DISACTIS Photochimie - Forum

Photographie => Procédés de Prise de Vue => Discussion démarrée par: egocyte le 30 avril 2014 à 11:23:39

Titre: Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 30 avril 2014 à 11:23:39
Bonjour !

Après pas mal de recherches de recette et de ratés, je viens de "réussir" mon premier ambrotype à base d'émulsion de gélatine.
Je partage ici la méthode :

Base : Tetenal work sur plaque de verre 13x18
Tout réside dans le révélateur : Dektol 1:1 + thiocyanate d'ammonium à 30 g/L (1 minute)
Ensuite bain d'eau, Rapid fixer + lavage.

Les noirs ne sont pas vraiment transparents comme un collodion, et la surface réticule un peu.. mais ça marche !

(http://i.imgur.com/MPBPu1l.jpg)

Quelqu'un a-t-il une idée pour la réticulation ? Le centre qui a séché moins vite ne présente pas ce phénomène...
Prochaine étape : la même avec une émulsion faite maison  :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 30 avril 2014 à 11:25:25
Petit précision pour ceux ou celles qui voudraient tenter la chose : prévoyez un lieu bien ventilé, le révélateur dégage une odeur d'ammoniaque assez peu sympathique...
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: troisieme type le 30 avril 2014 à 12:21:59
Super!
Ce que tu appelles la réticulation, c'est ce retrait de la gélatine vers le centre de la plaque, qui laisse les bords nus? C'est étrange!
Pour le reste, vraiment super! Comment procèdes-tu? Est-ce que c'est du liquid light, ou bien une gélatine salée comme pour le collodion? Est-ce que tu passes par le trempage en bain? Est-ce que c'est exposé sec, ou humide? C'est révélé en cuvette, ou bien à la main comme avec le sulfate de fer?
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 30 avril 2014 à 12:34:11
Pour répondre dans l'ordre :
- les bords vides ne sont pas un "retrait", c'est moi qui ai des difficultés à étaler l'émulsion jusqu'aux bords  :P
- ce que j'appelle réticulation ne se voit pas bien sur la photo, c'est une texture non lisse, avec de très fines craquelures, ce qui fait que la lumière est diffusée et que les noirs sont plutôt vert foncés, ça se devine dans l'ombre à l'intérieur de la chaussure de gauche : il y a des zones plus foncées, où il n'y a pas eu de "réticulation"
- il s'agit d'émulsion liquide Tetenal Work (c'est le même principe que le Liquid Light) que j'ai étalée par avance sur ma plaque et laissé sécher. J'expose donc à sec et le développement se fait comme pour du papier, tout simplement par immersion en bassines.

Il me reste pas mal de points à améliorer, surtout l'étalement de l'émulsion : déjà pour aller jusqu'aux bords, et ensuite pour être bien régulier. Les grosses taches blanches à droite et en haut sont des zones d'émulsion trop épaisse qui n'ont pas été éliminées à la fixation...
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 01 mai 2014 à 11:17:00
C'est intéressant.

L'effet positif est ici obtenu par une sulfuration engendrée par le Sulfocyanure en dose très forte.
Habituellement, on ne dépasse pas 10gr par litre, et ici on est trois fois plus concentré.
La présence d'Hyposulfite en moindre concentration aurait le même effet.

L'odeur d'Ammoniaque est dégagée par l'ion Ammonium du Sulfocyanure en présence du PH élevé du révélateur.
Il faudrait utiliser la version Potassium pour éviter ça.
Il est possible que le problème de "réticulation" vienne de là. L'émulsion n'étant pas tannée, elle reste sensible aux agressions physiques et chimiques fortes.
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 01 mai 2014 à 11:46:55
Merci Lionel pour ces précieuses précisions chimiques !

La version potassium était dans ma liste d'améliorations, (pour l'odeur en tout cas), ainsi que le tannage.
Je ferai des tests avec des doses moins fortes.
Les recettes sur lesquelles je suis tombées mentionnaient parfois du "fixateur épuisé" à la place du thiocyanate, peut être que l'hyposulfite marcherait... Je vais tester également.
Je vous indiquerai les améliorations (ou pas) obtenues !

En tout cas en attendant, sachez que remplacer le dektol par du caffenol CM ne fonctionne pas :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 02 mai 2014 à 11:47:55
Oui, le Fixateur, c'est de l'Hypo.

