DISACTIS Photochimie - Forum

Les procédés Photographiques => Collodion - Ambrotype => Discussion démarrée par: f.pitot le 18 avril 2020 à 22:40:48

Titre: lumière artificielle pour collodion
Posté par: f.pitot le 18 avril 2020 à 22:40:48
Bonjour à tous,


Je souhaiterais depuis quelques temps passer à la lumière artificielle pour le portrait au collodion, j'essaye de pécher des infos à droite et gauche et forcément je pensais à vous  :D

Il y a quelques années j'ai fais deux trois essais qui ne m'ont pas convaincus car je ne devais pas avoir assez de puissance et si je me souviens bien , mes temps de poses tournaient autour de 7/8 secondes. Étant habitué entre 1 et 4 sec en lumière naturelle, les temps que j'avais en lumière artificielle ne me convenait pas, du tout.

J'ai ressorti ma boite à lumière qui comprends 7x45 W et à part j'ai 1 ampoule seule de 85 W
Ce qui fait 400 W en conso et donc environ 1850 W restitués.
Le tout en ampoule fluo compacte 6400 K.

Alors je ne me souviens plus si quand j'avais mes essais, j'avais utilisé cette ampoule en plus de 85 W. Je vais faire un test demain pour voir combien de temps de pose je vais avoir mais je crains d'être décu, que ce ne soit pas suffisant et d'être toujours autour des 7 secondes de pose avec une lumière pas terrible.

Voilà pour l'état des lieux, maintenant j'aurais aimé être aiguillé si possible sur l'éclairage flash.
J'ai déjà eu quelques retours. Ce type d'éclairage m'attire car tout d'abord j'aime beaucoup le rendu un peu plus péchu que j'ai remarqué sur des plaques éclairées au flash.
En même temps on voit sur certains portraits une lumière super douce.
Je crois que certain arrivent à obtenir des temps de pose s'approchant de la seconde, cela m'intéresserait pour pourquoi pas pouvoir shooter des gamins qui ne peuvent pas rester trop longtemps en place.

Alors on m'a conseillé de me tourner vers de vieilles marques, peut être pour limiter les frais.
D'avoir environ 3000 joules pour des temps de pose courts.
J'aurais aimé savoir vers quoi me diriger sans mettre non plus 1000 euros dans de l'éclairage, même beaucoup moins.
Est ce réalisable ou bien je rêve totalement ?

Voilà, je ne connais pas du tout le sujet, j'imagine qu'il y a une ou plusieurs source de lumière continue et le flash qui vient clôturer l'affaire.

Pour résumer, j'aimerais avoir des temps de pose à maxi 4 secondes, avec une lumière qui n'aveugle pas le sujet, qu'il n'ait pas les yeux et le front plissés par la forte lumière comme on l'a souvent vu et le tout à moindre cout !

Je crois que je vais devoir faire des compromis  ;D

D'avance, merci.
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: NestorBurma le 19 avril 2020 à 09:19:38
J'avais fait des essais en combinant tubes 6500 K environ 800 Watt et Générateur de flash environ 5000 Joules
Ce n'est pas très simple ... Les poses courtes ne sont pas là ... Et le modèle en prend plein la gueule ...

De mon point de vue l'idéal étant le studio plein jour, à l'ancienne ...
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: risbly 75 le 20 avril 2020 à 12:49:55
Bonjour à tous, bonjour François.

C'est une vaste question !
Mais encore ?

En ce qui me concerne je ne voulais pas utiliser de lumière ponctuelle, et encore moins d'HMI.
Pour la bonne raison que ce n'est pas assez puissant ou que ça chauffe trop ou ébloui tes modèles...

Donc le falsh électronique s'imposait.

