DISACTIS Photochimie - Forum

Les procédés Photographiques => Palladium / Platine => Discussion démarrée par: Meditant le 30 novembre 2016 à 19:44:29

Titre: Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: Meditant le 30 novembre 2016 à 19:44:29
Bonjour,

J'ai lu cet article et j'ai deux questions, il intègre de l'EDTA dans les solutions 1 et 2 et je n'ai rien lu pour le moment là-dessus ?

Il parle d'utilisé comme contrastant de l'eau oxygène* avez vous déjà lu ou tester ça et si oui avez-vous plus d'info ?

Merci d'avance

*Peroxyde d’hydrogène: Du peroxyde d’hydrogène en solution à 3% ne dégrade pas le support papier, ou l’image, comme le chlorate. Des proportions élevées peuvent néanmoins faire précipiter du métal noble de la solution de sel métallique.

http://www.rogerk.be/text/alternative/Pt-Pd%20%20FR.html
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 30 novembre 2016 à 21:09:41
Personnellement je n'ai pas testé et je n'ai pas l'intention de tester toutes les recettes,
J'ai juste cherché à avancer vers un résultat et une méthode qui me permettrait de faire des tirages.

Pour le contrastant, j'aime bien le bichromate, très efficace, multiprocédé et facile à mettre en œuvre, donc je ne cherche pas autre chose.

Pour la solution photosensible, je travaille en deux solutions mélangées à parts égales, pourquoi, parce que cela fonctionne chez moi, c'est tout.
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: PascalM le 30 novembre 2016 à 21:53:51
Meditant,

Plutôt que de lire tout ce qui traîne sur le net (où le pire côtoie le meilleur) à la recherche de la formule idéale...

Lance toi !

achète du COT et un kit déjà préparé, généralement ils marchent très bien. c'est un excellent moyen pour démarrer,
quand ça ne marche pas on a 99% que ce soit une erreur personnelle plutôt qu'un produit inadapté,
au début connaitre le coupable quand ça merde, c'est un gros gain de temps !

François t'as signalé le pdf de Mougin, il ne fait pas 500 pages, il est lisible, précis, ne se perd pas dans des digressions oiseuses...
et l'utilisation de l'H2O2 y est détaillée !

Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: Collet le 30 novembre 2016 à 22:03:32
le site http://www.rogerk.be/text/alternative/Pt-Pd%20%20FR.html me paraît très intéressant  mais à cette heure tardive, je n'ai pas envie de me farcir l'intégralité de ce mémoire...
comme l'écrit Nestor et d'autres, il ne faut pas chercher la petite bête mais faire des tirages.
et de préférence de bonnes images et de bons sujets !
J.C
Titre: Re : Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 01 décembre 2016 à 14:51:21
François t'as signalé le pdf de Mougin, il ne fait pas 500 pages, il est lisible, précis, ne se perd pas dans des digressions oiseuses...
et l'utilisation de l'H2O2 y est détaillée !

On est dans un monde libre,
Si qq veut faire 1000 pages, ou est donc le problème,
Il y a une différence entre lister des recettes et faire le récit d'une expérience,
Comme d'habitude, il faut les deux,
D'autant que tout cela est gratuit,
A part le Palladium of course.
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: Meditant le 01 décembre 2016 à 16:47:52
Merci a tous, ce n'est pas pour faire des recherches a ne plus en finir, c'est juste que quitte a commencer un nouveau procédé j'essaye de mettre en place un protocole le plus simple, écologique et durable possible
et comme le bichromate vas bientôt être hors sujet, que le Chlorate de potassium est a priori assez toxique...

Dans la mesure du possible je préfère commencer avec un agent contrastant durable et le coup de l'eau oxygéné me paraissait pas mal.

Et l'EDTA dans les solutions 1 et 2, je n'ai vu ca que sur ce site !!!

Encore merci a tous
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 01 décembre 2016 à 17:08:11
<<comme le bichromate vas bientôt être hors sujet

Pour le moment, il n'y a qu'une interdiction de commercialisation et non d'usage.

Et pour la toxicité, dès que l'on utilise des sels de Palladium, des sels d'argent, on est très toxique tant que l'on est dans le process.
Il doit n'y avoir que le cyanotype pour espérer garder les mains propres et mieux encore, le cyano fabrique un médicament qui sera peut-être très utile.
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: PascalM le 01 décembre 2016 à 19:35:57
<<<
On est dans un monde libre,
Si qq veut faire 1000 pages, ou est donc le problème...
>>>

Qui empêche d'écrire des PDF de 1000 pages ?
Qui a dit qu'il y avait un problème ?

J'ai signalé que le pdf de Mougin est bref, ce que je pense être une qualité, rien de plus.

Maintenant si tu veux une lecture critique de ton texte, je peux le faire, mais est-ce bien nécessaire ?


Titre: Re : Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 01 décembre 2016 à 19:41:46
<<<
On est dans un monde libre,
Si qq veut faire 1000 pages, ou est donc le problème...
>>>

Qui empêche d'écrire des PDF de 1000 pages ?
Qui a dit qu'il y avait un problème ?

J'ai signalé que le pdf de Mougin est bref, ce que je pense être une qualité, rien de plus.

Maintenant si tu veux une lecture critique de ton texte, je peux le faire, mais est-ce bien nécessaire ?


Ce n'est pas un texte, et j'ai déjà eu des tas de remarques, trop souvent sans le moindre intérêt.

Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: Collet le 01 décembre 2016 à 21:46:16
no coment.
J.C
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: charlesguerin le 01 décembre 2016 à 23:41:22
écologique ahahah désolé..... je ne crois pas qu'il y ait un seul process éco. peut le chiba et encore... penser à l'éco est une ""sage "" réaction
Titre: Re : Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 02 décembre 2016 à 08:47:05
écologique ahahah désolé..... je ne crois pas qu'il y ait un seul process éco. peut le chiba et encore... penser à l'éco est une ""sage "" réaction

Le Cyanotype est encore mieux qu'écologique, il est une sorte d'avenir.
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: Meditant le 02 décembre 2016 à 10:00:44
De mon point de vue, mais ça, ne regarde que moi. J'essaye d'utiliser dans le mesure du possible les produits les moins toxiques pour l'environnement et pour moi.
Quitte à me faire plus chier dans les recherches et la mise en place du process, je préfère cette approche. Mais en tant que photographe je dois créer et je fais donc des concessions quand il le faut.

Mais chacun est libre.
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: PascalM le 02 décembre 2016 à 11:21:29
Meditant,

Eviter de s'intoxiquer soi-même et prendre les mêmes précautions avec l'environnement est une initiative plutôt louable.

Pour autant il ne faudrait pas tomber dans la parano et se tromper de "cible"

Bichromate ou chlorate ne sont certes pas des produits inoffensifs,
pour autant ce ne sont pas des poisons violents qui te tuent d'un simple regard sur le flacon,
en les manipulant avec un minimum de précautions, les risques sont plutôt moins élevés qu'avec une multitude de produits domestiques.

Côté environnement, les volumes en jeu font qu'ici encore les dommages sont très réduits.
Pour le chlorate par exemple, je pense que même avec une pratique assidue du platine, tu risque d'en utiliser moins d'un gramme par an.
Tes eaux de lavages vont donc se retrouver avec des dosages qui relèvent de l’homéopathie...
et encore je ne suis pas certain de ce qui reste après développement et clarification, avec un peu de chance le chlorate est peut-être même neutralisé

Le simple fait d'aller sur le "motif" (même à vélo) pour prendre une photo est plus dommageable pour l'environnement que l'utilisation du chlorate dans le procédé Pt/Pd.
Avec un avantage pour le chlorate : ça marche très bien !





 
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 02 décembre 2016 à 11:58:35
<<Bichromate ou chlorate ne sont certes pas des produits inoffensifs,
pour autant ce ne sont pas des poisons violents qui te tuent d'un simple regard sur le flacon,
en les manipulant avec un minimum de précautions, les risques sont plutôt moins élevés qu'avec une multitude de produits domestiques.<<

Pour le Bichromate de Potassium la dose létale est de l'ordre de 50 milligramme par Kg
C'est pas vraiment un produit domestique
Pour le Chlorate de Potassium la dose létale est de l'ordre de 5000 milligramme par Kg
C'est déjà nettement plus cool


Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: PascalM le 02 décembre 2016 à 12:13:45
<<<
Pour le Bichromate de Potassium la dose létale est de l'ordre de 50 milligramme par Kg
>>>

Avec un adulte pas trop gras (70 kg) il faut donc 70x50 = 3500 mg = 3,5 g
Sauf à être très con, tu ne manges pas une cuillère de bichromate par inadvertance.

Donc avec un minimum de précautions les risques sont réduits.

Je n'ai jamais dit que c'était inoffensif, pour autant il n'est pas indispensable de s'affoler.

Titre: Re : Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 02 décembre 2016 à 13:22:31
<<<
Pour le Bichromate de Potassium la dose létale est de l'ordre de 50 milligramme par Kg
>>>

Avec un adulte pas trop gras (70 kg) il faut donc 70x50 = 3500 mg = 3,5 g
Sauf à être très con, tu ne manges pas une cuillère de bichromate par inadvertance.

Donc avec un minimum de précautions les risques sont réduits.

Je n'ai jamais dit que c'était inoffensif, pour autant il n'est pas indispensable de s'affoler.

C'est ce genre de raisonnement qui est affolant, parce que dangereux
Avant le létal, il y a une multitude d'effet vraiment néfastes.

Les précautions sont nécessaires, mais le niveau de danger doit être connu, ce n'est pas un produit domestique, ainsi que les moyens de dégrader le reste de produit n'ayant pas interagit.

<<Sauf à être très con, tu ne manges pas une cuillère de bichromate par inadvertance.

Vu la couleur du produit un enfant se laissera facilement tenter.
Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: PascalM le 02 décembre 2016 à 14:29:43
<<<
Vu la couleur du produit un enfant se laissera facilement tenter.
>>>

Où est il dit qu'il faut laisser trainer ce genre de produit ?

Depuis le début mon discours est clair : il ne faut pas faire n'importe quoi, mais ne pas non plus devenir parano et voir des poisons violents partout.

Ici il s'agit d'utiliser du bichro ou du chlorate pour du Pt/Pd, on en est même pas de faire de la gomme bichromatée, et encore moins de fixer au cyanure (ce que je déconseille).

Quand j'avais des enfants en bas age, les produits étaient sous clé, y compris des chimies photo même pas toxiques.
Faire de la photo n'implique pas obligatoirement d'être irresponsable.

J’étais d'autant plus sensible au problème qu'à l'époque mon épouse travaillais à Necker,
elle a vu passé un bon nombre d'enfants qui avaient avalé du Destop (la version en bille était redoutable: "on dirait des bonbons"),
sa description des dégâts incitait à la prudence.

Aujourd'hui ces produits ont des bouchons de sécurité et la formulation a changé, mais ça reste de belles saloperies plus dangereuses que bien des produits utilisés en photo.

Titre: Re : Contrastant Peroxyde d’hydrogène et EDTA ???
Posté par: NestorBurma le 02 décembre 2016 à 15:30:36
Le problème n'est pas de délirer sur les précautions des uns et des autres,
mais de répandre ce genre de conneries très néfastes et fausses bien sûr.

<<les risques sont plutôt moins élevés qu'avec une multitude de produits domestiques.