DISACTIS Photochimie - Forum

Photographie => Procédés de Tirage => Discussion démarrée par: pau66 le 18 mai 2019 à 12:06:52

Titre: pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 18 mai 2019 à 12:06:52
  Bonjour,
 je pratique la gomme bichromatée depuis quelques mois et navigue entre pigments solides et liquides. Je trouve que les pigments solides (broyés finement) donnent un rendu très pointilliste qui ne convient pas vraiment à ce que je recherche, les liquides (toujours des marques nobles) s'étalent mieux mais se dépouillent plus difficilement. Les spécialistes ont peut-être un point de vue sur la chose?
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: NestorBurma le 18 mai 2019 à 12:28:40
Vous pouvez les broyer au pilon,
Et selon votre niveau de patience et d'endurance,
Vous pouvez obtenir des "mixtures" très fines.
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: erick Mengual le 18 mai 2019 à 22:51:51
Bonsoir,
Que cherchez-vous? Une finesse ? Du contraste?....Avez-vous essayé l 'aquarelle ou la gouache?
Erick Mengual
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 19 mai 2019 à 11:23:17
  Bonjour,
  Honoréd'abord de discuter avec la personne qui m'a éclairé par ses publications sur la toile. Je cherche de la finesse, j'ai abandonné les pigments solides et utilise  de l'aquarelle tube (en monochrome d'après le livre de Christina Z. Anderson)
     Pour aller très vite, elle procède de la façon suivante
        couche hautes lumières: 3vol de dichro/ 1vol aquarelle gomme insolation assez longue ( env.10mn)
        couche tons moyens: 1 vol de dichro/ 1 vol aquarelle gomme, 5mn d'insol
        couche pour les ombres:  1 vol dichro/ 2 vol aquarelle gomme, 2mn d'insol

      je sais qu'il y a quantité d'autres facteurs (négatif, papier, enduction...)
    Ceci dit je reste sur ma faim, je dépouille parfois des heures pour un résultat assez décevant ( hautes lumières bouchées , manque de contraste local...)
     

     
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: charlesguerin le 19 mai 2019 à 21:03:55
peut etre que les temps sont trop long et donc bouche. le dépouillement peut aussi être aidé; un pinceaux souple, un vaporisateur d'eau, etc.
il peux y avaoir aussi l'idée de retravailler le négatif. avez vous fait des essais de gamme de gris imprimé du genre chartthrob?
les livres ne donnent que des indications, il faut trouver sa méthode, comme vous disiez il y a plein de paramètre personnel; imprimante pour le négatif, transparent utilisé, encollage du papier, le papier, etc etc. perso, je travaille dans l'autre sens, du plus foncé au plus clair et je garde toujours les memes proportions, je change juste la dose de pigment. pour les pigment solide le truc c'est que les 3/4 ne se dissolvent pas dans l'eau l'ajout d'un liant peut etre utile (je n'ai jamais tester)

Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: Christian R le 20 mai 2019 à 08:49:59
J'utilise aussi des pigments en poudre et certains refusent de se lier au bichromate (en particulier le rouge de quinachridone qui est un magenta). Dans ce cas, quelques gouttes d'alcool les rendent miscibles. Aussi avec la gomme en premier en insistant ou dans un mortier avec le pilon en insistant, ça marche
Pour d'autres pigments, peut être un besoin de dégraissage, je l'ai fait avec du noir de fumée et après ça marchait mieux. A ne pas faire dans la cuisine sous peine de rupture de la paix dans le ménage
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: erick Mengual le 20 mai 2019 à 23:14:40
Je cherche de la finesse, j'ai abandonné les pigments solides et utilise  de l'aquarelle tube (en monochrome d'après le livre de Christina Z. Anderson)
     Pour aller très vite, elle procède de la façon suivante
        couche hautes lumières: 3vol de dichro/ 1vol aquarelle gomme insolation assez longue ( env.10mn)
        couche tons moyens: 1 vol de dichro/ 1 vol aquarelle gomme, 5mn d'insol
        couche pour les ombres:  1 vol dichro/ 2 vol aquarelle gomme, 2mn d'insol

