DISACTIS Photochimie - Forum

Les procédés Photographiques => Collodion - Négatif => Discussion démarrée par: Malouk le 07 juin 2012 à 01:18:21

Titre: Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 07 juin 2012 à 01:18:21
Bien le bonjour,
Tout d'abord pour me présenter un peu je m'appelle Simon, je suis étudiant en chimie et je pratique la photographie (exclusivement argentique bien sur) depuis un peu moins d'un an.
J'ai débute avec l'argentique "normal' qui m'a assez vite blasé (mis a part pour le lith) ,j'ai ensuite adopte une chambre ernemann pour obtenir des 4x5 pour cyanotypes et gommes et me suis rendu compte qu'il me fallait plus gros.
Cependant n'ayant pour l'instant pas la possibilité de me payer une chambre digne  de ce nom j'envisage de tirer des négatifs au collodion humide (et quelques ambrotypes aussi) à l'agrandisseur (j'ai vu qu'un fil existait déjà mais je ne désirais pas le polluer avec des questions s'éloignants un peu du sujet).

Je désire donc tirer ces plaques a l'aide de pellicules (probablement de la delta 100) traite en C-4 ,j'ai cependant quelques interrogations sur le C-4 et le tirage du collodion a l'agrandisseur:
-la possibilité du film de compenser la sur (ou sous) exposition est elle la meme traité en C-4 et traité normalement?
-la sensibilité de la plaque (pour un collodion jeune qui ne soit pas particulièrement rapide mais pas non plus particulièrement lent) est elle comparable à la sensibilités d'un papier photo standard ou est elle 2,4 (voir plus) fois plus lente?
-Quelqu'un a t'il les temps de révélation de la delta 100 dans le D94 et le D95?
-dans la solution de nitrate d'argent,celui ci étant a ce que j'ai compris en large excès,la concentration importe elle malgré tout sur le résultat final (dans la limite du raisonnable bien sur)?


Voila pour l'instant,
Amicalement.
Simon.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: troisieme type le 07 juin 2012 à 09:58:25
Hé bien, ça en fait des questions!  :D

Pour le traitement en C4, je n'en ai aucune idée, et même, ça m'amène à une question: qu'est-ce que le C4? Une chimie inversible noir et blanc?
Concernant la sensibilité de la plaque, il faudra faire des essais. Avec mon collodion la sensibilité est comparable à celle du papier (1,5 à 3 iso) dans certaines conditions, mais dans d'autres les temps explosent!
Pour les temps de révélation, tu peux aller faire un tour ici: http://www.digitaltruth.com/devchart.php , où tu trouveras peut-être une réponse, ou à la limite une base de départ.
Et pour le bain d'argent, je pense que ça doit jouer un peu: je suppose que si la concentration en argent est plus élevée, l'échange de molécules doit être plus rapide, donc le temps nécessaire à la sensibilisation proportionnellement plus court. A l'inverse, pour un temps "normal", je suppose que l'on doit gagner en sensibilité, dans une certaine mesure...

Quand tu auras fait tes essais, je serais curieux d'en savoir plus sur le résultat et la manière dont tu auras procédé!
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 07 juin 2012 à 10:19:51
Bonjour Simon,

Le traitement C4 que vous allez utiliser, c'est en solutions du commerce ou vous allez les préparer vous-même ?
Pour le D94, ce révélateur doit s'appliquer à tous les films de sensibilité commune. Si c'est une solution du commerce, ça doit être indiqué sur la boite.
Sinon, les temps de révélation sont courts, je dirais entre 2 et 3mn pour du 100 iso à 20°c (je ne me souviens plus trop). Le mieux serait de faire des tests avant.

En ce qui concerne de D95, ça n'a pas d'importance puisque ce révélateur développe les grains résiduels à fond et on peut faire ça en pleine lumière... Je dirais donc que c'est de visu avant tout, lorsque la densité paraît suffisante. :)

Seule le premier révélateur est important, crucial. Le reste des opération se fait à saturation et à la lumière.
Dans mes souvenirs de ce traitement que j'ai pu faire quelques fois en fabriquant mes solutions, à saturation veut dire :
- Blanchiment, de visu lorsque tout l'Argent métal s'est décoloré. (1 minute mini)
- Clarification lorsque le film a perdu sa teinte verte. (par le Bichromate, 30s. mini)
- 2eme Développement 1 minute mini car le D95 est très alcalin, mais on peut laisser plus longtemps pour être sûr.
Le Fixage n'est pas indispensable puisqu'il n'est plus censé rester de bromure d'Argent dans la gélatine, mais on ne risque rien de le faire.

Au niveau de la sensibilité du Collodion sous agrandisseur, je ne suis pas spécialiste. D'autres membres du forum l'ont fait avec succès, mais je crois que les temps d'expo était longs bien-sûr.

