé peu de choses sur la sensibilité du collodion à la lumière.
Il semble que la sensibilité s'étende du bleu clair à l'UV. En lumière naturelle, je finirai donc par trouver mes repères.

Pour des raisons pratiques, il m'est difficile de faire mes expérimentations en visant l'extérieur chez moi, du coup je me pose les questions de l'éclairage artificiel.

Est-ce que des fluocompactes assez puissantes et à forte température de couleur (5500 ou mieux, 6500K) et bien diffusées (softbox) ne conviendraient pas?

Je crois que certains (je ne sais plus qui et je ne retrouve pas) ont adopté ce type de solutions, peuvent-ils nous donner des éléments?

Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: J.felix le 12 septembre 2011 à 12:03:12
Hop le spectre du collodion ici (http://www.lundphotographics.com/images/spectrum_01.jpg)

Pour ma part j'utilise une boite "home-made" avec 3 lampes fluocompactes 80w (=500w classique, 19,80 euros chez Mr bricolo marque EL-vision) 6400 k.
Je l'utilise sans diffuseur, j'obtiens des temps de pause entre 5 et 8 sec.   
Ça fonctionne plutôt pas mal (là (http://www.flickr.com/photos/julien_felix/sets/72157615973560196/)), même si je vais la modifier en ajoutant une lampe pour descendre encore un peu le temps de pause.
Voila en espérant t'avoir été utile.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: benoit c le 12 septembre 2011 à 15:55:07
J'avais déjà vu cette illustration de la sensibilité spectrale.
oui cela m'est utile merci.
La construction d'une caisse comme ça me prendrait surtout trop de place de stockage. Je vais réfléchir à l'intégration de telles lampes dans un truc un peu pliable, genre softbox...
y a-t-il un gain réel entre 5500 et 6500k pour le collodion?
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: troisieme type le 12 septembre 2011 à 16:52:21
Pour plus de compacité, tu peux partir sur des néons, je pense.
A noter, sur galerie photo, (http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-montage-tube.html) un article qui propose de remplacer les traditionnels ballast + starter par leurs versions électroniques.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: f.pitot le 10 décembre 2012 à 13:32:45
Bonjour à tous,


Je me permets de ré-utiliser ce fil car je me retrouve un peu dans la même configuration que Benoit C.
J'ai prévu de faire les premiers essais collodion ce week end mais manque de bol, il devrait pleuvoir tout le week end.
Même si le soleil est là j'ai très peu de lumière qui rentre dans mon appartement.
Je pourrais quand même faire les vues de fenêtres mais j'aimerais fabriquer une boite à lumière comme celle que Julien a faite juste au dessus.
Le problème est que je suis une bille en électricité.
Je peux acheter les 3 ampoules 80W, fabriquer la boite mais je ne ne vois pas comment et à quoi sont reliés ces 3 ampoules.
Je vais demander aide et conseils autour de moi mais si un de vous aurait des "plans" ou conseils sur le branchement, je suis preneur.

Merci d'avance,

François
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: troisieme type le 10 décembre 2012 à 18:56:26
Je ne sais pas comment la boîte à lumière de Julien est exactement faite, mais je suppose que ce sont bêtement des culots vissés sur les flancs de la boîte. Type culot de lampe de chevet, qui ont un pas de vis pour abat-jour, qui doit pouvoir permettre de le monter vissé sur les flancs.
Pour le câblage, c'est on ne peut plus simple: un cordon d'alimentation, deux blocs de 4 dominos (les dominos automatiques peuvent être très pratique!), et un peu de câble pour relier à chaque lampe. Tu prends ton fil neutre (fil bleu), avec le domino tu relie à un plot de chacune des douilles, et pareil avec la phase (fil marron), que tu relie au deuxième plot. Et pour faire les choses proprement tu peux même faire une double cloison pour que l'électricité ne soit pas accessible.

