DISACTIS Photochimie - Forum

Les procédés Photographiques => Palladium / Platine => Discussion démarrée par: GB le 20 janvier 2019 à 11:40:30

Titre: Humidification du papier
Posté par: GB le 20 janvier 2019 à 11:40:30
Bonjour

Ma question s'adresse aux tireurs de pallidum patentés... Malgré de nombreuses lectures (peut-être pas les bonnes !), j'achoppe sur la question de l'humidification du papier. Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur le taux requis et sur les méthodes disons "artisanales" pour y parvenir ? Les réponses varient-elles en fonction du papier ?
Merci d'avance.

GB
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 20 janvier 2019 à 11:41:41
Je voulais dire " palladium" , évidemment.
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: NestorBurma le 20 janvier 2019 à 11:56:42
Personnellement je stabilise l'hygrométrie du labo avec une machine,
Genre 55 à 60% depuis que j'ai cette machine ...
Et je pratique le Dop
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 20 janvier 2019 à 12:03:07
Merci de cette réponse rapide.
Vous voulez dire que vous n'humidifiez pas spécifiquement le papier mais que vous le laissez à température ambiante, c'est bien ça ?

C'est quoi le top ?

GB
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: NestorBurma le 20 janvier 2019 à 12:10:08
Je fais juste un séchage dans l'obscurité et à l'air ambiant.

DOP (Developed Out Print)
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 20 janvier 2019 à 15:30:42
OK OK... Pas compliqué...
Ma question venait du fait que je lisais dans le topo de Mike Ware "Platinomicon" le propos suivant : " La clé du processus d'impression du platino-palladiotype réside dans le contrôle de
l'humidité du papier sensibilisé juste avant l'exposition. L'effet de l'humidité relative ambiante sur l'étendue de l'impression, la couleur et le contraste est résumée dans le tableau.
ci-dessus, d'où vous verrez que les résultats optimaux sont obtenus entre 50% et 80 % d'humidité relative ambiante ".
70 ou 80% d'humidité ambiante, ça commence à faire beaucoup !
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: NestorBurma le 20 janvier 2019 à 15:39:43
Le DOP est moins sensible à ce phénomène,
Mais il est vrai que le premier achat du Palladiotypiste sera un régulateur d'hygrométrie, on en trouve chez Leroy Merlin,
On gagne du temps, donc de l'argent.
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 20 janvier 2019 à 17:12:46
Ok merci du conseil...
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: NestorBurma le 20 janvier 2019 à 17:24:00
https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/deshumidificateur-d-air-equation-50l-l-jour-avec-pompe-de-relevage-e1401282537

J'ai pris celui là ...
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 20 janvier 2019 à 23:15:48
Je n'y connais rien donc pardon si je dis une bêtise, mais j'aurais plutôt besoin d'un humidificateur que d'un déshumidificateur !
Titre: Re : Re : Humidification du papier
Posté par: NestorBurma le 21 janvier 2019 à 08:33:21
Je n'y connais rien donc pardon si je dis une bêtise, mais j'aurais plutôt besoin d'un humidificateur que d'un déshumidificateur !

Le problème du labo, pour l'hygrométrie, c'est la stabilité.
Le labo sans le laborantin a selon la saison et la température a son hygrométrie,
Si le labo est chauffé à 20°C c'est mieux, si l'hygrométrie est basse c'est bien, ainsi le stock de papier sera bien préservé.