Sinon, votre bain d'Argent peut tolérer une moindre concentration, mais vous pouvez avoir d'autres problèmes ensuite. Je me suis déjà vu faire des plaques dans un bain à 5%.  :D

Bref, vous avez du pain sur la planche. Le traitement par inversion est déjà un gros travail en lui-même... Je pense que vous devrez de toute façon sacrifier quelques rouleaux de 35mm pour caler votre traitement. Le premier développement est le plus délicat à réussir.  ;)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 07 juin 2012 à 10:52:03
Merci pour toutes ces réponses,
Pour le C-4 ,comme dit par Lionel c'est de la chimie inversible qui a le bon gout d'inverser n'importe quel type de pelloches et de nécessiter peu de produits exotiques.
Mon C-4 est du fait maison ,j'en ai déjà fait un sur un plan film foma de 200 iso mais les résultats sont faussés du fait de l'absence de genol.
Du coup dévellopement dans un révélateur plus ou moins lith, blanchiment dans une solution de vitriol et de bichromate,clarification au sulfite puis redevellopement au D-95 et c'est la que le temps de dévellopement a posé problème ,le négative était déjà très dense au bout de 3 ou 4 secondes de dévellopement  :o ,devellopant deux plans film j'en ai laissé un plus longtemps et du coup le moins dévellopé manquait beaucoup d'information dans les noirs ,c'est pourquoi je recherche un temps un peu plus précis plutôt que de me fier à mon intuition (en plus sur du 35mm je me vois mal develloper au visu).

Amicalement.


PS:Merci pour le lien le temps de révélation Troisième type,je n'ai pas trouve le D-94 mais c'est bien intéressant.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 07 juin 2012 à 11:13:09
C'est le premier développement, le D94 qui va décider de toute la suite et du succès. Les autres opérations n'interviennent pas dans le bon rendu de l'image puisqu'on les mène à saturation.
On ne peut donc jouer que sur cette première étape.

Dans le D94 original, on a 0,6gr de Génol pour 20gr d'Hydroquinone, je ne pense donc pas que le manque de Génol soit un problème.
On voit bien dans la formulation que la proportion d'Hydroquinone est très forte. Ceci va faire monter le contraste et la densité dans la couche d'Halogènure.

En effet, en inversion, il faut un premier développement musclé et non une révélation légère qui pourrait laisser beaucoup de Bromure d'Argent qui sera ensuite révélé dans le deuxième dev en donnant une image bouchée et sombre.

Le D95 (2eme dev) est puissant, il est très alcalin. Que l'image monte vite, c'est ce qu'on recherche, mais qu'elle soit bouchée, montre que le premier dev n'a pas été correctement adapté pour ce type de surface sensible. Si l'image positive finale est sombre et bouchée, il faut prolonger le premier dev.
(Il m'est arrivé d'utiliser du révélateur papier concentré à la place du D95)

Ce premier dev doit vraiment être calé par plusieurs tests, car les émulsions ne sont pas toutes constituées de la même façon, n'ont pas la même épaisseur, même pour une sensibilité donnée par le fabricant. Dans le cas d'une émulsion épaisse, il faut insister sur le premier dev, parfois de façon démesurée...
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 07 juin 2012 à 11:24:35
Ok merci pour ces informations,
En fait dans mon cas ce n'était pas le premier mais le deuxième développement qui posait problème,sur deux PF il y en a un que j'ai ôté lorsque la densité semblait suffisant (soit très vite) et un autre que j'ai laissé un peu plus longtemps,
Du coup mon PF problématique n'était pas bouché mais au contraire sous dévellopé,
Mais du coup si je comprend bien l'on ne peut pas vraiment surdévelopper lors de la deuxième révélation en C-4?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 07 juin 2012 à 11:33:56
Oui exactement.

Le deuxième dev ne peut jamais être en cause dans une densité trop forte sur l'image finale, puisque son rôle est de venir noircir tous les grains résiduels, à saturation.

C'est pour ça que c'est le premier dev qui décide de tout. Si l'image finale est "surdéveloppée", trop sombre, bouchée, c'est que le premier dev n'est pas suffisant, pas adapté.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 07 juin 2012 à 11:58:22
Très bien (ne vous inquiétez pas j'ai bien d'autres questions  ;D ).
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 07 juin 2012 à 12:03:29
Le traitement par inversion est délicat d'un point de vue artisanal dans nos petits labos persos. Surtout quand c'est occasionnel...