Ou alors (j'ai l'impression que c'est ce qu'a fait Julien), tu montes un câble d'alimentation dans chaque douille, et tu colles une multiprise en-dessous. Avec pourquoi pas un interrupteur intégré.  ;)
Titre: Re : Re : collodion et lumière
Posté par: J.felix le 10 décembre 2012 à 19:10:46
Ou alors (j'ai l'impression que c'est ce qu'a fait Julien), tu montes un câble d'alimentation dans chaque douille, et tu colles une multiprise en-dessous. Avec pourquoi pas un interrupteur intégré.  ;)

T'as tout compris vu mes talents d'électricien...
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: f.pitot le 11 décembre 2012 à 00:45:48

Ok merci pour cette réponse Pierre-Loup.
Je vais noter la première solution mais je risque de m'orienter vers la seconde !  :D
C'est dans la dernière ligne droite que je me rends compte que j'ai négligé l'essentiel...
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Black Box le 11 décembre 2012 à 16:56:28
D'abord bonjour tout le monde, ceci est mon premier message car cette question de collodion en lumière artificielle me préoccupe également.
Face à la baisse de lumière et la température pas trop clémente pour faire du portrait au collodion à l'extérieur, j'ai acheté récemment un kit de softbox qui, sur le papier, devait apriori le faire : deux softbox de chacune 5x115w, mais en lumière du jour 5500k. Je savais déjà qu'il était préférable d'avoir des ampoules de 6400k, mais je voulais attendre d'essayer les ampoules du kit pas cher du style que l'on trouve sur ebay. Mon objectif n'ouvre qu'à f8 certes, mais les deux softbox à 1m du sujet, je suis quand même à 10-12 secondes.. Loin de mes espérances donc. Je vais changer mon objectif pour quelque chose qui ouvre plus, mais je voulais également savoir si certains parmi vous avaient déjà essayé de modifier la température de la couleur par des gélatines du style que vendent les boutiques d'éclairage de scène. Je pense aux filtres Lee qui sont dispo en toutes taille et couleur.
Est-ce qu'un filtre bleu (lequel?), disposé sur le diffuseur (je précise qu'il s'agit de lampes "économiques", qui ne chauffent pas), permettrai de modifier la température de la couleur, pour approcher un 6400k. Ou est-ce que c'est une fausse piste, que ce n'est pas si simple, et que couleur n'est pas égal à température (??).
A plus.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Lionel TURBAN le 11 décembre 2012 à 17:04:20
Bonjour  :)

La piste des gélatines est une fausse piste.
Pour faire simple et en schématisant, on va dire qu'une ampoule distribue toutes les couleurs pour donner du blanc (plus ou moins froid ou plus ou moins chaud).
En mettant une gélatine bleue, on va bloquer toutes les couleurs sauf le bleu.

Résultat, on aura bien de la lumière bleue, mais d'une puissance très faible puisque toutes les autres couleurs qui constituaient la puissance du blanc d'origine sont bloquées par la gélatine.

On ne gagnera donc rien sur le temps de pose. On risque même de perdre !
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Ron Talis le 11 décembre 2012 à 17:47:14
je ne suis pas collodioniste, mais comme en ce moment je suis sur un problème equivalent
j'ai trouvé ca:

http://www.largeformatphotography.info/forum/showthread.php?81489-Wet-plate-artificial-lighting/page4

donc les lampes UV A devraient marcher, (aquarium, lumière noire  ou pour la croissance des végétaux : )
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: troisieme type le 12 décembre 2012 à 00:10:40
Oui, j'ai déjà vu (enfin, sur la toile) des soft box avec des néons lumière noire, qui émettent un peu d'UV, sans pour autant avoir la nocivité des tubes UV.