Pouvez-vous présenter votre négatif? Un point capital il faut vraiment déboucher les hautes lumières lors de la première couche. La lumière vient du fond du papier....
Erick Mengual
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 20 mai 2019 à 23:27:04
Pour reprendre le sujet, j-ai essayé en poudre avec les pigments réputés compatibles pour la gomme (terre de Sienne, noir d'ivoire) que j'ai broyé le plus finement que je pouvais (avec un mortier du "géant des bx arts"), même avec beaucoup de patience, le résultat reste très pointilliste et assez peu photographique, je ne sais pas trop ce que Christian entend par "dégraisser" le noir de fumée, c'est une espèce de cuisson...?
  Pour répondre à Charles, j'ai bien  vapo et pinceaux mais j'essaie de ne pas trop m'en servir, je les trouve trop destructifs. Et pour finir, je ne me suis pas encore mis aux chartes de gris par manque de temps , je sais que ça existe...
Un essai avec de l'aquarelle liquide... ça bave pas mal... peu de détail...
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 20 mai 2019 à 23:33:37
  Pour les pigments broyés à la main...je poste quand même , c'est pris avec avec mon téléphone, ce qui n'améliore guère le résultat
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: Meditant le 20 mai 2019 à 23:48:32
Pour dégraisser les pigments tu verse de l'eau bouillante dessus, tu melange, laisse reposer et récupère l'huile en surface. Tu renouvelle l'operation si nécessaire et fait sécher les pigments.
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: Christian R le 21 mai 2019 à 10:23:58
Pour la méthode du dégraissage, tout est dit.
Il faut dégraisser certains pigments, les noirs en particulier(noir de fumée...) car ils sont obtenus en calcinant des os et le résidu de graisse dans la poudre rend cette dernière peu miscible;
Pour la gomme, les pigments terre de Sienne, noir d'ivoire ou noir de vigne ne couvrent pas . Les plus couvrants sont le noir de fumée et surtout le noir pour fresque ou le laque noire (Sénnelier). Mais si c'est pour la gomme, il n'y a pas besoin de les broyer.
Si tu veux du noir très fin, utilise de l'encre de Chine que tu fais en partie sécher afin qu'il y ait moins d'eau
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 21 mai 2019 à 18:06:12
Merci pour les conseils, j'avais lu que le noir d'ivoire était autrefois obtenu par calcination de défenses d'éléphant.
   Quand au fait que certains pigments n'auraient pas besoin d'être broyés pour la gomme, c'est la première fois que j'entends ça. Cela concerne-t-il uniquement les noirs ou d'autre pigments?
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: charlesguerin le 21 mai 2019 à 19:06:41
le coté pointilliste peut aussi venir d'une couche d’émulsion trop épaisse ou trop chargé.

pour les chartes essayez chartthrobe, c'est gratuit et s'utilise sur PS même obsolète (comme le mien)
tiré une charte, et tirez la comme une gomme standard avec toutes couches. ensuite il suffit de la scanner et de l'analyser dans PS avec le script et tout se fait tout seul. ensuite on a normalement un  négatif équilibré.
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 21 mai 2019 à 21:06:11

Couche trop épaisse, il se pourrait que j'ai eu la main un peu lourde, chartrob, j'ai bien peur de devoir y venir. Pour l'instant, je me contentais d"adapter mes courbes à visto de nas sur shop, j'ai bien compris que la dynamique de la gomme n'est pas celle du film.
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: Christian R le 22 mai 2019 à 00:28:36
On peut broyer les pigments pour faire de la gomme mais -je parle de pigments de qualité-, pour ce procédé, ce n'est pas nécessaire.
J'en ai utilisé des divers et variés (y compris du pigment rouge rapporté d'Inde, celui que les indiens se mettent sur le front qui avait bien besoin d'être dégraissé et qui s'est montré décevant) et je n'ai jamais eu à broyer. C'est plutôt pour le charbon qu'il faut broyer
Il faut que le mélange soit bien homogène (pour moi, au moins 10 mn de malaxation pour bien lier pigment et gomme) et il n'y a pas de problème
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: pau66 le 22 mai 2019 à 09:52:26
       
      OK Christian, vous filtrez l'ensemble au chinois?
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: charlesguerin le 22 mai 2019 à 18:55:08
je filtre aussi mes émulsions avec des tamis à planctons. du 125 microns.

pour étaler la couche je badigeonne au pinceau puis je tire au rouleau mousse, ca affine et homogénéise la couche. j'ai moi même souvent tendance à être gourmand sur le pigment et le couchage de l'émulsion mais à chaque fois c'est du papier qui fini à la poubelle... il faut monter tranquillement. ca apprend la patience :)

pour le négatif, entre ce que l'on voit et ce que les encres d'imprimantes filtres, on se retrouve avec des trucs étranges qui fonctionnent. en plus pour la gomme il n'est pas obligé de passer un mois a trouvé la bonne courbe. la gomme se travaille de toute façon "sur le tas"
Titre: Re : pigments pour la gomme
Posté par: erick Mengual le 22 mai 2019 à 23:05:24
Je partage toutes les remarques des gommistes. J'ajouterai , qu'au vu des résultats, les couches ont du être trop épaisses. personnellement, je travaille liquide. Je pèse toutes mes charges pigmentaires au centième de gramme. je vous conseillerai de travailler avec du noir pour fresque de chez Sennelier. le noir d'ivoire couvre moins bien. Pour vous donner un ordre d'idée pour 4Ml de gomme (concetration'200gr de gomme pour 500Ml d'eau), je rajoute, 0,020gr de noir pour fresque et 2ml de bichro.
Je préfère monter 3 ou 4 couches de noir progressivement ....
Bon travail
Erick Mengual