J'ai eu beaucoup d'échecs avec ça, mais quand ça marche, c'est superbe.  ;)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 07 juin 2012 à 13:15:54
Après j'ai encore le temps avant de faire des inversions nickels,
Je pense que le collodion en lui même me posera bien assez de problèmes pour l'instant et que mes inversions plus ou moins réussites suffiront pour un petit bout de temps.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 11 juin 2012 à 14:37:43
Aujourd'hui j'ai reçu un colis qui fleurait bon l'éther (merci de la rapidité d'envoie),
S'ensuit donc un devellopement C4 d'une delta 100 et la catastrophe,
à la sortie du bain de clarification (ou lors de mon devellopement de plan film j'obtenait le résultat escompté) je n'ai qu'un film ayant rigoureusement l'apparence d'un film non dévellopé,
J'augmente le temps dans le bain de clarification et rien ne se passe,
En désespoir de cause je choisis dont de faire comme si de rien était ,je voile mon négatif,le dévellopé ,le fixe et la rien.
Entièrement vierge. :-\

Bon m'en vais préparer mon collodion.   >:(
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 14:46:35
Simon,

Au final le film est transparent ou noir ?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 11 juin 2012 à 14:52:32
Transparent.  :(

(je viens de me rendre compte que l'adjectif vierge était loin d'être le plus adéquat).
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 15:21:39
Oui, comme on est dans l'inversion, les termes peuvent être justement inversés, alors on se perd.  :D

Sinon, à la sortie du bain de blanchiment, qu'est ce qu'il y a sur le film ?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 11 juin 2012 à 15:40:45
Et bien la ou sur mon plan film je n'avais que de la gélatine plus ou moins jaunâtre ,
Sur ce film j'avais tout (comme un film que l'on avait juste mouillé).
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 15:44:32
Donc à la sortie du Blanchiment et de la clarification, le film était couvert d'émulsion ?


Si oui, c'est que le D94 est mort. Avec le Sulfocyanure dedans, ce révélateur ne se conserve que quelques heures.

Est-ce que c'était un révélateur frais ?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Ron Talis le 11 juin 2012 à 15:48:35
à la sortie du bain de clarification (ou lors de mon devellopement de plan film j'obtenait le résultat escompté) je n'ai  qu'un film ayant rigoureusement l'apparence d'un film non dévellopé,
J'augmente le temps dans le bain de clarification et rien ne se passe,
En désespoir de cause je choisis dont de faire comme si de rien était ,je voile mon négatif,le dévellopé ,le fixe et la rien. Entièrement vierge.

c'est un peu contradictoire tout ca

1. un film non développé laisse voir la couche blanc laiteux de l'émulsion, dans ce cas une réexposition plus redev te donneras un film noir
2. Si, par contre, au sortir de la clarification tu n'as rien sur ton film (plus rien) ca veut dire qu'il est sur-exposé/ sur-developpé

mon avis est:
Qu'il vaut mieux développer dans le premier révélateur toujours avec le même temps (développer à vue
est trés difficile) et dans le deuxième à fond.
Que cette idée de mettre plus de solvant dans le premier révélateur est difficilement gérable dans un petit labo avec des petites qtés.
Qu'il faut adapter le révélateur à son film et que les réveĺateurs du commerce sont suffisants,
par exemple D19 pour fp4 et Neutol 1+20 pour un film lith.
Que l'on contrôle les densités avec un préflashage
et le contraste en variant le préflash et l'exposition.




Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 15:53:06
Ha mais oui Denis, j'avais déjà oublié : Film transparent à la sortie.  :D
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 11 juin 2012 à 16:12:26
Pour le révélateur (mes temps sont toujours identiques) je sais qu'il est fautif (je me suis trompé dans la dose de soude a ajouter et la ou lors de la révélation de mon PF celui ci tirait sur le orange,celui ci était toujours limpide comme de l'eau),
Du coup mon résultat ne me choque pas mais mon problème c'est qu'a la sortit de mon bain de clarification mes PF n'avaient plus le voile anti-halo,
Hors dans le cas de ma pellicule celui ci étaient on ne peut plus présent.

PS:Collodion prêt.  :)

PS bis:La solution de bichromate acidifié se conservent elle?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 16:21:15
Quoi qu'il en soit, il faut être super rigoureux dans le traitement par inversion. C'est délicat comme truc si on veut que ce soit réussi...

Oui, la solution de blanchiment se conserve très longtemps.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: troisieme type le 11 juin 2012 à 16:28:16
Pour le voile anti-halo, chez moi il part tout de suite, c'est à dire quand je met à tremper les films avant le bain de révélateur. Avec tous les films en 120 et plan-films que j'ai utilisé jusque là.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 11 juin 2012 à 16:31:21
Très bien merci pour ces réponses.
Pour mon collodion (potassium/cadmium) ,je l'ai fait il y a une demi heure et dix minutes plus tard il était déjà comme de l'eau ,
Est ce normal?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: troisieme type le 11 juin 2012 à 17:26:07
Le mien a des temps de clarification aléatoire... parfois plusieurs heures, parfois vingt minutes. Quand il est clair en principe c'est bon!
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 11 juin 2012 à 17:36:02
Mais a vrai dire il ne s'est pas troublé du tout,
Quand je l'ai remué il s'est forme de nombreuses bulles (comme pour toute substances visqueuses que l'on secoue) et puis rien de plus.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 17:54:20
Simon,

Ca m'arrive aussi de temps en temps. Aucun trouble, aucun changement de teinte. Il reste clair et sans teinte comme de l'eau.
Comme l'a dit Pierre-Loup, c'est aléatoire.