Pour la question des filtres, comme le dit Lionel c'est une fausse bonne idée. Le filtre va faire son travail de filtre, mais il ne sera pas capable "d'inventer" les longueurs d'onde de lumière que l'ampoule n'émet pas...  :-\
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Black Box le 12 décembre 2012 à 10:08:48
Merci de m'éviter d'expérimenter cette fausse piste ;)
La question de mettre des lampes qui émettent des UV était problématique pour moi (enfin surtout pour le sujet..), maintenant si la nocivité est négligeable (nulle?), c'est à réfléchir. On parle bien des lampes noire utilisées en boite de nuit ou autre? J'imagine qu'il faut en dégoter une assez puissante quand même, je vais me renseigner aujourd'hui.
Merci en tout cas de vos lumières (ahahah), je suis en buse sur cette question de spectre lumineux, et le collodion me met face à çà..
Si je ne trouve pas de lumière noire en CFL de puissance convenable, je chercherai quelques ampoules CFL en 6400k, et chaque softbox sera un mix de 6400 et de 5500. Je ne sais pas si cela sert à quelque chose ce mix, mais çà me permettra de tester avant de voir s'il faut vraiment que j'investisse dans 10 nouvelles ampoules  :-\
Je vous ferai part de mes tests!
A plus
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: J.felix le 12 décembre 2012 à 10:25:22
6400°k, 2000w minimum point à la ligne.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: patrice dhumes le 12 décembre 2012 à 14:00:36
bonjour

pour moi c'est 4 lampes 250w 6400°k avec un réflecteur de l'autre coté. soit 1000w  ce qui me donne environ 8s à f8 à 1m de la source
je pense faire une demande au père noël pour doubler la puissance .
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Clément J le 12 décembre 2012 à 17:42:37
Je vous lis avec intérêt  (je crois que c'est de saison, ça tourne beaucoup autour de ce sujet en ce moment j'ai l'impression)

Puis-je vous demander de préciser de quels Watts vous parlez s'il vous plait ?
Watts réels (consommation) ou Watts "équivalents lumière"

-----------------------------------------------------

Pour ma part, ma maigre expérience :

- 2 lampes Fluocompacts 125W réels 5500K -> équivalent 2x625W "lumière"
- montées dans 2 softbox 50x70cm placées à environ 1m du sujet
- collodion au K formule "Disactis sans éther" (http://disactis.com/collodionK/collodionk.php)
- objectif 260mm à f5.6
- format de plaque 13x18cm

Avec cette config, je me retrouve à des temps de pause de 25-30 secondes pour un portrait de buste  :-\


Je me tâte donc évidemment à augmenter la puissance d'éclairage... mais aussi et surtout, doit bien y'avoir un soucis quelque part dans ma pratique... je cherche encore..............
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: LauRent le 13 décembre 2012 à 00:21:32
Salut à tous,

En ce qui me concerne, je me mets aussi à tâter de l'éclairage artificiel, c'est la saison, mais l'idée de maitriser un peu plus la lumière me rassure aussi (difficile de "voir" les UV je trouve).
Pour moi, 2 lampes économie d'énergie 18 W (1000 lumen) 6400 ° K, disposées à 45 ° de part et d'autre du modèle.
Temps de pose lors de mon dernier essai (le bon), 2 secondes f5.6, 1 mètre du sujet, donc satisfaisant pour moi, j'aimerais même diffuser un peu (calque ?, pas encore testé, encore trop de trucs plus urgents à résoudre, RDV dans 10 ans) car j'aimerais adoucir l'ambiance.
L'important n'est il pas aussi dans le tirage qu'implique le soufflet (j'utilise un hasselblad, donc peu de trajet pour la lumière) ?!