Mais qq soit l'état du labo livré à lui-même, dès que l'on se met à travailler, au couchage, au traitement, au lavage, à l'insolation, aux séchages, tous ces transferts d'eau sous forme liquide ou gazeuse.
Et avec tout cela l'hygrométrie monte et si le labo est petit, les 80% sont vite atteint et le séchage des papiers sensibilisés ne sont plus possible, il faut donc un déshumidificateur.
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 21 janvier 2019 à 12:12:04
Je ne voudrais pas prolonger cet échange au-delà du raisonnable, mais je crois qu'il y a un malentendu sur mes capacités et mes besoins ! Mon " labo " (guillemets de modestie) doit faire dans les ... 6 m2 ! (on ne rit pas) Et le degré d'hygrométrie y est en ce moment de... 28%. On est donc assez loin des 60-70% !
C'est la raison pour laquelle je me posais la question des méthodes pour humidifier, plutôt que l'air ambiant, directement le papier. En général, je dépose la feuille sur un treillis au-dessus d'une cuvette remplie d'eau, avec une autre cuvette par-dessus pour faire couvercle. Bon, mais le procédé est tout de même bien aléatoire et le résultat approximatif...  Eau chaude ou eau froide ? Combien de temps ? Comment évaluer l'humidité ?... Est-ce qu'un testeur d'humidité, normalement dédié aux matériaux pleins et durs, peut fonctionner pour une feuille de papier ? Peut-être existe-t-il d'autres méthodes, plus efficaces. Des compte-rendus d'expérience me seraient fort utiles...
Si mes interrogations n'ont pas de sens, surtout, n'hésitez pas à me le dire (gentiment !).
Titre: Re : Re : Humidification du papier
Posté par: NestorBurma le 21 janvier 2019 à 12:22:22
Je ne voudrais pas prolonger cet échange au-delà du raisonnable, mais je crois qu'il y a un malentendu sur mes capacités et mes besoins ! Mon " labo " (guillemets de modestie) doit faire dans les ... 6 m2 ! (on ne rit pas) Et le degré d'hygrométrie y est en ce moment de... 28%. On est donc assez loin des 60-70% !

Avec seulement 6m2 l'hygrométrie monte très très vite, si tu veux "préparer" le labo, la méthode du XIXe est parfaite, une casserole d'eau et un camping gaz, et en 10 mn on a 80-90%

C'est la raison pour laquelle je me posais la question des méthodes pour humidifier, plutôt que l'air ambiant, directement le papier. En général, je dépose la feuille sur un treillis au-dessus d'une cuvette remplie d'eau, avec une autre cuvette par-dessus pour faire couvercle. Bon, mais le procédé est tout de même bien aléatoire et le résultat approximatif...  Eau chaude ou eau froide ? Combien de temps ? Comment évaluer l'humidité ?... Est-ce qu'un testeur d'humidité, normalement dédié aux matériaux pleins et durs, peut fonctionner pour une feuille de papier ? Peut-être existe-t-il d'autres méthodes, plus efficaces. Des compte-rendus d'expérience me seraient fort utiles...
Si mes interrogations n'ont pas de sens, surtout, n'hésitez pas à me le dire (gentiment !).

Le plus simple c'est de mettre en œuvre une hygrométrie stable ...
Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: PascalM le 21 janvier 2019 à 12:29:01
Citer
En général, je dépose la feuille sur un treillis au-dessus d'une cuvette remplie d'eau, avec une autre cuvette par-dessus pour faire couvercle. Bon, mais le procédé est tout de même bien aléatoire et le résultat approximatif...  Eau chaude ou eau froide ? Combien de temps ? Comment évaluer l'humidité ?... Est-ce qu'un testeur d'humidité, normalement dédié aux matériaux pleins et durs, peut fonctionner pour une feuille de papier ? Peut-être existe-t-il d'autres méthodes, plus efficaces. Des compte-rendus d'expérience me seraient fort utiles...
Si mes interrogations n'ont pas de sens, surtout, n'hésitez pas à me le dire (gentiment !).

La méthode des cuvettes est bonne, chaud, froid, durée, cela importe peu, ce qui compte c'est que ce soit toujours la même chose.
Un testeur pour mur ou bois sera de peu d'utilité, j'ai essayé, c'est peu fiable.

Quelle méthode de tirage platine utilises tu ?
Si c'est par développement, l’humidité du papier joue de façon assez marginale comparé à tout le reste,
si tu as de mauvais résultats, ils viennent probablement d'ailleurs.


Titre: Re : Humidification du papier
Posté par: GB le 21 janvier 2019 à 12:48:42
OK merci.
Je n'ai pas vraiment de mauvais résultats, mais on cherche toujours ce qui peut être amélioré :)