Ce qu'il faut, c'est tester. Si ça marche, alors ne pas se poser de questions.  ;)

Le dernier que j'ai pu faire le 5 mai a été encore une surprise pour moi :
J'ai fait mon mélange, aucun trouble, pas de prise de couleur.
Le lendemain, il était légèrement jaunâtre et fonctionnait à merveille.
Le surlendemain au lever, je découvre ce même Collodion totalement TROUBLE !

Je n'avais jamais eu ça.

Je l'ai abandonné dans un coin, je l'ai oublié, et deux semaines plus tard, je l'ai retrouvé de nouveau clair.

Aujourd'hui nous sommes le 11 juin, il est clair et sa couleur est jaune d'Or. Je ne l'ai pas encore re-testé, mais il me semble au top.

Sels de Potassium uniquement.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Collet le 11 juin 2012 à 19:23:56
Lionel : après tous ces problèmes, j'va t'envoyer du BPF 200 de bergger....
Développement 8 minutes dans du Rodinal et des résultats impeccables.....:)
J.C.
tu veux du 4x5 ou du 20x25 ?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 11 juin 2012 à 19:34:36
Heu...

Je te remercie pour cette générosité qui est bien la tienne Jacques, mais je n'aurai pas l'utilité de ces films, je n'en utilise plus depuis longtemps.  :)

Garde-les précieusement pour tes tirages au Palladium ! (J'espère avoir une petite démo cet été !)  ;)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 13 juin 2012 à 11:51:21
Bien le bonjour,
Alors hier première essais (et première déception) ,en fait j'ai l'impression que mon collodion sèche super vite (formule 50 ml de collodion,40 d'alcool et 10 d'éther).
Je m'explique ,hier je sensibilise mon collodion ,je le met dans mon châssis (qui présente d'ailleur désormais des sortes d'arborescences argentées) ,je modifie deux ou trois choses sur ma chambre pour la prise de vue (temps d'a peu près dix minutes) ,j'expose (30 s puis 60 s puis un long moment ( en désespoir de cause)) ,je dévellope et la rien blanc de blanc (enfin jaunâtre de jaunâtre) tandis que le fixateur n'arrive pas a en venir a bout.
Je tente donc ce matin d'exposer une plaque sans chambre (histoire de voir si mon collodion est sensible) ,je laisse donc ma plaque au soleil 5 minutes,je révèle ,je fixe et encore blanc.
Je retente donc ceci en exposant très peu et la j'ai du noir ,le fixateur lui vient a bout des bromures et iodures d'argent.
Le séchage de la plaque semble t'il bien être mon problème et que faire?

Bien sur je parle de la plaque sur fond blanc et non sur fond noire.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 13 juin 2012 à 12:09:16
Oui, il faut travailler vite et faire en sorte, une fois qu'elle sort du bain de sensibilisation, de ne plus avoir rien d'autre à faire qu'exposer la plaque et la ramener au labo pour le traitement.  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: troisieme type le 13 juin 2012 à 12:19:12
Pareil que Lionel, le temps est probablement en cause. Je n'ai jamais eu le problème, mais je n'ai jamais dépassé dix minutes entre le coulage de la plaque et le rinçage final. Quand je fais des plaques, je procède ainsi:
Détermination approximative de la place du sujet, mise en place de la chambre, cadrage rapide. Ensuite je coule la plaque et la met à sensibiliser pendant trois minutes, pendant ce temps je place mon sujet précisément, et fait la mise au point. Parfois je déborde un peu sur mes trois minutes, mais tant que la plaque est dans le bain, ce n'est pas très grave.
Puis je sors la plaque, je la met dans le châssis, je vérifie une dernière fois la mise au point et le cadrage, puis fais la prise de vue. Ensuite je prépare ma dose de révélateur (pas avant, parce que j'ai peur que l'alcool s'évapore si je la prépare à l'avance, ce qui n'est pas forcement justifié), puis je développe, fixe, rince, sèche (à la lampe à alcool) et vernis la plaque dans la foulée.