Si tu pars sur une sensibilité de 3 isos il te faut beaucoup de puissance pour faire un portrait, par exemple !
Et tu dois éclairer le fond en plus, ce qui double ta puissance.
Penchons nous un peu sur ce qu'il te faut.
Je pars du principe que je n'utiliserais qu'une seule source principale et qu'il sagira d'une lumière semi diffuse, donc boite à lumière ou parapluie.
Le parapluie blanc est très bien mais il absorbe beaucoup d'intensité du flash, le parapluie argent est mieux pour ce problème mais il crée une lumière assez dure, ce qui n'est pas bienvenue avec le Collodion... Ne surtout pas utiliser des parapluies aux "marques exotiques" la lumière est affreuse, donc prendre une marque de flash bien connue ou d'accessoiriste dont je parlerais plus loin!
La boite à lumière ! Elle offre une lumière plus en harmonie avec le Collodion, c'est ce que j'utilise, et la perte en puissance est moindre, surtout si on n'utilise pas le voile intermédiaire ! La encore c'est mieux de prendre une boite de marque connue, celles des fabricants de flash ou de modeleur de lumière style Chimera : https://chimeralighting.com (https://chimeralighting.com) ou Photoflex : https://www.photoflex.com (https://www.photoflex.com) !
J'ai un faible pour Photoflex car la lumière produite est très belle et les boites sont conçues de telles façons qu'elles offres des résultats différents suivants les modèles, ce n'est pas juste une question de dimensions, mais de conception, par exemple la LiteDome : https://www.photoflex.com/product/litedome/ (https://www.photoflex.com/product/litedome/), les parapluies aussi sont remarquables : https://www.photoflex.com/shop/umbrellas/ (https://www.photoflex.com/shop/umbrellas/)
Tu peux aussi utiliser des torches en direct avec ou sans Grille nid d'abeille mais c'est une lumière assez dure, par contre la puissance absorbée sera moindre...
Alors que choisir ?
Si on part sur une lumière par boite à lumière et que tu peux la placer à environ 1,5 mètre de ton sujet, ici je ne parle pas de photo en pied, il te faudra un générateur d'au moins 2400 joules de puissance, c'est l'unité pour indiquer la puissance des flashs pros, ce qui réduit considérablement les marques de fabricants qui en disposent.
La encore il ne faut surtout pas acheter des marques Chi... ou exotiques, car c'est dangereux et ce sont des merdes, crois moi j'en ai fais l'expérience chez un photographe équipé avec ce genre de flash, de toute façon tu auras du mal à en trouver avec de telle puissance.
Donc il te reste en neuf mais c'est des prix très élevés, Broncolor, Elinchrom, Hensel, Profoto, pour ma part j'utilise des Hensel, j'ai des générateurs anciens mais de très fortes puissances et très fiables.
Il te reste donc le choix dans les occasions, et là c'est plus abordable. Ma marque préférée reste Balcar, c'est solide rapide et puissant et les torches sont vraiment très bien construites. Il existe des générateurs différents selon les années de productions, mais contente toi, pour tes recherches, de deux modèles.
Le Super A , qui existe en 1200 ou 2400 joules, donc il vaut mieux le 2400 car il est 2 fois plus puissant que le 1200, il faut rechercher les boitiers gris en plastiques avec les prises de torches rondes, et la marque inscrite en jaune, car ce sont les plus récents, j'en ai acheté un avec sa torche et des accessoires pour 180 euros, ça te donne une idée de vers quoi tu dois chercher. L'autre modéle chez Balcar est le Starflash, toujours dans la même présentation.
Il vaut mieux oublier les modèles plus anciens car ça peut être une bonne chose si on connait bien la marque sinon tu peux avoir de mauvaises expériences...
Tu peux aussi chercher des Hensel, mais là encore il te faut une puissance de 2400 joules pour être tranquille.
Il y a Godart aussi qui a fait de très bons flashs.

Une fois que tu as ton flash et ta boite reste à éclairer, ce n'est pas très difficile vu que la lampe pilote te permet de visualiser la lumière définitive, il faut aussi un Flasmètre pour mesurer la puissance, mais dans le cas du Collodion ce n'est pas indispensable car tu peux faire des tests et en déduire ta bonne exposition en fonction de ta puissance sélectionnée sur le générateur.

Pour l'exposition soit tu as un obturateur qui est Synchro avec le flash via un câble, ou tu le fais à l'ancienne en te servant du bouchon de l'objectif, une fois celui ci enlevé tu donnes un coup de flash pour faire la photo et tu refermes ton objectif, c'est tout !
C'est très rapide et facile, la lumière pilote du flash n'insole pas le Collodion, il suffit de ne pas la mettre à fond...

Sur le très beau site de Andreas Reh on peut voir sa manière de travailler : http://www.andreasreh.de/info.html (http://www.andreasreh.de/info.html)
Il utilise des flashs Hensel.
Voilà succintement ce que je pouvais te dire, n'hésite pas à poser des questions !
 8)
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: risbly 75 le 20 avril 2020 à 15:51:16
Juste pour alimenter le post voici deux images du générateur Balcar dont je parle ci-dessus.
Il faut vraiment éviter ceux qui ne se présentent pas comme ceux ci !

(http://www.risbly.com/other/collodion/balcar_superA2400_2.jpg)

(http://www.risbly.com/other/collodion/balcar_superA2400_1.jpg)

Les Starflah Balcar dont je parlais plus haut comme second choix ont la même présentation que les Super A 2400 sauf qu'ils font soit 1600, 2400, ou 6400, joules ce dernier de 6400 joules est en fait un deux fois 3200 il faut donc une torche bi-tube pour le faire fonctionner à pleine puissance autrement il fait 3200 joules.
L'autre différence entre les deux modèles Starflash et Super A c'est l'alimentation électrique, les Super A peuvent fonctionner partout y compris sur groupe électrogène, alors que les Starflash ne peuvent fonctionner que sur les réseaux domestiques en 220 volts !

 :)
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: f.pitot le 20 avril 2020 à 18:18:13
Merci Bernard pour cette réponse mega détaillée.
Mon budget m’oblige à me tourner vers l’occasion.
Je vais essayer de me tourner vers ces Balcar.
D’autres personnes aussi me l’ont conseillé.
Tu penses que 2400 J serait suffisant ?