Il est possible de prendre un autre chemin :

- Emulsion au Bromure d'Argent seul en couche fine et régulière sur du verre.
- Légère sous exposition + Traitement dans un révélateur avec anti-voile, genre Bromure de Potassium en proportion un peu plus forte que d'habitude.
- Fixage, lavage.
- Blanchiment dans un bain de Ferricyanure + Bromure
- Lavage avec un ou deux grains d'hypo pour éliminer le petit voile dans les ombres si il y en a tout de même un. (Le but est de conserver des noirs francs, c'est ce qui fait un beau positif par réflexion.)
- Sulfuration à la Thiourée en solution faiblement alcaline pour ne pas trop assombrir l'image.
- Lavage.

Je pense qu'il faut partir vers un révélateur assez doux, peu chargé en Hydroquinone pour éviter les aplats cramées dans les hautes-lumières.
Ca marchera automatiquement.

L'expo et le révélateur associé feront tout.
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: didier d le 02 mai 2014 à 13:34:49
encore un truc qui me tenterait bien... pfff...  :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 08 mai 2014 à 13:57:55
Nouvel essai aujourd'hui.
J'ai résisté à la tentation de changer plusieurs paramètres en même temps pour optimiser la seul plaque d'avance qu'il me restait, et j'ai uniquement remplacé le thiocyanate d'ammonium à 30 g/L par de l'hyposulfite de sodium à 20g/L.
Le reste est identique (1 minute de révélation, 1 min dans l'eau, 3 min dans du Rapid Fixer 1:4)
Résultat ci-dessous (pardon pour les plaques mal nettoyées, je ne fais pas trop d'effort là-dessus sur les essais)

(http://i.imgur.com/rMKdh1Z.jpg)

Le résultat est beaucoup plus léger en intensité, surtout en comparaison du thiocyanate.
Si vous ne voyez pas bien il s'agit d'un mannequin en bois pour le dessin.
A priori l'exposition était bonne (mesure à la cellule sur la même sensibilité que la plaque précédente).

La réticulation est beaucoup plus soft, les noirs plus noirs, mais l'image est faible.
Dans une approche moyennement scientifique, je testerai bien :
- un mélange des deux "agents de sulfuration" (à 15 et 10g/L respectivement) en espérant moins matraquer la gélatine mais augmenter le contraste.
- thiocyanate plus concentré
- hyposulfite moins concentré
- Dektol moins concentré
Reste l'agent tannant que je n'ai pas essayé, le thiocyanate de potassium pas commandé... et l'option proposée par Lionel

Allez, il me reste à couler de nouvelles plaques !
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 09 mai 2014 à 11:04:59
Bonjour,

Pour moi, la dose d'Hyposulfite est trop forte, ça doit fixer avant de révéler.
Même les bains pour l'inversion ne dépassent pas 2gr à 5gr/Litre avec l'Hypo.
Mais il faut voir si il y a de la matière sur le négatif.

L'Hypo est beaucoup plus puissant que le Sulfocyanure.

Tester un révélateur plus doux sur une couche d'émulsion plus fine, voire moins concentrée en sels d'Argent.
Egalement, la sulfuration directe sera surement plus efficace sur une émulsion lente, à grains plus fins.
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 09 mai 2014 à 19:33:26
Merci Lionel, il faut vraiment que je révise ma chimie...
Y a-t-il des ouvrages recommandés ?
Comme celui-ci ?
http://www.amazon.com/Silver-Gelatin-Liquid-Photographic-Emulsions/dp/0817458859 (http://www.amazon.com/Silver-Gelatin-Liquid-Photographic-Emulsions/dp/0817458859)

Pour la suite je vais tenter l'hypo à 5 g/L.
Comme révélateur plus doux, j'ai le Caffenol  :P, mais là ça devient pas mal hasardeux, sachant que ça ne fonctionnait pas en combinaison avec le thiocyanate.
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: sebouvry le 10 mai 2014 à 20:26:23
Bonsoir à tous.

Je suis un petit nouveau et cette conversation tombe a point.

Je suis en attente d'un kit adapteur à plaques pour rolleicord et je comptais me lancer dans l'aventure dans laquelle s'est lancé Egocyte.

Si j'ai bien compris à ce que j'ai lu a droite et a gauche sur ce copieux forum, la solution Tetanal Work sur une plaque en verre clair dans un révélateur type ilford multigrade, fix,... ne permettrai pas de donner une image positive convenable, la plaque une fois mise sur fond noir ?

C'est la sulfuration de l'émulsion qui permet de donner le coté opalescent.