On peut bien sûr faire différemment, mais je n'ai jamais eu de problème de séchage prématuré de cette manière. Même au tout début, quand je n'étais habitué ni à la chambre ni au collodion, et que tout mes mouvements trahissaient mon stress... ;)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 13 juin 2012 à 17:48:07
Très bien merci pour ces réponses.
J'ai une autre petite question (elle est accessoire mais bon) le révélateur au sulfate de fer peut il permettre de develloper un plan film?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: troisieme type le 13 juin 2012 à 18:01:17
J'avais essayé,mais les résultats ont été décevants. Je crois que pour que ça marche, il faudrait ajouter un peu de nitrate d'argent eu révélateur pour "activer" la surface.
Je crois que Lionel avait tenté une expérience similaire il y a quelques temps. Pas sur plan film, mais je pense qu'à partir du gélatino-bromure on peut extrapoler sans trop de risques...
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 13 juin 2012 à 18:04:06
Le révélateur au Fer tel que formulé pour le Collodion, a besoin d'une charge de Nitrate d'Argent pour faire apparaître l'image.

De mon coté, oui, j'avais trempé une plaque gélatine dans un bain de Nitrate d'Argent, et je l'ai ensuite révélée au Fer.

Ca avait fonctionné.

Avec un plan-film ça marche aussi, mais beaucoup moins bien. :)

Celà dit, je n'avais fait qu'un seul essai.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 13 juin 2012 à 20:04:29
Merci bien.
Quels temps aviez vous utilisés?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 13 juin 2012 à 20:29:07
Les temps habituels en Collodion il me semble.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 13 juin 2012 à 21:53:15
Merci bien.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 17 juin 2012 à 21:09:44
Bien le bonjours,
Petite question ,auriez vous la "recette" du collodion sec à l'albumine svp?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 18 juin 2012 à 08:46:26
Bonjour,

Pour être complet, un peu de bonne lecture instructive à conserver :

http://books.google.fr/books?id=ZDLSAAAAMAAJ&printsec=frontcover&dq=chimie+photographique&hl=fr&ei=q54kTrSILYmk8QPw35ysAw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CDQQ6AEwAA#v=onepage&q&f=false

Ca commence page 174  ;)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 18 juin 2012 à 09:54:57
Merci,
Je crois que j'ai trouvé mon nouveau livre préfère  :D.

Ça peut aussi se develloper au sulfate de fer un collodion sec ou non?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 18 juin 2012 à 09:56:42
je crois qu'on en a déjà parlé 4 ou 5 posts plus haut.  ;)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 18 juin 2012 à 10:06:48
Certes.  ;D
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 20 juin 2012 à 10:55:34
Bon pour le collodion à la chambre j'ai (enfin) eu quelque chose qui ressemble à une image,
Mais bon a cote de ça le point de vue du gras de Niepce est un exemple de netteté et d'exposition.
Mais bon maintenant que j'ai vu d'ou venait mon problême je vais pouvoir avancer.
 :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Collet le 20 juin 2012 à 22:09:05
je comprends bien votre attirance pour ce procédé mais  il existe encore d'excellents plans-films...
Et c'est aussi magique avec moins d'emmerd....
Tant que les réglementations  n'interdiront pas l'usage du génol et de l'hydroquinone, on a du pain sur la planche et s'il reste des miettes, faites moi-signe.
J.C
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 20 juin 2012 à 22:56:13
Je sais bien puisque j'ai d'excellentes plan film (et d'autres de moins excellents certes) mais Le collodion m'attire pour trois raisons précises:
-la possibilité de choisir si je veux un positif direct ou non sans C-4 (finalement j'ai abandonne l'idée de l'agrandisseur pour le moment)
-la beauté de la chose et de l'objet
-le fait que la format ne dépende que de la taille de la plaque de verre et du cercle image de l'objo
Et puis bon si on suit votre logique pourquoi se faire chi.. a faire des procèdes anciens et de l'argentique quand les appareils numériques et les filtres des logiciels photo produisent des images similaires (ne vous inquiétez pas je ne le pense pas).
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Hank le 20 juin 2012 à 23:30:02
@ Lionel
Très intéressant cet ouvrage, je suis en train de le dévorer.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 26 juin 2012 à 00:02:52
Bien le bonjour,
Pour la conclusion de ce fil (qui m'a fait réfléchir et changer mon projet initial),
J'ai enfin eu quelque chose d'interessant en ambrotype (je vais tenter de poster quand j'en aurai le temps),
Intéressant parce je sais comment régler les défauts présents sur celui ci (de nombreuses taches dues au bain d'argent que je n'avais pas pris le temps de filtrer et une sous exposition)  mais le résultat final est plus lomographique qu'artistique.
Quoi qu'il en soit ça se présente plutôt bien (disons que ce pourrait être pire) mais mon collodion est plus que lent (mon ambrotype a été expose 1 minutes et 10 seconde a f:6 en extérieur (temps ensoleillé (j'ai pas eu idée de voir ce que donnait ma cellule  :P )) et comme dit plus haut c'était sous exposé (pour un ambrotype c'est le comble alors pour un négatif je n'ose imaginer le temps qu'il me faudrait).