Nestor, je suis fidèle à la lumière naturelle, vraiment, j’adore bosser de cette manière, au plus simple et naturel possible mais j'aimerais avoir la possibilité de shooter par exemple à 18 h au moins de décembre quand il pleut dehors  :D
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: f.pitot le 20 avril 2020 à 18:29:22
Un générateur et torche pour 180 € tu as fais une mega affaire !!
Je viens d’en voir mais seulement le générateur pour un peu plus cher
Titre: Re : Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: risbly 75 le 20 avril 2020 à 19:12:30
Un générateur et torche pour 180 € tu as fais une mega affaire !!
Je viens d’en voir mais seulement le générateur pour un peu plus cher

Oui c'est juste, mais je ne l'ai pas essayé sur place et maintenant avec le confinement je ne peux le récupérer chez mon frère, donc on ne sait jamais...
Mais, même comme ça c'est intéressant car ce sont des flashs qui se réparent bien surtout les Super A.

Avec 2400 joules ça devrait aller, mais il faut bien choisir sa boite et ne pas trop mettre de diffuseur, après il te faut un autre flash pour le fond, car si tu utilises le même générateur avec deux torches, tu divises la puissance par le nombre de torche, même si ces Super A sont Asymétrique, ce qui veut dire que la puissance peut être répartie de manière asymétrique sur les prises.
Par exemple 800 par prises ou 1600 sur une et 400 sur les deux autres etc.
Donc l'idéal est d'en avoir un autre même s'il est moins puissant 1200 par exemple.
Il faut être patient et tu finiras par en trouver. Moi par exemple, j'en ai deux maintenant alors que l'année dernière je désepérairs d'en trouver un seul.
Mais regarde aussi vers les Starflash c'est une bonne opportunité.

Chez Hensel il y a des modèles anciens de studio ce sont les 3200 B qui font 3200 joules avec des torches dédiées qui sont vraiment les mieux de tous les flashs que j'ai utilisé dans ma carrière.
Le boitier est métallique et tout sur ces flashs est conçu d'une merveilleuse façon. J'en ai deux que j'ai acheté à un photographe de studio qui n'arrivait pas à se résoudre de les "brader" car personne n'en voulait, mais quand je lui est parlé de Collodion il a vite compris pourquoi ils m'intéressaient !
Les torches sont justes fantastiques et elles ont l'avantage de ne pas avoir de cloche en Pyrex qui sert à protéger le tube éclair, c'est avantageux pour nous car les torches avec cloches en Pyrex filtrent généralement les UV et donc pas top pour le Collodion...
Chez Hensel il y a aussi la série Nova B qui a remplacé les B 3200 dont j'ai parlé, et qui sont aussi une très bonne possibilité, ils existent en 1600 et 2400 je crois, après les plus récents sont beaucoup plus cher à l'occase.

Il en existe d'autres, par exemple en Angleterre, les studios étaient équipés de générateurs énormes avec des tubes flash énormes aussi puisqu'ils pouvaient faire presque 2 m de long dans certains cas. Leurs fiabilités étaient légendaire, par exemple un flash neuf était testé en usine avant d'être livré et devait passer un test ou il produisait 10 000 éclairs pour les tester, un ami en a depuis 40 ans et ils ne sont jamais tombés en panne, tant sur le plan électronique que les tubes éclairs.
Je ne me souviens plus de la marque, mais ces flashs étaient dans tous les studios anglais, ce qui explique pourquoi les photographes anglais étaient si réputés pour la photographie de nature morte, de mémoire les flashs faisaient au moins 6000 joules sur chaque tube !!!!

La lumière naturelle est très intéressante aussi, et si j'en avais le temps et les moyens je me ferait construire un studio sur le plan des ateliers des années 1850, la lumière sur les anciens portraits au Collodion de ces années là, est juste fantastique.

Mais ça c'est une tout autre chose...
 ;)
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: f.pitot le 20 avril 2020 à 23:30:09
Merci encore Bernard pour ces infos !

Je viens de te réponde par mail.
Titre: Re : lumière artificielle pour collodion
Posté par: pbo le 22 avril 2020 à 13:02:25
Bonjour à tous.

Je lis avec le plus grand intérêt ce fil, étant concerné et me posant les mêmes question quant à l'acquisition de lumières dédiées au collodion.
Mon studio est équipé avec 4 têtes Elinchrom de 500 w/s que j'utilise depuis des années en numérique sans quasiment jamais avoir eu à les pousser au max (bien au contraire !).

Mais quelques essais de portraits ou de natures mortes avec le collodion se sont avérés très décevants avec 3 têtes (2 dans un bol de 20 cm en pleine poire, et un pour éclairer le fond)
Avec les trois flashes au max de puissance, je manque clairement de lumière...

Je n'envisageais pas de partir sur de la lumière continue car j'ai l'habitude de travailler au flash depuis des années et suis très à l'aise avec, ce qui n'est pas du tout le cas de la lumière continue.
Mais je reconsidère l'achat de fluocompacts par grappe de 2 groupes de 4 ampoules 135 w chacune. Une intensité lumineuse qui peut être respectable et qui a l'avantage d'être très peu couteuse...

D'un autre côté, acquérir des flashes qui font plus de 1000 W/S reste très couteux pour des lumières qui pour moi ne seraient utilisables qu'en collodion...