Merci pour vos réponses et hâte de suivre la suite des expérimentations
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 11 mai 2014 à 11:18:13
Bonjour et bienvenue.
Je confirme : un révélateur classique va donner une image négative qui ne renvoie pas de lumière et ne donne rien sur un fond noir.
Pour un révélateur commercial qui puisse faire un ambrotype, il faut se tourner vers Rockaloïd http://rockaloid.com/tintypes/Tintype-developer (http://rockaloid.com/tintypes/Tintype-developer)
La première formule testée ici consiste plus ou moins à copier ce révélateur dont la composition ressemble à du Dektol + thiocyanate
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: sebouvry le 11 mai 2014 à 21:30:05
J'ai lu en anglais sur APUG et peu ont des résultats (pour ne pas dire aucun) et ce fil résume bien que c'est possible.

Ta première plaque me plait pas mal. Pourquoi ne pas baisser simplement la concentration en thiocyanate de 30g/l à 20g/l ou 10g/l, histoire d'avoir des noir un peu moins voilés ?

La solution de Lionel m’effraie un peu ;)

Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 17 mai 2014 à 11:11:45
Bonjour,

Je n'ai pas eu le temps de couler d'autres plaques pour tester d'autres concentrations, mais j'ai essayé de mieux décrypter le kit révélateur "tintype" de chez Rockland Colloïd, il est constitué de 3 parties : http://rockaloid.com/tintypes/Tintype-developer (http://rockaloid.com/tintypes/Tintype-developer)
Les fiches de sécurité sur leur site permettent de voir que la partie 1 est du Dektol : http://www.rockaloid.com/_pdf/msds/Tintype%20developer%20Part%201.pdf (http://www.rockaloid.com/_pdf/msds/Tintype%20developer%20Part%201.pdf)
La partie 2 est du sulfate de sodium : http://www.rockaloid.com/_pdf/msds/Tintype%20developer%20Part%202.pdf (http://www.rockaloid.com/_pdf/msds/Tintype%20developer%20Part%202.pdf)
La partie 3 est un mélange 50/50 eau/thiocyanate d'ammonium : http://www.rockaloid.com/_pdf/msds/Tintype%20developer%20Part%203.pdf (http://www.rockaloid.com/_pdf/msds/Tintype%20developer%20Part%203.pdf)

Avez-vous idée du rôle du sulfate de sodium ? Est-ce le même que l'hyposulfite ?
Je ne trouve pas les quantités de chacune des parties sur le site...
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 17 mai 2014 à 20:39:26
Bonsoir,

Si mes souvenirs sont bons, il faudra vérifier, le Sulfate de Sodium évite le gonflement de la gélatine.
C'est utile lorsqu'on joue avec des agents fixants dans les révélateurs afin de réduire les possibilités de décollements et divers accidents mécaniques sur une gélatine fragilisée. :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 18 mai 2014 à 13:33:40
Merci ! c'est donc plus ou moins l'effet d'un agent tannant ?
J'en ai un de Tetenal composé d'acide acétique et de sulfate d’aluminium...
http://www.tetenal.com/sidaopener_uk.htm?file=SIDA/SIDAUK/101038.pdf (http://www.tetenal.com/sidaopener_uk.htm?file=SIDA/SIDAUK/101038.pdf)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Collet le 18 mai 2014 à 21:41:15
il est vrai que ces questions me semblent complètement relever de l'ignorance.
Tout ceci ne donne pas de photographies.
J.C
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 19 mai 2014 à 10:11:01
Merci d'intervenir sur ce fil.
Je pose effectivement des questions car je ne maîtrise pas cette technique, ni le fonctionnement précis de la chimie.
Je souhaitais partager mes essais car je n'ai vu nulle part ici et rarement ailleurs des expérimentations et des partages d'information sur des ambrotypes sur une base d'émulsion de gélatine à partir d'un procédé simple de développement.
L'ignorance se soigne à priori, j'espère le faire en venant ici...
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 19 mai 2014 à 10:33:31
Le Sulfate d'Aluminium est ce qu'on appelle communément un Alun, comme l'Alun de Potassium qui est en fait un Sulfate double d'Aluminium et de Potassium.
Le lien ci-dessus renvoi vers la fiche d'un bain durcisseur.

Ces sels sont des agents tannants, mais pas le Sulfate de Sodium. Lui a une propriété "anti-gonflement" sur la gélatine, mais je ne pense pas qu'on puisse parler de tannage.  :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 05 juin 2014 à 12:38:51
Merci Lionel !
Je n'ai pas encore testé l'effet du sulfate de sodium. J'ai fait 3 pharmacies, mais aucune n'en avait...