J'ai pour l'instant abandonné l'idée du C-4 et ai ainsi décide de mon construire une chambre 13x18 ( je me suis acheté un industar 51 (si quelqu'un a des retours sur ce cailloux  ???).

Amicalement,
Simon.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: troisieme type le 26 juin 2012 à 10:16:39
C'est fou, des temps aussi conséquents! Il est vieux, ton collodion? La seule fois ou j'ai eu des temps comparables aux tiens, c'était avec un collodion vieux de huit mois.
Bonne idée de se faire sa propre chambre. Je n'ai pas encore osé sauter le pas, mais j'ai un projet de 4x10 à l'étude dans un coin de ma tête. Je ne connais pas l'industar 51, mais les images que j'ai pu voir sur google et flickr, bien que peu nombreuses, sont élogieuses. Je pense qu'à l'occasion j'essaierai de m'en trouver un, ou son grand frère, le 300mm... Sur h0lg4 il y a quelques membres qui en ont un, ici aussi je crois. Galactic surfer en a acheté un récemment, je ne sais pas s'il a eu l'occasion de s'en servir...
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 26 juin 2012 à 11:27:44
Mon collodion a deux semaines et il est presque claire comme de l'eau de roche.  ;D
Mais bon je vais en refaire un bientôt (j'avais prévu le coup en en faisant seulement 100 ml) ,
Aujourd'hui avec un temps bouché ,en intérieur éclairé par une fenêtre ouverte et un lustre j'ai fait 3 minutes de poses pour un ambrotype.  :o
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 26 juin 2012 à 11:33:23
Temps gris en intérieur, 3mn n'est pas un temps trop long.

Surtout que la lumière diffusée par un lustre est sans action sur l'Ambrotype. :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 26 juin 2012 à 11:42:17
Disons que le lustre était juste la pour me rassurer,
C'était en intérieur mais a 1 mètre de la fenêtre grande ouverte (en fait c'était juste assez a l'intérieur pour que la brise ne fasse pas bouger le sujet mais la lumière était direct).
Le temps de pose ne te semble pas trop long?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 26 juin 2012 à 11:58:29
Ca dépend de l'ouverture du Diaph.

Surtout qu'en intérieur, on manque de recul, donc on prend des sujets proches, on tire sur le soufflet, et on se retrouve avec une ouverture faible, des temps de pose toujours trop longs.  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 26 juin 2012 à 12:50:36
En effet j'ai oublié l'essentiel  ;D ,
L'ouverture était de f:6 et le soufflet n'a pas été étire outre mesure.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 04 juillet 2012 à 10:30:46
Bien le bonjour,
Alors voila hier soir j'ai fait un nouveau collodion (avec de l'alcool dénaturé,bromure de potassium et iodure de cadmium)
Rien n'a précipité si ce n'est une grosse "méduse" qui s'est ensuite diluée ainsi je 'ai pas encore filtré le tout,
Pour tester la chose je fais un petit ambrotype ce matin et horreur ,au séchage le collodion se trouve être blanc.
J'ai donc un négatif sous exposé sur une base blanche,
Est normal pour un collodion non filtré ou cela est il le signe d'un probleme d'alcool?
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 04 juillet 2012 à 10:35:20
Une image à nous montrer ?  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 04 juillet 2012 à 10:53:56
Donc voila la chose,
en fait c'est le collodion en lui même qui est blanc (il est limpide dans la bouteille mais lorsqu'il seche il devient laiteux).
J'ai sur-séché la plaque du coup le collodion a commence a se décomposé et la plaque a sauté (ce qui esplique la zone noire au centre).
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 04 juillet 2012 à 11:31:56
Il faudrait faire les tests suivants dans l'ordre :

- Coulage du Collodion sur plaque et laisser sécher pour voir si ça devient laiteux.
- Sensibilisation d'une plaque, pas d'expo, pas de révélation, rinçage, fixage et séchage.
- Sensibilisation d'une plaque, pas d'expo, révélation cette fois, rinçage, fixage et séchage.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 04 juillet 2012 à 11:37:23
Déjà tenté et c'est toujours blanc,
Je viens d'en filtrer une partie et c'est toujours blanc.
Je crois que je vais aller en refaire parce que la.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 04 juillet 2012 à 11:52:25
Si le premier test donne du voile, les suivants sont inutiles.

Dans ce cas, il faut faire les tests suivants :
Collodion avec les sels, sans Alcool et séchage sur une plaque.
Collodion avec Alcool et Bromure de Potassium et séchage.
Collodion avec Alcool et Iodure de Cadmium et séchage.