Les jours rallongent bientôt, courage...
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Philippe Leclerc le 22 décembre 2012 à 14:03:49
Bonjour,

Laurent, je cherche des pistes pour utiliser mon Blad avec le collodion. Comment faites-vous pour monter vos plaques ? Merci
Philippe
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Jacques Cousin le 22 décembre 2012 à 14:59:52
Je pense que j'utiliserais un dos Polaroïd modifié pour recevoir les plaques Philippe.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Philippe Leclerc le 22 décembre 2012 à 17:26:38
Ah oui, merci Jacques, c'est une bonne idée en effet à laquelle je n'avais pas pensé ayant un dos A12 en rade que je projetais d'adapter. Si je cale sur cette modif, j'essaierai avec le dos pola... surement plus facile.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Jacques Cousin le 22 décembre 2012 à 17:59:36
Par exemple les modifs pour un Polaroïd EE100, très simple au niveau bricolage:
http://www.alternativephotography.com/wp/cameras-film/wet-plate-collodion-with-a-polaroid-camera
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Philippe Leclerc le 22 décembre 2012 à 18:47:05
Super !  on dirait que c'est fait pour...merci
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: LauRent le 24 décembre 2012 à 01:07:39
En effet Philippe, j'utilise un dos polaroid très simplement modifié, j'ai juste fait "sauter" la fenêtre (en verre), découpé un carton aux dimensions légèrement supérieures et je cale ma plaque (qui elle, a des dimensions légèrement inférieures) grâce a de la pâte a fixe (et oui !).
La "souplesse" du dos Pola me permet d'utiliser des plaques de différentes épaisseurs sans problème (4 mm en ce qui me concerne).
J'espère t'avoir été utile.
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Philippe Leclerc le 24 décembre 2012 à 11:11:33
Merci Laurent ! je crois que vais laisser tomber la modif de mon dos qui est une usine à gaz à coté..
Titre: Re : Re : collodion et lumière
Posté par: Plasticman le 31 décembre 2012 à 21:51:41
Je vous lis avec intérêt  (je crois que c'est de saison, ça tourne beaucoup autour de ce sujet en ce moment j'ai l'impression)

Puis-je vous demander de préciser de quels Watts vous parlez s'il vous plait ?
Watts réels (consommation) ou Watts "équivalents lumière"

-----------------------------------------------------

Pour ma part, ma maigre expérience :

- 2 lampes Fluocompacts 125W réels 5500K -> équivalent 2x625W "lumière"
- montées dans 2 softbox 50x70cm placées à environ 1m du sujet
- collodion au K formule "Disactis sans éther" (http://disactis.com/collodionK/collodionk.php)
- objectif 260mm à f5.6
- format de plaque 13x18cm

Avec cette config, je me retrouve à des temps de pause de 25-30 secondes pour un portrait de buste  :-\


Je me tâte donc évidemment à augmenter la puissance d'éclairage... mais aussi et surtout, doit bien y'avoir un soucis quelque part dans ma pratique... je cherche encore..............

Clément,

Avez vous trouver la réponse a vos questions?
Votre puissance me parait largement suffisante..

Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: Clément J le 01 janvier 2013 à 22:18:07
Clément,

Avez vous trouver la réponse a vos questions?
Votre puissance me parait largement suffisante..
Bonsoir Plasticman

J'ai eu l'occasion de faire pas mal de portraits dans la même configuration depuis lors
Finalement, à la pratique, mes temps de pose sont plutôt de l'ordre de 17s (pour cette même configuration citée plus haut)

Mes temps de révélation sont peut être un peu trop longs du coup, mais les résultats sont je trouve satisfaisants

Même si j'aimerais pouvoir descendre encore les temps de pose, c'est tout de même raisonnable
Je pense avoir atteint la limite basse... je ne vois pas trop comment gagner en temps d'expo sans perdre de détails dans les parties sombres  :-\
A essayer :
- une proportion supérieure d'Iodure dans mon mix de collodion (?). A voir si le résultat visuel me conviendrait ou pas
- une séance test avec ajout d'autres lampes
- ... je sèche un peu
Titre: Re : collodion et lumière
Posté par: rafyc le 14 mars 2015 à 17:40:01
Finalement les lampes UV donnent quoi en ajout de CFL ?
Peut on adapter la formule pour une utilisation lumière artificielle et lumière extérieure ?