En attendant j'ai fait d'autres essais. En baissant les concentrations de Dektol et de thiocyanate, je n'ai plus de problème de réticulation, les zones claires sont moins cramées (moins d'applats blancs) mais plus lumineuses, et les noirs bien noirs. La tonalité change un peu aussi, passant du rosé au jaunâtre.
... Et au passage l'odeur d'ammoniaque est bien plus supportable :)

En revanche le contraste est très très fort, mais à chaque fois mes sujets sont très contrastés et l'éclairage est latéral.
Est-ce inhérent à la technique ? ou à la combinaison émulsion/révélateur ?

De plus l'émulsion semble insensible aux rouges, qui apparaissent totalement noirs dans l'image...
Cette technique semble uniquement sensible aux bleus et/ou aux UV

Je montrerai des résultats quand j'aurais testé avec des sujets moins contrastés et un éclairage plus doux (et quand j'aurais coulé de nouvelles plaques).
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 06 juin 2014 à 20:06:11
Les émulsions liquides du commerce sont Orthochromatiques, c'est à dire non chromatisées pour le rouge, afin de pouvoir travailler sous éclairage de sûreté rouge.

Au niveau du contraste, il faut faire des essais avec des scènes différemment éclairées en effet. Une scène très contrastée aura des chances de donner une image contrastée.

Pour terminer, j'ai du Sulfate de Sodium en stock.  :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 09 juin 2014 à 21:15:39
Ma question sur le rouge vient du fait que j'ai déjà utilisé cette émulsion pour du négatif papier plus "classique", et que je n'ai pas remarqué cela autant...
Exemple ici

(https://farm4.staticflickr.com/3688/12680739903_a31295c967_o.jpg)

La partie gauche de la couette est rouge orangée, mais n'apparait pas complètement noire...
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: Lionel TURBAN le 09 juin 2014 à 21:26:59
En fait, en photo pratique, il ne faut pas penser qu'en terme de sensation colorée perçue par notre oeil.  :)

On peut avoir beaucoup de surprises suivant les objets que l'on photographie, même avec une émulsion non chromatisée sensée n'être sensible qu'aux violets/bleus.

Et n'oubliez pas qu'ici, vous avez un solvant dans votre révélateur. Ca change encore quelques petites choses au niveau du contraste.
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 12 juin 2014 à 12:12:49
Huitième plaque :

(http://www.egocyte.net/wp-content/photos/img060.jpg)

C'est une photo de la plaque sur un fond noir et pas un scan, je n'ai pas encore étudié ce point...
[edit : j'ai actualisé avec la plaque scannée]

Décollement de gélatine sur la gauche, sans doute dû à la température : il fait 30°C dans ma salle de bain, on s'approche dangereusement de la température où la gélatine fond !...
Les noirs sont moins noirs que la plaque que j'ai développée juste avant, mais qui était surexposée... Le bain de révélation se trouble très rapidement et doit "salir" l'émulsion, j'imagine que ma teneur en thiocyanate est encore trop élevée ? (trop d'argent solubilisé ?)

En tout cas je ne suis pas mécontent :)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: sebouvry le 12 juillet 2014 à 21:51:54
Les résultats sont très encourageants,voir très très.

Ca me tente de plus en plus d'essayer. Enfin ça c'est si j'avais le temps. Ça pourrait être intéressant un petit tuto avec les produits et concentration et ton retour d’expérience.

Je dit ca mais c'est du boulot.

Menfin juste pour dire que ca a de la gueule. Congratulations !

Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: charlesguerin le 13 juillet 2014 à 10:39:27
la dernière plaque est sympa et très prometteuse, superbe boulot! 
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: egocyte le 19 novembre 2014 à 20:28:20
Quelques news. Voilà ce que donne la technique avec un portrait éclairé au flash.
La méthode est très peu sensible à la lumière des flashs (à la louche : environ moitié de celle en lumière du jour, c'est à dire iso inférieur à 1)
Donc deux flashs de 600J en pleine tronche sur le monsieur.
Je ne maîtrise encore pas complètement tout, j'ai souvent des décollements de gélatine, que le sulfate de sodium permettrait peut être de régler, mais quand ça marche, ça vaut le coup.

(http://www.egocyte.net/wp-content/photos/img082b.jpg)
Titre: Re : Ambrotype au Gélatino
Posté par: xiryax le 12 décembre 2016 à 18:54:43
du coup, tu as tes dosages ? je serai éventuellement preneur de tes quantité pour fabriquer ma gélatine sensible et son révélateur et fixateur ?