On procède par élimination et on arrive à trouver le coupable.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 04 juillet 2012 à 11:58:57
Quand j'ai ajouté l'éther au collodion j'ai eu une grosse méduse laiteuse qui s'est dissoute lorsque j'ai ajouté l'alcool,
Je pense que c'est celle ci qui réapparait lorsque l'alcool s'évapore de ma plaque.
Je vais du coup tente sans l'éther que je pense contaminé par je ne sais quoi.
Je vais aussi tenter tes test.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 04 juillet 2012 à 12:00:40
Ether ou Alcool ?

Si Ether, il faut savoir que beaucoup ne sont pas compatibles, ils donnent du voile.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 04 juillet 2012 à 17:59:09
L'éther ,qui avait pourtant bien fonctionné la première fois,
Qu'importe je vais retenter d'en faire un ce soir avec de l'alcool a 90, un autre collodion et sans éther (j'ai bien peur de l'avoir contaminé je ne sais comment).

A suivre..l
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 04 juillet 2012 à 19:14:54
Je viens de préparer mon nouveau collodion (formule au sel de potassium de disactis quelque peu remanié puisqu'utilisation d'iodure de cadmium),
Et jusque la tout semble normal ,un peu plus coloré que l'avant dernière fois mais sur le verre ça ne laisse pas de traçe blanche.  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 04 juillet 2012 à 19:31:11
Bonne nouvelle !  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 06 juillet 2012 à 10:51:07
Rrrrrrraaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh...

Ce procédé me rend fou,
Hier essai du collodion avec ma petit 9x12 le temps était très gris et l'expo plus qu'approximative j'obtiens quelque chose (ça casse pas trois pattes à un canard mais ma crainte d'avoir loupé mon collodion est passé).
Hier après midi (après voir fini la conception de ma 13x18) ,je décide de me faire plaisir en faisant une petite plaque 13x18 et la rien ne va,
J'ai beau allonger les expositions (5 minutes a f:4,5 en plein soleil) rien ne se passe, ah si quelques grains d'argents se forment anarchiquement sur ma plaque me donnant l'impression d'avoir étalé du vernis a ongle pailleté sur une plaque tandis que mon révélateur ressort plus que nacré.
Tout se fixe bien mais en plus de cela le collodion se colle à la plaque de plexiglas ne me permettant pas de rincer celle ci facilement après avoir réalisé mon échec.
 :'( >:( :'(
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 06 juillet 2012 à 11:04:22
Commandement numéro 1 :

- En cas d'échec cuisant et d'énervement, tu poseras tout, tu feras une bonne balade pour respirer. Tu reviendras et ré-appliqueras les règles de base dans le calme et la sérénité.  :)

5mn à 4,5 en plein soleil en jullet, c'est 10000 fois trop. Avec un tel temps de pose, l'Argent métal commence à s’agglomérer tout seul autour des germes.
Trouver le temps de pose idéal, c'est comme marcher sur un fil d'acier.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 06 juillet 2012 à 11:20:21
Je sais que c'est énorme comme temps de pose,
J'ai doublé en permanence le temps dans l'espoir d'avoir quelque chose en vain.

Je vais laisser ça en repos pendant une semaine (le temps d'oublier un peu le collodion et me remettre au petit format),
C'est normal la précipitation d'argent dans le révélateur?
Je n'avais pas eu ça quand ça marchait bien.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 06 juillet 2012 à 11:23:18
Oui, c'est normal.

Il y'a toujours plus ou moins de précipité de toute façon lors de la révélation, mais les temps de pose très longs en engendrent d'avantage par une réaction de réduction physique causée par la trop forte dose d'énergie lumineuse.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 06 juillet 2012 à 11:36:17
Merci bien,
Je vais voir cela en milieu de mois.

Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 16 juillet 2012 à 15:20:09
Bon ben ça remarche même si le résultat n'est pas très glorieux (sous exposé je pense (3 secondes de temps a f:4,5) et  j'avais réutilisé la fin de mon premier collodion dont il me restait vraiment un fond du coup il avait en parti prit et ça s'est très mal repartit sur la plaque) mais qu'importe je pense enfin pouvoir m'amuser avec cette chambre qui ne semble pas avoir de fuite (je vais vraisemblablement la présenter dans la section adéquat quand j'aurai une plaque de bien a présenter).
Du coup merci de m'avoir rappelé le commandement numéro 1 (en attendant de connaître les autres  ;) ).
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: MISONNE le 16 juillet 2012 à 15:46:27
Maloux , si vous etes un raleur , je vous conseille de faire un peu de yoga ... cela vous détendra    hi hi ...
Bonne journée ...
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 16 juillet 2012 à 15:58:55
Je ne râle pas mais exprime la joie que j'ai de réussir ce a quoi j'échouais il y a une semaine.

Bonne journée a vous aussi.

PS:Le yoga a le don de me stresser.  :(
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 16 juillet 2012 à 16:41:15
A force d'observation, de persévérance, de désir de compréhension, on fini toujours par y arriver.

Dans n'importe quel domaine, même si parfois ça semble infranchissable, si on y laisse du sang et des larmes.  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 16 juillet 2012 à 17:04:26
Pour le sang, après une randonnée avec ma chambre ,je crois que c'est bon.
Pour les larmes ça viendra,
Je tiens le bon bout !!! :D
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Collet le 16 juillet 2012 à 23:08:24
que ce soit du collodion ou de l'argentique (simple pléonasme) les surprises sont de toute sorte. En 1962, se tenait au Petit Palais une des premières expo importantes sur l'Egypte.
Je vois cette expo et j'écris au conservateur pour avoir l'autorisation de photographier, sans pied ni flash, bien entendu. Réponse affirmative qq jours après avec un mot pour la "sécurité". Fier comme un petit banc, je filme comme un malade , réalise au moins deux films 36 vues (ce qui était beaucoup pour mon argent de troufion).
Rentré à la maison, je prépare le révé (Atomal d'Agfa si j'ai bonne mémoire) et zou dans la soupe.
fixage classique et GROSSE surprise, les films étaient complètement saturés, noirs comme du charbon... .Comme un imbécile, j'avais omis de contrôler la température et les images étaient complètement réticulées. Mon ausweiss n'étant valable qu'un jour, j'ai acheté le catalogue et fait des repros ! Depuis, je suis allé cinq fois en Egypte.
J.C
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: MISONNE le 16 juillet 2012 à 23:15:12
ha bravo Jacques , tu es aller cinq fois pour visité les pyramides , d'emmerde pas toi !!!
misonne
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Collet le 17 juillet 2012 à 10:21:55
je ne suis pas là pour faire de la propagande pour l'Egypte mais notre Napoleon, lui-même a été bluffé. et puis il y a mieux à voir que les pyramides. et surtout, il n'y pleut jamais...
s'il n'y avait pas des vilains "barbus" actuellement, j'y referai bien un saut. ça nous changerait de la flotte !
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 20 juillet 2012 à 11:08:03
Aujourd'hui première tentative d'émulsion au collodion,
Et mon dieu ce que je suis c.n!!! >:(

Utilisation de bain d'argent évaporé comme nitrate d'argent (contenant comme il se doit des iodures et bromures d'argent et autres cochoncetées),
Le résultat?
J'ai l'honneur de vous annoncer l'invention de la première émulsion photographique pré-exposé (ne nécessitant ainsi ni chambre ,ni objectif).

Sur ce je vais de ce pas déposer mon brevet.  ;D ;D ;D
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 20 juillet 2012 à 11:15:07
Aïe, oui c'est dommage...

Lors des premiers essais, il vaut mieux partir sur des bases saines dès le départ, sinon bonjour le découragement.  :)

Allez Simon, on recommence dans la joie et la motivation !
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 20 juillet 2012 à 11:23:51
Je vais attendre un coup avant de recommencer (le temps que j'achète du collodion ,de l'alcool et un bout de cuivre pour l'argent).
La joie n'est plus la mais la motivation est encore vivante.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 22 juillet 2012 à 16:14:11
Petite question un peu hors sujet:
L'oxyde d'argent ça disparait au fixateur?

Je pense mettre trompé dans ma conclusion précédente.
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 22 juillet 2012 à 16:42:41
Réponse : Non.  :)
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 22 juillet 2012 à 16:50:52
Parce que je viens de me rendre compte que le "noir" de ma plaque au collodion précédemment  fabriqué (celui avec les sel d'argent inclus) avait disparu au fixage,
Du coup vu que par manque de temps j'avais fait mon revelo a la soude j'avais espoir que ce soit de l'oxyde d'argent (qui serait disparu au fixage),

De profundis...
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Lionel le 22 juillet 2012 à 17:02:02

Si c'est pour l'émulsion au Collodion, la formule est élaborée pour ne plus contenir de Nitrate d'Argent libre en fin de précipitation.

Si vous avez remplacé la quantité de carbonate par la même quantité de Soude, là, il y a pu y avoir un autre problème d'oxydation.

Si vous avez adapté la formule de révélateur (moins de Soude donc), il faudrait voir, mais quoi qu'il en soit, je pense que c'est surtout le fait d'avoir laissé tremper pas mal de temps, qui a décapé le dépôt...
Titre: Re : Collodion à l'agrandisseur
Posté par: Malouk le 22 juillet 2012 à 17:07:11
Je n'ai pas fixé très  longtemps (environ 5 minutes),
J'avais retenté (au cas ou, je n'aime pas jeter de produits comme cela) et c'est partit aussi vite que l'aspect laiteux de l'emulsion.
Bon tant pis je m'en vais jeter cela et en repérages demain avec du nitrate correctement reciclé ce coup ci.  ;)